Grand Public   15/05/2009

Finale France d’Imagine Cup 2009 : Microsoft révèle les projets numériques français récompensés

Paris, le 15 Mai 2009 – Microsoft annonce les résultats de la finale France d'Imagine Cup et dévoile le nom des équipes qui défendront les couleurs de la France lors de la finale monde qui aura lieu en Egypte du 3 au 7 juillet. Hier, à la Tour Eiffel, 9 équipes d’étudiants français ont présenté aux jurys leurs projets en « Conception de logiciel » et « Développement embarqué ». Ils avaient pour objectif de concevoir des innovations technologiques répondant à la thématique « imaginez un monde où la technologie nous aide à répondre aux enjeux les plus cruciaux de notre société », inspirée des 8 objectifs du Millénaire pour le Développement définis par l’O.N.U.*. Cette année, plus de 13 000 étudiants en France et près de 300 000 dans le monde ont participé à la compétition.

Les catégories reines d’Imagine Cup « Conception de logiciel » et « Développement Embarqué » ont fait l’objet d’une sélection particulière lors de la finale France : qualification sur dossier, puis passage devant un jury composé d’un expert technologique Microsoft ou partenaire, d’un chargé de mission d’une association partenaire (ANSA, Ashoka France ou Groupe SOS) et d’un intervenant de Paris Innovation Bourse.

 

 

Les trois équipes françaises récompensées dans la catégorie « Conception de logiciel »  :

 

·  1er prix : le projet Help’Aged de l’équipe Supinfo

Régis Hanol, Gauthier Chanliau, Sébastien Warin et Théo Le Du ont créé un logiciel de « service à la personne » complet, personnalisable, et dans lequel toute la communauté de soutien aux personnes âgées tient sa place : des fonctionnalités de type « réseau social » permettent de garder le lien avec les proches même éloignés géographiquement, des outils de stimulation de la mémoire et des fonctions cognitives seront proposés dans une démarche de prévention de pathologies de type Alzheimer. De son côté, le personnel soignant pourra suivre les progrès réalisés par le patient dans certains domaines et intégrer l’utilisation de cet outil dans le plan de soin. 

 

Ce projet représentera la France lors de la finale mondiale du 3 au 7 juillet au Caire, en Egypte.

 

·  2ème prix : le projet Besafe de l’équipe EFREI

Maxime Amsellem, Steven Muhr, Emine Ben Tili et Christophe Memessier proposent aux apiculteurs et aux scientifiques, une plateforme internet permettant d’étudier les colonies d’abeilles et l’impact de l’environnement sur leur santé. La plateforme a également pour vocation d’éclaircir les causes de la disparition des abeilles et de trouver rapidement une façon efficace d’endiguer le phénomène. En effet, les abeilles assurent 80 % du processus de pollinisation indispensable à l'agriculture, mais depuis plusieurs années on assiste à une diminution de leur nombre dans le monde.

 

·  3ème prix : le projet Wiki Child de l’équipe Supinfo Toulouse

Olivier Courtois, Julien Dollon, Bertrand Vergnault et Mauricio Diaz-Orlich ont créé une solution de contrôle parental grâce à laquelle les parents peuvent d’un clic, dans leur navigateur classique, déclarer comme propre ou impropre, à un enfant, le contenu qu’ils sont en train de consommer. Toutes ces informations sont centralisées, analysées et exploitées par l’intelligence artificielle pour généraliser la démarche à d’autres sites qui n’ont pas encore été qualifiés à la main.

 

 

 

Les trois équipes françaises récompensées dans la catégorie « Développement Embarqué » :

 

·  1er prix : le projet S.W.E.E.T. de l’équipe ESIEA

Aubert Durand de Gevigney, Nicolas Donner et Patrick Gaudiche ont conçu un dispositif mécanique permettant aux fauteuils roulants motorisés d’escalader les petits obstacles du quotidien en toute sécurité et dans un confort total. En effet, pour les handicapés moteur le déplacement en milieu urbain ou à l’intérieur de bâtiments non-aménagés est souvent très difficile. Ce problème est d’autant plus important pour les personnes possédant un handicap très lourd et devant se déplacer en fauteuil motorisé sans l’aide des bras. Pour elles, la moindre irrégularité, petite marche ou trottoir, est un obstacle insurmontable. C’est pourquoi, le dispositif mécanique, fixé sur le fauteuil roulant motorisé et commandé par un boîtier électronique installé sur l’accoudoir, permet d’améliorer considérablement la qualité de vie de ces personnes.

