CGI bénéficie du programme d’accompagnement Microsoft Private Cloud Accelerator et développe un Cloud privé grâce à la suite Microsoft Core Infrastructure

Les besoins IT qui doivent être satisfaits dans des délais de plus en plus courts, une réalité qui concerne bien évidemment les DSI, mais aussi les centres de services. C’est pour cette raison que CGI a choisi de faire évoluer sa plateforme de Cloud privé vers les technologies Microsoft. Côté socle de virtualisation, ce sont Microsoft Windows Server 2012 ainsi que Hyper-V 2012 qui ont été retenus et Microsoft System Center Virtual Machine Manager côté management. Un projet pour lequel CGI a bénéficié du programme d’accompagnement Microsoft Private Cloud Accelerator.

Témoignage

CGI offre un éventail complet de services, de solutions et d’expertises pour accélérer la transformation des activités de ses clients. Grâce à une approche cohérente et responsable en matière de prestation de services, CGI réalise ses projets dans le respect des échéances et budgets prévus. CGI est la 5ème plus importante entreprise indépendante de services en TI et en gestion des processus d’affaires au monde. Elle comprend 69 000 professionnels répartis dans 40 pays.

photo-cgi.jpg

« Nos importantes contraintes de production et le manque de maturité nous ont fait écarter les solutions libres, pour choisir Microsoft »
Adrien Peyron, Chargé de projet

Chez CGI, la notion de centre de service prend différentes acceptions. D’abord, il y a bien sûr les ressources de maintenance applicative. A ce titre, CGI est un des plus gros prestataires TMA français. Mais ce qui fait la spécificité de la filiale du groupe canadien, c’est plutôt qu’elle dispose d’un centre de service d’infrastructure en propre. Ici l’activité se décompose entre deux types de clients : externes et internes.

Les services proposés vont de l’hébergement système ou réseau, à la sécurité. L’infogérance se fait sur site, ou à distance, avec une répartition géographique sur deux sites, à Nantes et à Paris, pour des activités réparties sur tout le territoire français, et au Maghreb.

C’est à Nantes que siège le centre de service d’infrastructure destiné aux équipes de développement. Le site, qui assure la production de puissance pour les équipes internes, concentre des ressources matérielles qui sont proposées sous la forme d’un catalogue de services. Les clients utilisateurs y choisissent leur environnement de développement et de test. Par la suite, la production sera opérée depuis un data center en région nantaise.

Situé en un sens à une extrémité de la chaîne de production informatique, le centre de service de Nantes est directement touché par la tendance au raccourcissement des cycles de production informatique. « Nos équipes de développements ont besoin d’un maximum de réactivité et de flexibilité », témoigne Eric-Pierre Dufour, Directeur du Centre de Services Infrastructure CGI, « cela implique d’avoir la capacité de déployer et de redimensionner rapidement les environnements ».

Adrien Peyron, Chargé de projet chez CGI rappelle : « jusqu’à présent le circuit de commande de ressources s’écoulait sur 48h : après validation du devis, nos équipes délivraient les machines virtuelles en se basant sur des templates standards ». Un fonctionnement qui ne donnait satisfaction, ni sur les délais de livraison, ni sur l’éventail des plateformes proposées. « Ces derniers temps, nous avons connu un accroissement des demandes de déploiement de machines virtuelles sous Windows Server 2012 que nous ne pouvions satisfaire », précise M. Peyron. « D’autre part, ce délai de 2 jours n’était plus en phase avec les besoins de nos utilisateurs. Notre objectif principal, c’était donc de réduire les durées de notre workflow, il s’agissait principalement d’améliorer une organisation que nous avions déjà ».

Automatiser pour simplifier
Chez CGI, améliorer l’existant nécessitait de faire appel à l’automatisation. « Nous étions conscients que le recours à un service Cloud et aux outils associés nous permettraient d’atteindre notre objectif de remplacement de la phase humaine des déploiements par une automatisation », confirme Adrien Peyron, « nous voulions limiter les interventions humaines ». CGI souhaitait mettre en place un portail qui rendrait l’accès aux ressources informatiques beaucoup plus simple ; ce qu’ils ont obtenu avec les technologies Microsoft.

