Allianz refond le pilotage de ses actifs immobiliers avec Microsoft SQL Server 2014

Allianz Real Estate France refond le pilotage du rendement de ses actifs immobiliers et améliore significativement la création de rapports enrichis, plus rapides à générer et exposant plus d’indicateurs

Des centaines de KPIs, des rapports riches générés tous les mois, des exports faciles à générer pour les utilisateurs… Pour apporter aux investisseurs du groupe comme à la holding un reporting complet pour l’ensemble de ses actifs immobilier, la branche française de l’asset manager du groupe Allianz a opté pour Microsoft SQL Server 2014.

Témoignage

En charge des investissements immobiliers du groupe, Allianz Real Estate France gère 11 milliards d’euros d’actifs. Pour piloter ce portefeuille, les investisseurs du groupe comme la holding attendent un reporting exhaustif et précis. « Auparavant, les informations relatives à la rentabilité de nos actifs immobiliers étaient disséminées, notamment sur les postes de travail des investisseurs, rappelle Michel Muelle, responsable service informatique d’Allianz Real Estate France. Un développement avait bien été mené pour générer un reporting mais la tâche s’avérait laborieuse et demandait des compétences spécifiques ».

Le besoin de rassembler l’ensemble des informations relatives aux actifs dans une base unique s’est donc imposé rapidement. « Pour être efficace dans le suivi de la rentabilité, nos investisseurs ont besoin de reportings complets et riches. Quant à nous, nous devons générer tout cela dans les délais les plus courts possibles ! », résume le responsable informatique. Accompagné par Time is Life, spécialiste des projets décisionnels, Allianz Real Estate France se tourne vers Microsoft SQL Server 2014. « Nous avions la conviction que les technologies In-Memory de Microsoft SQL 2014 nous permettraient à la fois de faire face aux volumétries du projet et de gagner en souplesse dans la génération des rapports », explique Jérôme Larose, fondateur de Time is Life.

Trois mois plus tard, les résultats sont là : les rapports auparavant générés tous les trimestres sont désormais publiés sur une base mensuelle. Une périodicité rendue possible grâce à des temps de génération divisés par… quatre ! « Il nous a fallu moins de 2 heures pour intégrer l’ensemble des données disponibles », précise Jérôme Larose. Générés plus rapidement, les rapports sont aussi plus riches : des centaines de KPIs sont à la disposition des investisseurs qui peuvent, en outre, très facilement exporter des données. Une richesse et une souplesse qui vont aider le groupe dans le futur à se conformer aux exigences de la réglementation Solvency II.

« Avec ce projet, nous savons maintenant que Microsoft SQL Server 2014 peut répondre à tous les besoins du groupe en matière de reporting »,
Michel Muelle, responsable service informatique, Allianz Real Estate France
 

Problématique

Apporter aux investisseurs et à la holding un reporting riche pour suivre le rendement de l’ensemble des actifs immobiliers.

Bénéfices

  • Des informations désormais rassemblées dans une base unique
  • Des centaines de KPIs à disposition
  • Des temps de génération des rapports divisés par 4
  • Des rapports beaucoup plus riches et des exports facilités
  • Des rapports très évolutifs pour faire face aux besoins futurs, notamment dans le cadre de Solvency II