Avec le passage aux 64 bits d’Exchange Server 2007, ACMN Vie accroît ses ressources mémoires et annonce une migration graduelle de l’ensemble du parc.

ACMN Vie migre d’Exchange Server 2003 vers Exchange Server 2007 pour des raisons à la fois technologiques et stratégiques. Technologiques, car le support du mode 64 bits donne une marge d’évolution, notamment en termes de ressources mémoire. Stratégiques, car ce projet permet d’acquérir et de tester un premier serveur 64 bits avant un renouvellement progressif de l’ensemble du parc. Afin de valider Exchange Server 2007, il s’agissait, dans un premier temps, de réaliser la transition sans tirer parti des nouvelles fonctionnalités apportées.

Témoignage

« Nous avons entamé une migration d'Exchange Server 2003 vers Exchange Server 2007 afin de s'affranchir des limites du mode 32 bits et de tester le déploiement d'un premier serveur 64 bits sous Microsoft Windows (...) Avec une vingtaine d'utilisateurs déjà en production, nous constatons que l'architecture 64 bits tient déjà ses promesses » explique Adrien Diaconescu, Responsable équipe systèmes et réseaux, et responsable systèmes Microsoft Windows et messagerie.

Filiale du groupe Crédit Mutuel Nord Europe, l'un des premiers bancassureurs français, ACMN Vie assure la conception, la mise sur le marché et la gestion des contrats d'assurance-vie commercialisés par les réseaux français (235 agences) et belge (près de 160 points de vente) du groupe.
Les employés d’ACMN Vie utilisent une messagerie Exchange Server pour communiquer entre eux, avec l’agence luxembourgeoise et les partenaires de l’entreprise, ainsi qu’avec d’autres filiales de la maison mère. Les utilisateurs produisent 300 000 à 400 000 messages sortants par mois, soit un trafic mensuel d’environ 2 à 3 Go. Une croissance même moyenne risquait à terme d’engorger le serveur Exchange 2003, basé sur une architecture 32 bits. La principale motivation de l’adoption d’Exchange Server 2007 était donc liée au passage au mode 64 bits, et plus précisément, motivée par les performances et la gestion de l’espace mémoire. Avec Exchange Server 2003, Microsoft a dû recourir à des artifices pour parvenir à gérer plus de 2 Go de mémoire. En supportant les architectures 64 bits, Exchange Server 2007 casse cette barrière de façon plus naturelle et ouvre un espace d’adressage pratiquement illimité.

Problématique

Outre la messagerie, l’opération avait également un enjeu stratégique. En effet, bien qu’indépendant au niveau de ses choix, la taille réduite d’ACMN Vie lui permet de tester de nouvelles technologies pour le groupe. D’ici deux ans, une grande partie du parc de serveurs, qui fonctionne sous Microsoft Windows, sera composé de machines 64 bits. En participant au programme de déploiement rapide (Rapid Deployment Program) de Microsoft, ACMN Vie peut tester la version bêta du serveur de messagerie.

Bénéfices

Avec la migration d’Exchange Server 2003 à Exchange Server 2007, les limites du mode 32 bits sont repoussées sans artifice, et le mode 64 bits validé, en vue d’une évolution du parc de serveurs. La migration a été transparente pour les utilisateurs et le projet a été mené en interne sans réclamer le soutien du support technique de Microsoft.

Consulter les autres témoignages

Par secteur d'activité

Par thème

Par produit

Par effectif de l'entreprise