La Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP) met en place avec Microsoft sa nouvelle plateforme de gestion des interventions

En développant elle-même son outil de gestion en temps réel des interventions,la BSPP souhaitait se réapproprier un élément clé de son organisation opérationnelle. Pour se donner les moyens de réussir ce challenge technique et humain, le Service Télécommunications et Informatique a choisi de se faire accompagner par les experts de Microsoft Services.

Témoignage

Créée par décret impérial le 18 septembre 1811, la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris intervient sur Paris intramuros ainsi que sur les trois départements limitrophes (92, 93, 94). Cette formation militaire de sécurité civile est chargée des missions dévolues aux pompiers, principalement la lutte contre le feu (5% des interventions), le secours à victimes et les accidents de circulation (75% des interventions), le risque technologique urbain (15% des interventions), le risque nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique (NRBC), qu’il soit d’origine industrielle ou terroriste.

 

6 500 appels par jour au 18 et au 112, qui donnent lieu à 1 500 interventions quotidiennes… Les hommes de la prestigieuse Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris se donnent tous les moyens de réussir leur mission. Moyens humains, d’abord, avec environ 7 000 hommes répartis sur 77 centres de secours à Paris et dans ses trois départements limitrophes (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne). Moyens techniques ensuite, avec un parc de véhicules d’intervention sans cesse renouvelé. Moyens organisationnels enfin, avec un découpage du territoire d’intervention en savants groupements, de manière à accélérer le délai d’intervention et à éviter les effets d’une centralisation trop lourde.

Côté opérationnel, la BSPP s’appuyait jusqu’en février 2011 sur un logiciel sur mesure : Syntia. Développé par un prestataire externe autour d’un environnement Unix, Syntia était techniquement obsolète et ne répondait plus aux nouveaux besoins de la brigade. Décision est donc prise dès 2002 de le remplacer par un nouvel outil, cette fois développé en interne par les hommes du Service Télécommunications et Informatique (STI) afin d’en maîtriser toutes les étapes du cycle de vie. Après une phase de récolte des besoins métiers, la conception commence réellement en 2006, bientôt suivie du développement. Deux phases qui dureront environ quatre ans.

Construit sur des technologies Microsoft…
Baptisé Adagio (pour « Application de Diffusion de l’Alerte et de Gestion Informatisée des Opérations »), le nouveau progiciel de la BSPP est basé sur un modèle client riche-serveur. Il intervient depuis la prise d’appel jusqu’à la rédaction du rapport d’intervention. Il aide les hommes du Centre Opérationnel à qualifier l’appel et à diligenter, le cas échéant, une intervention. Gestion des moyens de secours, cartographie numérique du périmètre d’intervention, rédaction de rapports particuliers, statistiques diverses, reporting… Il comprend différents modules, accessibles selon le niveau d’accréditation de l’utilisateur. Pour développer Adagio, la BSPP s’est appuyée sur les technologies Microsoft, sur lesquelles les hommes du STI disposaient déjà de connaissances avancées :langage de programmation C#, framework .NET et environnement de développement Visual Studio. Côté back-office, la BSPP s’est appuyée sur SQL Server 2008 R2, retenu pour ses performances avancées, sa haute disponibilité – un point crucial pour la réussite du projet – et le niveau de sécurité offert.

… avec le soutien de Microsoft
S’il dispose des compétences nécessaires au développement, le STI a néanmoins souhaité être accompagné par Microsoft Services. « Nous savions pouvoir compter sur l’expertise de Microsoft et nous voulions avoir ce soutien rapproché pendant le développement, commente le Lieutenant-colonel Philippe Storacci. Nous voulions également qu’en phase d’exploitation, Adagio, qui a vocation à subir des évolutions permanentes, puisse aussi bénéficier d’un soutien technique rapproché, au profit de nos experts développeurs ou de la cellule production, qui assure le fonctionnement et l’intégration de l’application au quotidien ».

De fait, l’accompagnement dont le STI a bénéficié s’étale sur trois niveaux. D’abord le développement lui-même : l’Application Development Manager (ADM) dépêché par Microsoft a pu réaliser un audit de l’application et, suite à la découverte d’une fuite mémoire, désigner un Premier Field Engineer (PFE) pour guider les développeurs dans la résolution du problème. L’ADM a également accompagné la STI dans l’utilisation des frameworks Microsoft ou dans l’industrialisation des développements.

Second axe, l’infrastructure : un Technical Account Manager (TAM) est intervenu pour aider la STI à optimiser les performances de SQL Server 2008 R2. Enfin, troisième axe : un consultant IT Operations est intervenu pour mettre en place un plan de continuité du service d’annuaire. Son but est de limiter les temps d’indisponibilité de l’application en cas de sinistre informatique de l’annuaire Active Directory, dont l’application dépend à 100%. Objectif sous-jacent : réduire de façon significative les risques opérationnels.

En somme, la BSPP a bénéficié d’un véritable transfert d’expertise et cela dans de multiples domaines.

Prêts pour faire face à de nouveaux défis
Si Adagio est en production depuis plusieurs mois, son développement continue – de nouveaux modules ont été et continuent d’être ajoutés – et la BSPP envisage d’autres projets avec sérénité. « Nous allons capitaliser sur l’expertise que nous avons acquise à travers ce projet pour faire face à de nouveaux défis, explique le Lieutenant Colonnel Philippe Storacci. Par exemple, le développement d’applications convergentes et interopérables avec la Préfecture de Police ou encore les services départementaux d’incendie et de secours ».

Problématique

  • Concevoir et développer un outil unique de gestion opérationnelle de la brigade
  • Développer l’application en interne malgré les contraintes de temps et de personnel.

Bénéfices

  • Une application moderne, fonctionnelle et sûre
  • Un accompagnement de bout en bout de Microsoft Services
  • Un transfert d’expertise vers les hommes du STI