Kompass International bascule son système d’information dans le Cloud

Kompass International bascule son système d’information dans le Cloud et adopte Microsoft Azure pour gagner en agilité, en capacité d’innovation et en prévisibilité sur les coûts

Dans un contexte de changement d’actionnaire principal, l’éditeur français d’annuaires d’entreprises avait moins d’un an pour prendre son indépendance et concevoir son propre système d’information. Il s’est appuyé sur Microsoft Azure pour s’affranchir des contraintes associées à la mise en oeuvre d‘un datacenter. Plus économique et offrant plus de marge de manoeuvre, cette solution lui a aussi permis de capitaliser ses compétences internes en Java.

Témoignage

Leader mondial de l’information marketing, Kompass International propose aux entreprises des services en ligne d’annuaire et de ciblage marketing. Son système d’information était hébergé par sa maison mère, la Coface, jusqu’en janvier 2013, date à laquelle la société est devenue une filiale du groupe Natixis. Annoncée en 2012, cette décision laisse à peine un an à Kompass pour prendre son indépendance informatique et concevoir son propre système d’information.

Parallèlement, la société était engagée dans un plan de digitalisation, chantier impliquant une réécriture des applications pour les adapter aux terminaux mobiles et surtout une redéfinition des processus de développement pour accélérer les déploiements.

Le besoin : s’affranchir des contraintes de mise en oeuvre d’un datacenter
« Nous n’avions pas de datacenter puisque nos applications étaient hébergées par notre ancien actionnaire, relate Pierrick Pétain, Directeur des systèmes d’information. Nous repartions donc de zéro, avec pour objectif de bâtir un système d’information complet, adapté à notre projet de digitalisation. Mais nous n’avions aucune idée de l’infrastructure à mettre en place pour héberger le nouvel environnement. De plus, trouver un site adapté, négocier des contrats, des machines, etc. aurait pris beaucoup trop de temps et nos délais étaient serrés, puisque nous avions un an pour être opérationnels. Nous nous sommes donc orientés vers l’externalisation. Après comparaison entre un hébergement dédié et le Cloud, nous sommes arrivés à la conclusion que le Cloud public était la solution la plus économique ».

Kompass étudie alors deux solutions du marché, optant finalement pour Microsoft Azure. Un choix que Pierrick Pétain explique sans ambage : « Le système de pricing de la solution concurrente manquait de prédictibilité. Avec Microsoft Azure, la grille tarifaire était plus lisible. Le mode de contractualisation présentait moins de risques ».

photo-kompass.png
« Microsoft Azure est un facteur clé de succès dans notre stratégie de refondation. Il élimine les contraintes liées à la disponibilité des infrastructures ».
Pierrick Pétain, Directeur des systèmes d’information

La solution : un système d’information écrit en Java et hébergé dans le Cloud sur Microsoft Azure
Pourtant, d’un point de vue historique, rien ne laissait prévoir cette orientation. Les applications de Kompass étaient en effet écrites en Java et conçues pour fonctionner en environnement Unix.

Dans un souci de capitalisation sur ses compétences internes existantes, la société ne souhaitait pas remettre ces choix en cause. C’est donc un système d’information entièrement conçu en Java et embarquant des solutions du marché qui va être porté sur Microsoft Azure. Le projet est constitué de deux chantiers majeurs : un site Web portant l’offre de la société et le système de gestion des données, composé d’applications reposant sur une base de données sur dix millions d’entreprises, soit plus d’un milliard d’informations gérées dans 26 langues, auxquelles viennent s’ajouter un flux d’un millier de nouveaux articles chaque jour. « C’est le coeur stratégique de notre activité, souligne Pierrick Pétain, ces deux applications représentant 80% du système d’information de Kompass ».

Lancé fin 2012, le projet est opérationnel un an plus tard, à la date prévue. Accompagné par le prestataire InovenAltenor, qui a assuré le cadrage des opérations, Kompass n’a rencontré aucune difficulté liée à ses choix technologiques. « Aucune gymnastique n’a été nécessaire pour faire cohabiter Java et Microsoft Azure, assure Pierrick Pétain. Nous avons aussi bénéficié d’un accompagnement de tous les instants de Microsoft Consulting Services, qui s’est révélé décisif sur certains développements. Partant d’une feuille blanche, nous avons pu optimiser tous nos processus pour Microsoft Azure et profiter au maximum des avantages de cette plateforme ». Cet accompagnement a porté tant sur les différents outils que sur l’expérience utilisateur (clients, collaborateurs internes et nomades).

La société a en effet utilisé plusieurs fonctions spécifiques qui ont contribué à la simplification des développements, parmi lesquelles le système de gestion des queues permettant de déposer des fichiers en vue de faciliter le dialogue entre applications.

Aujourd’hui, le site de Kompass enregistre plus de quatre millions de visiteurs uniques par mois, soit huit à dix millions de pages vues. « Le taux de disponibilité est excellent », précise le DSI, qui se félicite d’un choix élargissant considérablement ses possibilités : « l’utilisation de Microsoft Azure est un facteur clé de succès dans notre stratégie de refondation. Elle offre une plus grande souplesse à nos processus de développements informatiques et raccourcit les délais tout en éliminant les contraintes liée à la disponibilité des infrastructures ».

Bénéfices : une grande souplesse, une nouvelle capacité d’innovation
La plateforme Cloud de Microsoft apporte en effet à la société une agilité qu’elle n’avait pas auparavant : les ressources étant disponibles à la demande, elle n’a plus besoin d’anticiper. « Dans notre contexte de changement d’actionnaire, cette souplesse a permis de bâtir un système d’information sans avoir à se préoccuper de l’infrastructure sous-jacente, ce qui nous a fait gagner un temps précieux, remarque Pierrick Pétain. Elle se traduit aussi par de nombreux avantages au quotidien : tester de nouveaux services ou technologies ne nécessite que quelques minutes, là ou auparavant tout était beaucoup plus long et compliqué en raison des processus pour demander de nouvelles machines, mettre en oeuvre l’environnement de tests, etc. Concrètement, pour une PME telle que la nôtre, le Cloud facilite l’accès à l’innovation pour la simple raison que nous pouvons tester beaucoup plus de choses plus simplement ».

Côté budget, le projet a coûté six fois moins qu’un déploiement internalisé. « Et ce, sachant qu’Azure nous a permis un déploiement simultané dans les 69 pays où nous sommes présents, ce qui aurait été impossible sans le Cloud », conclut le DSI.

Problématique

  • Porter le nouveau système d’information de la société développé en java sur Microsoft Azure
  • Réaliser la mise en oeuvre du projet en moins d’un an, délai imposé par le changement d’actionnaire.

Bénéfices

  • Accélération et gain en souplesse des développements
  • Prédictibilité des coûts
  • Capacité d’évolution et d’innovation accrues

Consulter les autres témoignages

Par secteur d'activité

Par thème

Par produit

Par effectif de l'entreprise