Pour construire cette plateforme, plusieurs solutions Microsoft ont été retenues : Windows Server 2012 et Hyper-V 2012 pour le socle de virtualisation, et Microsoft System Center Virtual Machine Manager côté management. « Pour faire notre choix, nous avons commencé par faire une étude du marché, nous avons regardé les produits des différents éditeurs, ainsi que les solutions libres », se souvient M. Peyron. En shortlist, les produits Microsoft étaient en compétition avec des produits libres tels que KVM et Open Nebula. « Au final, nos importantes contraintes de production et la nécessité de disposer d’un support performant nous ont fait écarter ces dernières, pour choisir Microsoft ».

Le développement d’une plateforme de Cloud privé dans des délais raisonnables est un challenge que CGI ne souhaitait pas traiter seule. C’est la raison pour laquelle Microsoft a proposé à CGI de participer au programme Microsoft Private Cloud Accelerator. Eric-Pierre Dufour explique : « cela nous a apporté un accompagnement complet, du début à la fin du projet. Initialement, les architectes de Microsoft nous ont aidés à concevoir l’architecture des deux plateformes, c’est-à-dire à la fois la plateforme de test et celle de production ». Par la suite, c’est en partenariat avec l’intégrateur Dell (dont les équipements sont déjà particulièrement présents dans le Data Center CGI de Nantes, ndr) que Microsoft a participé au déploiement de la plateforme de Cloud.

Pour ce projet qui s’est étalé sur quelques semaines à peine, il a bien évidemment fallu passer par ne étape de tests. « Nous avons déployé dans un premier temps la solution sur 3 serveurs de notre Data Center parisien. Nous y avons évalué les différents produits de la suite Microsoft Hyper-V 2012, à avoir les produits de sauvegarde, de management et de monitoring, détaille Adrien Peyron. Un Proof of Concept qui nous a permis de traiter de nombreux problèmes. Par la suite, nous avons construit la plateforme de Nantes, basée elle sur 5 serveurs ».

Un catalogue de service étendu, des délais raccourcis
A l’usage, la plateforme de Cloud privé construite sur le socle Microsoft a permis au centre de service d’infrastructure de CGI d’étoffer son catalogue de services. « Aujourd’hui, nous pouvons fournir à nos clients un panel de systèmes d’exploitation beaucoup plus large. C’est aussi un gain technologique certain : nous proposons des ressources en phase avec les systèmes les plus à jour », se félicite M. Peyron. Surtout, les délais d’obtention des machines ont été réduits. Il est maintenant possible d’obtenir une VM dans les 24 heures qui suit la validation du devis.

C’est pour faire la démonstration de ce saut technologique que CGI a choisi de garder l’infrastructure déployée sur son centre parisien. Explications de M. Dufour : « nous avons transformé les 3 serveurs de test en un showroom autour des solutions de mobilité, et plus particulièrement le BYOD (Bring Your Own Device) et démontré ainsi notre savoir-faire à nos clients et prospects ».

D’un point de vue économique, CGI a déjà une vue très claire des bénéfices qu’elle va tirer de sa transformation technologique. « Ce sont quelques 5000 euros qui sont économisés chaque mois, par serveur de virtualisation. A Nantes, nous comptons déployer une quinzaine de serveurs, je vous laisse faire le calcul », s’amuse le Directeur du Centre. « Mais surtout, nos équipes peuvent désormais se concentrer sur des tâches à bien plus forte valeur ajoutée, telles que l’innovation, ou l’amélioration de la productivité ».

Accompagnement

MPCA est un programme d’accompagnement Microsoft pour la mise en place et le déploiement d’une plateforme Cloud à destination des clients des hébergeurs reposant sur les technologies Windows Server & System Center. Cette prestation est réalisée par un partenaire intégrateur certifié sur les technologies Microsoft.

Problématique

  • Concevoir et déployer un Cloud privé
  • Proposer des outils d’administration et d’automatisation innovants
  • Accompagner CGI au cours de toutes les étapes
  • Déployer une plateforme de Cloud privé en quelques semaines
  • Supporter les contraintes de production de CGI.

 

Bénéfices

  • Un catalogue de services étoffé
  • 5000 € d’économies par serveur de virtualisation
  • Des équipes concentrées sur des tâches essentielles

Consulter les autres témoignages

Par secteur d'activité

Par thème

Par produit

Par effectif de l'entreprise