Comment l’hôpital public met à profit les technologies Microsoft pour accélérer sa transformation

Malade, l’hôpital public ? Certes, les progrès rapides de la médecine, les mouvements de population, l'augmentation du nombre de consultations, les contraintes économiques et réglementaires de plus en plus fortes... sont autant de facteurs qui complexifient les modalités et le périmètre de son action. Mais en s’emparant des nouvelles technologies, des initiatives locales apportent une bouffée d’air frais à des hôpitaux débordés et créent une dynamique positive qui représentent indubitablement les prémices de « l’hôpital 2.0 ».

Témoignage

Au CHRU de Lille, le projet « Chambre du futur » est un véritable concept-room qui préfigure sans doute ce que sera la chambre d’hôpital de demain. Parmi les innovations présentées, le lit-fauteuil pour le patient, le lit dépliable pour l’accompagnant, le mobilier intégré, les nouvelles matières… Et bien sûr, le multimédia. Développée par un acteur local, la SSII Scotler, la plateforme Care & Comfort est un système intelligent qui place au lit du patient une tablette tactile. Adossée à l’infrastructure serveur de l’établissement, elle offre au patient l’accès à Internet, à la télévision, au téléphone, à la documentation de l’hôpital, à des applications… Pour le personnel soignant, Care & Comfort permet d’accéder en toute sécurité au dossier du patient. S’il le souhaite, le médecin peut aussi consulter l’imagerie médicale (radios ou IRM), ou afficher un schéma pour expliquer au patient son intervention.

A Lyon, c’est un plan de redressement économique initié en 2009 qui a mis les nouvelles technologies au cœur de la stratégie de l’hôpital. Rappel des consultations par SMS, parcours patient informatisé… La DSI des Hospices Civil a développé des services sur-mesure pour répondre aux besoins spécifiques des HCL.

A Toulouse, d’autres contraintes appellent une autre solution. Eclaté sur 4 sites géographiques, le CHU de Toulouse a limité le recours au transfert des patients en ambulance ou en hélicoptère, en développant la télé-expertise : grâce à elle, un médecin peut de demander l’avis d’un confrère via le système d’information. Et le CHU réfléchit à développer la téléconsultation.

Du bon sens, de la volonté… et l’accompagnement de Microsoft
Le point commun entre les CHU de Lille, de Lyon, de Toulouse, et tant d’autres en France ? Tous on fait appel aux services et aux technologies de Microsoft. Ainsi, la tablette lilloise fonctionne-t-elle avec Windows Embedded, ce qui lui permet de s’intégrer rapidement et facilement à l’infrastructure du CHRU. Et les DSI lyonnaise et toulousaine développent pour leur part avec la suite Visual Studio et utilisent l’ensemble des technologies Microsoft, tant pour leur infrastructure que pour les postes de travail. A Toulouse en particulier, SharePoint est mis à contribution pour l’échange d’informations et la visioconférence Lync pour la téléconsultation.

infosante.png

Problématique

Concevoir des outils qui optimisent l’accueil du patient et son parcours au sein de l’hôpital, tout en garantissant la confidentialité des informations médicales et en facilitant le travail du personnel soignant.

Bénéfices

Des solutions intelligentes, immédiatement adoptées par l’ensemble des acteurs de la chaîne médicale.