Le CHU de Grenoble s’ouvre de nouvelles perspectives avec Windows Server 2008

Membre du programme TAP Windows Server 2008, le CHU de Grenoble vient de tester sur des serveurs dotés des processeurs Intel Xeon quatre cœurs série 5300 la dernière version de Terminal Server. Concluants, les tests devraient déboucher sur une mise en production courant 2008.

Témoignage

« Cette maquette nous a permis de réaliser qu’en amont du déploiement massif de clients légers, nous allons réellement optimiser la sécurité et l’administration des applications utilisées via Terminal Server avec Windows Server 2008 » explique André Le Scouarnec, Responsable Système Windows et infrastructure au CHU de Grenoble.

Hôpital de 2 500 lits, le CHU de Grenoble figure parmi les grands centres hospitaliers français. Comme bien souvent dans le secteur de la santé, le service informatique du CHU de Grenoble a cherché avant tout à mettre en place des solutions qui simplifient le travail du personnel médical tout en répondant aux impératifs techniques. Raison pour laquelle il utilise largement Terminal Server: Le système informatique du CHU de Grenoble est interconnecté avec de nombreux petits sites dont notamment des centres médicaux psychologiques, des hôpitaux de proximité, etc. Les utilisateurs de ces sites doivent pouvoir accéder aux mêmes applications et performances qu’au siège du CHU sans pour autant trop alourdir les tâches de maintenance et de déploiement. Le CHU de Grenoble est même présent au centre pénitentiaire de Varces où il lui est très difficile d’intervenir.

Problématique

Le CHU de Grenoble a opté pour une architecture de type client léger qui permette aux utilisateurs des petits sites d’accéder à leurs applications via Terminal Server tout en préservant les performances. Dès l’annonce du lancement de Windows Server 2008, le CHU s’est donc intéressé aux fonctionnalités de la nouvelle version de Terminal Server qu’il a testé dans le cadre du programme TAP.

Bénéfices

La gestion par rôle et les nouveaux outils d’administration associés à Terminal Server favorisent une vue globale qui simplifie la gestion et devrait faire gagner du temps au CHU sur l’administration. Grâce aux nouvelles fonctions de Terminal Server et à la gestion par rôle, la mise en place d’une politique de sécurité est facilitée. Enfin, grâce aux performances du processeur Intel Xeon quatre cœurs, le CHU devrait réussir à réduire le nombre de serveurs tout en préservant les performances.

Consulter les autres témoignages

Par secteur d'activité

Par thème

Par produit

Par effectif de l'entreprise