 

Ce projet représentera la France lors de la finale mondiale du 3 au 7 juillet au Caire, en Egypte.

 

·  2ème prix : Le projet EMANON de l’équipe EPSI Nantes

Yann Garit, Dorian Lamande, Wolfgang Legros et Aymeric Vroomhout ont créé un dispositif électronique, implanté sur les brancards permettant aux équipes d’intervention d’échanger des informations rapidement et efficacement avec le service de coordination central. Ainsi, les équipes sur le terrain connaissent à l’avance les conditions d’intervention et le cas qu’ils vont devoir traiter. Le terminal mobile relié à un mini-ordinateur permet d’orienter le patient vers l’hôpital pertinent le plus proche possédant les infrastructures et les ressources nécessaires pour traiter le cas spécifique.

 

·   3ème prix : le projet ADM de l’équipe EPSI Arras

Afin de faire face aux difficultés d’accès aux remèdes dans certains pays, Philippe Melot, Nicolas Bedouet, Rodolphe Averty et Antoine Girard ont conçu un automate autonome capable de délivrer des médicaments de manière adaptée à chaque patient dans un environnement difficile. L’auscultation et le diagnostic sont réalisés une fois lors du passage du personnel soignant dans la zone. Il est alors remis au patient une carte magnétique correspondant à sa propre prescription. Ensuite, tous les jours, le malade se présente devant le kiosque et récupère sa dose de médicaments. Un suivi des prises de médicaments est automatiquement réalisé et en cas de non-prise, les autorités sanitaires sont automatiquement notifiées. De plus, le kiosque est alimenté par panneau solaire et totalement autonome.

 

 

L’innovation numérique, 9 catégories  au service de la planète

À l’image des Jeux Olympiques, Imagine Cup propose plusieurs disciplines permettant aux étudiants de s’illustrer dans les différents domaines du monde numérique : Conception de Logiciel, Développement Embarqué, Développement de Jeux Vidéo, Système et Réseaux, Photographie, Court métrage. Cette année, 3 nouvelles catégories ont fait leur apparition : Mashup & Web, Robots virtuels et Design.

 

Pour ces 9 catégories, les étudiants doivent faire preuve de créativité et de compétences techniques 

 

·         Mashup et Web – NOUVEAUTE 2009

Le renouveau d’internet a donné naissance à une nouvelle espèce d’animal technologique : le service web. Puissants, agiles, faciles à utiliser et à déployer, ces nouveaux services ont envahi le quotidien de tous les utilisateurs d’internet. Flicker, Virtual Earth sont des exemples de tels services ; certains offrent même de véritables plateformes de développement comme Facebook.

Combiner ces services web entre eux pour créer de nouveaux services encore plus performants et aptes à répondre aux besoins protéiformes de l’internet du XXIème siècle est l’objet de cette catégorie. En utilisant la plateforme de développement de Mashup Popfly, les concurrents pourront créer des services web et les combiner avec d’autres pour démultiplier leur potentiel.

 

·         Robots virtuels – NOUVEAUTE 2009

Dans cette catégorie, les concurrents devront développer l’intelligence artificielle d’un robot pour lui faire remplir un certain nombre de missions. Le robot sera le même pour tous les participants qui devront donc se mesurer les uns aux autres en déployant la stratégie la plus efficace possible pour remplir les missions correspondantes aux étapes 1, 2 et 3 de la compétition

 

·         Design d’interface – NOUVEAUTE 2009

Le défi est ici de créer une interface utilisateur fonctionnelle, innovante et captivante, en s’affranchissant de toutes les approches traditionnelles. Le but est de renouveler la manière dont l’utilisateur se comporte devant son moniteur.

