Le groupe Goyer façonne son informatique avec Microsoft Office

Leader dans son domaine, le groupe Goyer a développé des modules d’export de données sous Microsoft Office afin d’optimiser l’exploitation de ses applications métier. Le challenge était alors fort intéressant de tester ces modules avec OpenOffice. Le groupe espère ainsi gagner en productivité et en efficacité.

Témoignage

« Les résultats des exports ne sont pas compatibles avec Calc, le tableur d’OpenOffice. Ce qui nous laissait dans l’obligation, si nous souhaitions poursuivre avec OpenOffice, de réécrire les modules d’export. Nous avons préféré arrêter là notre évaluation, nos ressources ne nous permettant pas cette réécriture et, en tout état de cause, ne nous orientaient pas vers un bilan économique positif », analyse Jocelyn Gennesseaux, responsable informatique du groupe.  

Le Groupe Goyer intervient sur les grands projets de façades et menuiseries en aluminium en France et en Europe. Avec près de 130 PC, le groupe Goyer dispose d’un outil informatique développé. L’équipe informatique est entre autres chargée de la veille technologique. C’est dans ce cadre qu’il est décidé d’évaluer la version 2 de la suite bureautique OpenOffice. La gratuité constituant une motivation supplémentaire. Une configuration de test sur six postes de travail de l’équipe informatique est alors installée, avec OpenOffice en double de Microsoft Office.

Problématique

Le Groupe Goyer dispose d’un outil industriel moderne et performant et ce, depuis la conception des produits de façades et de menuiseries jusqu'à leur mise en œuvre sur site. Le groupe intègre ainsi toutes les ressources nécessaires à la conception, à la fabrication… des produits de sa gamme aluminium. C’est pourquoi, il est indispensable pour chaque équipe, même pour de simples tâches bureautiques, de travailler avec des outils performants. OpenOffice est alors testé dans cet esprit.

Bénéfices

Les premiers tests plus spécifiques et plus profonds menés sur la solution concurrente, déchantent rapidement le responsable informatique. Goyer a déployé des applications métiers spécifiques aux besoins utilisateur et client, stratégiques, et qu’il est d’adapter à de nouveaux logiciels. De plus, un problème majeur est apparu : l’intégration de la bureautique avec les applications métier. En effet, les résultats des exports des modules propres au groupe sont incomptables avec Calc.

Consulter les autres témoignages

Par secteur d'activité

Par thème

Par produit

Par effectif de l'entreprise