Dassault Aviation améliore l'efficacité opérationnelle de son infrastructure

Depuis l'implantation de Microsoft Active Directory comme annuaire, les employés de Dassault Aviation peuvent se connecter et retrouver leurs données sur chacun des 8 000 postes répartis dans les dix sites géographiques que comprend l'entreprise. Pour les administrateurs, le gain en souplesse et en sécurité est significatif.

Témoignage

«Les technologies sont de plus en plus complexes. Microsoft est devenu notre véritable partenaire. Ce qui nous a séduits dans leur stratégie, c'est le respect des standards tels que les services Web, les annuaires LDAP (Lightweight Directory Access Protocol), XML (langage de balisage extensible), qui ont permis à leurs produits de bien communiquer avec notre existant » rappelle Matthieu Willm, Architecte Microsoft Windows chez Dassault Aviation.

Le constructeur aéronautique Dassault Aviation, connu pour ses avions militaires Mirage et Rafale, et pour sa gamme d'avions d'affaires Falcon, emploie environ 9 000 personnes. L'entreprise est répartie sur dix sites. La Direction générale, les bureaux d'études et l'administration sont à Saint-Cloud et les ateliers de fabrication et d'essais en vol répartis dans tout l'Hexagone. Avec ses 3 000 employés, le site de Saint-Cloud est de loin le plus important. Pendant longtemps, le système a été décentralisé ; les sites disposaient de leur propre informatique. Il existait des préconisations centrales, que chaque site déclinait en fonction de ses spécificités locales. L'inconvénient d'une telle structure était qu'en l'absence de possibilités de délégation de Windows NT, il avait fallu créer dix domaines. Or, comme de nombreux employés sont amenés à travailler sur plusieurs sites, une même personne pouvait être référencée dans plusieurs domaines.
Un grand projet de centralisation de l'informatique a donc été lancé et c'est la Direction du Système d'Information qui a été chargée de le piloter. L'objectif était de migrer toute l'infrastructure sous le référentiel Microsoft Active Directory (Microsoft AD) et de passer sous Microsoft Windows Server 2003 qui venait de sortir.

Problématique

Consolider, en un seul domaine Microsoft Windows 2003, une infrastructure Microsoft Windows NT4 décentralisée et divisée en dix domaines distincts  

Bénéfices

Les utilisateurs peuvent se connecter sur n'importe quel poste de l'entreprise et y retrouver l'intégralité de leurs données. Les déploiements s'effectuent très simplement et sans créer de gênes pour les utilisateurs. La porte est ouverte à beaucoup d'applications futures puisque l'intégration aux applications métiers peut s'effectuer simplement