 

·         Conception de logiciel

Cette catégorie met au défi les étudiants de combiner imagination, innovation et compétence, afin de créer une solution applicative, un prototype de logiciel, pour répondre de manière originale au thème de la compétition. C’est la catégorie reine du concours avec près de 60 pays représentés en finale.

 

·         Développement embarqué

Les appareils deviennent plus petits, plus mobiles, avec toujours plus d’impact sur nos vies quotidiennes. Proposant de développer son propre appareil, cette catégorie invite les étudiants à libérer leur créativité : aller au-delà de l'ordinateur de bureau, pour construire un système embarqué (une solution matérielle et logicielle complète).

 

·         Développement de jeux vidéo

Ce défi fait appel à la créativité et aux compétences techniques dans le but de créer un jeu, qui, en plus d'être divertissant, fait passer un message fort et pédagogique. Les concurrents peuvent choisir de développer leur jeu sur Xbox 360 ou PC sous Windows grâce au framework XNA, plateforme de développement de jeu vidéo totalement gratuite. La catégorie s’articule autour de 3 rounds à l’issue desquels les 6 meilleures équipes seront sélectionnées pour aller en finale mondiale.

 

·         Système et réseaux

Cette catégorie met en avant l'art et la science du développement, du déploiement et de la maintenance de systèmes informatiques performants, robustes et sécurisés. Avec l'ensemble des outils et techniques de base mis à leur disposition, les participants doivent élaborer une configuration personnalisée, tenant compte des besoins du client. Outre les processus d'analyse et de prise de décision, cette catégorie permet de démontrer sa connaissance des réseaux, des bases de données et des serveurs, ainsi que du processus de prise de décision lors de la mise en place d’un système informatique.

La compétition s’articule autour de 3 phases (des QCM et une étude de cas) à l’issue desquels les compétiteurs sélectionnés devront se livrer à un marathon de 24h. Ils devront alors concevoir et réaliser un système d’information efficace et performant en fonction du cahier des charges remis en début d’épreuve.

 

·         Photographie

Le principe est de raconter une histoire sans utiliser de mots. Sous format photo uniquement, les candidats doivent raconter une histoire, transmettre une émotion et provoquer le débat au travers d’une série d’instantanés en informant et créant un lien émotionnel pour interpeler le public. C’est ce lien émotionnel, capable de démontrer à l’audience que la technologie peut apporter des solutions aux enjeux cruciaux de notre société, tels que l’environnement ou le développement durable, qu’il faut instaurer pour remporter la compétition.

L’épreuve de photographie de la finale mondiale dure 36h, au cours de laquelle, après avoir reçu les instructions, les compétiteurs devront effectuer prises de vues, composition et retouches à leur projet photographique.

 

·         Court-métrage

Dans cette catégorie, les étudiants sont invités à partager leur point de vue sur le thème d’Imagine Cup dans l’un des formats les plus difficiles de l’art audiovisuel : le court-métrage. Du concept au montage en passant par le scenario et l’enregistrement, le défi est de transmettre un message et d’émouvoir le public. Une vision innovante et une forte créativité sont indispensables à cet exercice, nécessitant également d’utiliser les technologies numériques les plus récentes, afin de transmettre un message riche en significations.

L’épreuve des finales mondiales consistera en un court métrage entièrement scénarisé, capturé et monté dans les 36h allouées. Tous les éléments visuels et sonores utilisés dans ces courts métrages devront avoir été capturés pendant cette période.

 

 

Rendez-vous à la finale monde, du 3 au 7 juillet 2009, au Caire en Egypte

 

Visuels et dossier de presse disponibles sur demande

Documents relatifs

  • Les 27 et 28 mars : des sessions de coaching pour les étudiants, à l’occasion du « bootcamp » - Imagine Cup 2009, les Championnats du monde du numérique de Microsoft

    Lire la suite
  • Coup de départ d'Imagine Cup 2009 pour les étudiants avec Microsoft

    Lire la suite

Thème

Imagine Cup