Deloitte France gagne en réactivité et en fiabilité grâce à la Business Intelligence de Microsoft

Deloitte France gagne en réactivité et en fiabilité sur l’analyse de ses données et optimise le pilotage de ses activités commerciales grâce à la Business Intelligence et à l’accompagnement de Microsoft

Assurant le pilotage de son activité à partir des fonctionnalités offertes ou développées au niveau de son ERP, le cabinet cherchait à améliorer sa réactivité en industrialisant ses processus de reporting et d’analyse. Objectif : gagner en efficacité commerciale en produisant des tableaux de bord pour sa direction générale, ses associés et ses responsables de comptes. Véritable succès, le projet a vu son périmètre étendu à la gestion opérationnelle des portefeuilles de clients.

Témoignage

Leader mondial de l’audit et des services professionnels, Deloitte est une organisation internationale regroupant un grand nombre d’entités nationales indépendantes qui partagent des normes communes.

Dans ce contexte, la Direction des Systèmes d’Information de Deloitte France a cherché à optimiser ses processus d’analyse afin de pouvoir fournir à l’ensemble de ses associés des tableaux de bord favorisant un meilleur pilotage des activités commerciales. « Nos associés et managers responsables de comptes pilotent l’ensemble du cycle de vente des services apportés à nos prospects et clients, précise Renaud Descarpentries, Directeur Solutions IT et Directeur adjoint des systèmes d’information. Chaque associé vend des missions qu’il réalise par la suite, mais globalement, les besoins en pilotage de l’activité commerciale sont assez similaires à ceux d’une entreprise disposant d’une force de vente dédiée : suivi des opportunités et du "pipe" des ventes, satisfaction client, productivité commerciale, etc. ».

Optimiser le reporting et donner plus d’autonomie aux associés
Utilisant les fonctionnalités offertes par son ERP, Deloitte France rencontrait plusieurs difficultés. L’équipe back office, chargée de créer les états de pilotage pour l’ensemble des associés, perdait en effet beaucoup de temps en consolidation des informations. Elle devait d’abord extraire les données de gestion du CRM et de l’ERP avant de construire manuellement les tableaux de bord en respectant une procédure complexe. « Autant dire que le processus était long, fastidieux et que, malgré toutes les précautions prises, il comportait des risques d’erreur », note Renaud Descarpentries. Parallèlement, cette organisation ne permettait pas d’envisager, à terme, de pouvoir offrir aux associés responsables d’une activité ou d’un compte l’accès à un véritable outil de pilotage, les états étant fournis clef en main par l’équipe back office.

Afin de donner plus d’autonomie à ses associés et de gagner en réactivité et en fiabilité, Deloitte France a cherché une solution capable d’industrialiser la consolidation des informations et la création de tableaux de bord dynamiques pouvant être manipulés par les utilisateurs finaux.

photo-deloitte.png
« L’offre de Microsoft était la mieux adaptée à notre besoin, la moins chère dans notre contexte et l’accompagnement des équipes de Microsoft et de notre partenaire était excellent »,
Renaud Descarpentries, Directeur Solutions IT et Directeur adjoint des systèmes d’information

SQL Server et Excel pour la manipulation des données
« Microsoft est un partenaire de longue date avec lequel nous avons établi des relations de confiance, poursuit Renaud Descarpentries. Nous avons naturellement étudié son offre en la mettant en concurrence avec deux autres produits du marché. Au final, la solution de Microsoft répondait le mieux à nos attentes : nous disposions des compétences, alors qu’avec les deux autres produits nous aurions dû en acquérir de nouvelles. De plus, beaucoup des briques nécessaires à l’élaboration de notre nouvelle architecture figuraient déjà à notre catalogue grâce au contrat-cadre dont nous bénéficions avec cet éditeur. Enfin, il faut ajouter l’excellent accompagnement des équipes de Microsoft, présentes dès la naissance du projet avec un démonstrateur construit sur quatre jours qui a non seulement prouvé la simplicité d’utilisation et de mise en oeuvre mais également la bonne adéquation à nos besoins ».

« Chez Deloitte, tout le monde maîtrise parfaitement Excel, y compris dans ses fonctions avancées, ajoute Emmanuel Garelli, directeur de projets. La possibilité d’utiliser le tableur comme outil de restitution a aussi été un argument fort en faveur de la solution de Microsoft ».

Réactivité, fiabilité, valeur ajoutée sur l’analyse
Débuté en mai 2013, le projet repose sur un datawarehouse construit avec Microsoft SQL Server 2012 et alimenté automatiquement par extraction des données de gestion du CRM et de l’ERP à l’aide de l’ETL (Extract-Transform- Load) SQL Server Integration Services.

Les données sont ensuite agrégées dans un cube par Microsoft Analysis Services selon un modèle multidimensionnel. « Nous appliquons des procédures de sécurité complexes sur les données, avec des hiérarchies d’accès aux informations très sophistiquées selon le profil de l’utilisateur, précise Emmanuel Garelli. Nous avons préféré mettre à profit notre expertise sur les modèles de type OLAP plutôt que de nous aventurer sur le terrain du tabulaire, modèle offrant une souplesse dont nous n’avions pas vraiment besoin, nos indicateurs et axes d’analyse étant clairement arrêtés ».

Trois mois plus tard, le projet est un tel succès que Deloitte France décide d’étendre son périmètre au suivi opérationnel, complétant à cette occasion les données du cube pour contrôler la réalisation de ses missions. En octobre 2013, l’application passe en phase de production très simplement : « une session d’une heure a suffi pour présenter et former la trentaine d’utilisateurs qui produit les tableaux de bord pour environ 300 personnes. Côté déploiement, nous nous sommes contentés de leur faire parvenir un fichier de connexion au cube, accessible depuis Excel », explique Emmanuel Garelli.

Aujourd’hui, Deloitte France est entré dans la seconde phase de son projet, avec pour objectif de publier les tableaux de bord et de permettre la consultation en libre-service à partir de n’importe quel environnement, y compris les mobiles de type tablette et smartphone. Mais d’ores et déjà, le cabinet est très satisfait de cette première étape qui lui a permis de gagner en réactivité : là où il fallait auparavant plusieurs jours pour créer les tableaux de bord, un simple clic suffit aujourd’hui. « Les équipes peuvent ainsi consacrer plus de temps à l’analyse des données qu’à suivre la procédure pour les produire, souligne Renaud Descarpentries. Au passage nous avons également gagné sur la fiabilité, une consolidation automatisée ne comportant pas de risques d’erreur ».

Enfin, si l’autonomie des utilisateurs ne sera réellement effective qu’avec la seconde phase du projet, les équipes back office ont déjà fait un grand bond en avant avec la possibilité de charger en mémoire le cube sur leur poste client. Ils peuvent ainsi travailler en mode déconnecté, n’interrogeant le système d’information que pour rafraîchir les données

Problématique

  • Optimiser le processus de production de tableaux de bord destinés au pilotage commercial des activités de l’entreprise
  • Gagner en réactivité sur l’analyse
  • Respecter une sécurité d’accès aux données complexes
  • Rendre l’autonomie aux utilisateurs finaux

Bénéfices

  • Des tableaux de bords produits en temps réel
  • Une parfaite fiabilité des données
  • Une meilleure autonomie des utilisateurs finaux
  • Un meilleur pilotage des activités