PSA Peugeot Citroën innove avec Microsoft en déployant une plateforme collaborative intégrée pour 80 000 postes de travail dans 37 pays

L’amélioration du poste de travail des collaborateurs est au coeur des préoccupations de la DSI du groupe PSA Peugeot Citroën. Il s’est donc appuyé sur les solutions et le conseil de Microsoft pour développer de nouveaux processus métiers, innovants et créateurs de valeur. Un projet ambitieux : le développement d’une plateforme collaborative intégrée à même de renforcer les échanges internes et externes, et de contribuer significativement à la réduction des frais de déplacement.

Témoignage

Premier constructeur automobile français et second constructeur européen, PSA Peugeot Citroën, maîtrise, depuis plus de 200 ans, l’ensemble des métiers de l’automobile : conception, fabrication, distribution, transport et logistique, financement… Né à Sochaux, le groupe est aujourd’hui présent en Europe, en Russie, en Chine, en Inde, au Brésil, et en Argentine.



PSA Peugeot Citroën disposait jusqu’en 2011 d’un environnement informatique hétérogène : Microsoft Office 2003 cohabitait avec des messageries IBM Lotus. La suite Office arrivant en fin de vie, la DSI, en accord avec la direction générale, lance un grand projet de migration vers Office 2010. Ce projet de plateforme coopérative prévoit un virage vers le 100% Microsoft : en plus d’Office 2010 et la migration des messageries vers Outlook 2010, la DSI choisit également d’implémenter les solutions Lync et SharePoint.

« Nous avions en fait deux possibilités, explique Pascal Amiable, Responsable informatique des solutions collaboratives : soit migrer uniquement Office, qui fait vraiment partie des outils de base de production chez PSA, et conserver notre existant tiers ; ou aller plus loin et opter à terme pour du "full Microsoft" et ainsi proposer à nos collaborateurs une vraie plateforme collaborative intégrée. C’est ce second choix qui s’est imposé, car il allait nous permettre de développer d’autres canaux de communication que le mail et de faciliter la vie au travail des collaborateurs ».

80 000 postes de travail et 100 000 boîtes aux lettres répartis sur 550 sites dans 37 pays vont ainsi être migrés en l’espace de 18 mois. Un travail de titan mené tambour battant, pour lequel la DSI a pu s’appuyer sur l’expertise de Microsoft Consulting Services dès la phase de définition de l’infrastructure et de son dimensionnement. « Il était vital pour le groupe d’avoir accès aux experts de Microsoft Consulting Services, se rappelle Pascal Amiable. Au démarrage du projet, Office 2010 n’était pas encore en version "Release Candidate". Nous avions donc besoin d’un accompagnement fort dès le début de la mission ».

Accompagner au changement tout au long du projet
Consciente que le changement de leurs habitudes est toujours un sujet d’inquiétude pour les utilisateurs, la DSI décide de bâtir une vraie offre d’accompagnement personnalisé. Première cible : les grandes directions. Un tour de démonstration est organisé afin de présenter les futurs outils. « L’engouement a été immédiat et les solutions rapidement plébiscitées, se réjouit Mona Maillard, Responsable du projet déploiement. Nous avons eu du mal à canaliser la forte attente de nombreuses directions. Et ensuite, lorsque nous avons déployé la première direction, la R&D, nous avons été sollicités par les autres directions qui souhaitaient elles aussi être migrées le plus rapidement possible ! ».

Cette première approche effectuée, restait à former les futurs utilisateurs à toutes les nouvelles possibilités qui allaient leur être offertes. Pour cela, la DSI a proposé une offre de ser vices la plus large possible, qui allaient du séminaire en présentiel aux vidéos chapitrées accessibles à la demande sur l’intranet du groupe. « L’objectif était de minimiser l’impact de cette solution et d’être au plus près de nos utilisateurs, explique Emmanuel Jacquemin, Responsable de l’accompagnement au changement. Des formateurs étaient même présents le midi, près du restaurant d’entreprise, pour répondre aux questions ! ».

« Lync : une vraie révolution dans notre travail au quotidien »
Malgré ces premiers résultats encourageants, la DSI a voulu conforter son opinion. « Nous avons réalisé des enquêtes mensuelles de satisfaction tout au long du projet, au fur et à mesure que de nouveaux utilisateurs étaient migrés. Nous nous étions fixés un objectif de 7.5 sur 10… et nous avons fini avec une moyenne de 7.97 sur l’ensemble des solutions Microsoft, avec des pointes à 8 sur Lync ! », s’enthousiasme Pascal Amiable.

De fait, Lync a été adopté extrêmement rapidement et facilement au sein du groupe, porté par l’étendue de ses possibilités et sa simplicité d’utilisation. « Ça a été une vraie révolution pour nous, avoue Isabelle Brétignière, Assistante de direction. L’intégration complète dans nos agendas nous a véritablement simplifié le quotidien. La facilité à programmer des réunions en ligne ou des meetings audio en fonction des agendas et à partager des écrans a constitué une véritable innovation. Cerise sur le gâteau, Lync s’est révélé beaucoup plus simple à utiliser que notre précédente solution ».

D’ailleurs, face au succès rencontré par Lync 2010, Lync 2013 devrait être rapidement déployé pour sa capacité à faire de la visioconférence en multipoints. Pour une entreprise aussi présente à l’international, cette fonctionnalité devrait renforcer et faciliter la communication au sein de l’organisation. Il est vital de « capitaliser sur de nouvelles façons de communiquer et renforcer le travail collaboratif au sein de l’entreprise », précise ainsi Daniel Zamparini, DSI de PSA.

Des frais de déplacement réduit significativement
Trois mois après la fin du projet, tous les objectifs de la DSI sont atteints. Lync a permis de réduire significativement les frais de déplacement. « Mais nous devons encore travailler sur de nouvelles façons d’augmenter les échanges sans passer par les mails, tempère Pascal Amiable. SharePoint 2010 reste la pépite sur laquelle nous devons travailler ». « SharePoint va nous aider à mieux travailler avec nos fournisseurs et nos partenaires, à mieux communiquer, notamment dans le cadre de l’alliance avec General Motors », complète Pascal Amiable.

La réussite du projet a également eu un impact positif sur l’image de la DSI. « Nous avons pu démontrer notre capacité à introduire de l’innovation dans le groupe, précise le DSI, mais le projet reste avant tout un succès global qui nous a permis de gagner en efficacité, d’optimiser les coûts et de disposer d’outils qui correspondent à l’état de l’art », conclut le DSI.

Problématique

  • Proposer aux collaborateurs du groupe, en France comme à l’international, des solutions optimisées de communications unifiées et de travail collaboratif.
  • Accompagner et accélérer le déploiement du Groupe PSA Peugeot Citroën y compris international.
  • Favoriser les échanges entre les différentes entités et localisation du groupe.
  • Faciliter l’accès aux outils de collaboration virtuelle

Bénéfices

  • Une réduction significative des frais de déplacement
  • Une adoption immédiate des nouveaux outils de communication
  • Une meilleure circulation de l’information, y compris à l’international
  • Une valorisation importante de l’image de la DSI

Consulter les autres témoignages

Par secteur d'activité

Par thème

Par produit

Par effectif de l'entreprise