Adictiz choisit Microsoft Azure HDInsight pour une plus grande puissance de traitement de ses données

Adictiz choisit Microsoft Azure HDInsight pour accéder à une plus grande puissance de traitement des données liées à l’usage de ses jeux sociaux et mobiles et  une véritable capacité d’analyse du comportement des joueurs

Pour assurer la rétention et l’engagement des joueurs, l’éditeur de jeux sociaux et mobiles se doit d’améliorer sans cesse l’expérience de jeu de ses produits. Cela passe par la collecte et le traitement des données liées au comportement des joueurs, une tâche indispensable qui a été confiée à HDInsight, le service Hadoop de Microsoft dans le Cloud Azure.

Témoignage

« Paf le Chien » : c’est avec cette marque bien connue des fans de jeux sociaux et mobiles que la jeune entreprise lilloise Adictiz a démarré son activité, en 2009. Quatre ans après, « Paf le Chien » totalise près de 20 millions de joueurs en France et dans le monde. Et avec ses autres marques « Il est con ce Pigeon ! » et « Laboratz », Adictiz revendique plus de 40 millions de joueurs sur Facebook et sur mobile. L’ambition est maintenant de rejoindre le top 5 des éditeurs de jeux sociaux et mobiles en Europe à l’horizon 2015. Charles Christory, fondateur et CEO d’Adictiz, sait que la route vers cet objectif n’est pas toute tracée : « le marché est très excitant car ce sont potentiellement trois milliards de personnes que nous pouvons toucher rapidement, mais il est aussi très concurrentiel ! ».

Le besoin : traiter les données liées au comportement des joueurs
« Pour nous différencier, nous estimons qu’il faut actionner trois leviers : la propriété intellectuelle, l’expérience de jeu (le gameplay) et la donnée, explique Charles Christory. Il est impératif de savoir exploiter les données de jeu afin d’améliorer sans cesse nos produits ». L’éditeur a en effet opté pour un modèle freemium : le jeu est gratuit, mais pour doper sa performance et battre des records, le joueur peut acheter des accessoires qui l’aideront à progresser dans le scénario. Il est donc essentiel pour Adictiz d’approfondir sa connaissance du comportement des joueurs afin d’améiorer l’expérience de jeu et, par voie de conséquence, le taux de conversion au mode payant.

« Cela passe par de la rétention ou de l’engagement, indique le jeune patron d’Adictiz. Pour décider de la bonne action à déclencher, il nous faut suivre toute une série de métriques ». Or, avec plusieurs millions de joueurs, la quantité d’informations à traiter est colossale. La collecte, le traitement et le stockage au fil de l’eau de ces masses de données sont des opérations complexes. « Encaisser la charge de traitement des données de jeu n’est pas une mince affaire, confie Charles Christory. C’est un défi qu’il était essentiel pour nous de pouvoir relever ». Le studio se retrouve confronté à la problématique du big data et part alors à la recherche d’une solution adéquate.

photo-adictiz.png
« Nos outils maison montraient leur limite. Avec la solution HDInsight dans Microsoft Azure, nous atteignons une puissance de traitement des données autrement plus élevée ».
Charles Christory, CEO Adictiz

Microsoft Azure HDInsight, la solution pour le big data
Après avoir étudié différents outils, Adictiz porte son choix sur Microsoft Azure HDInsight, le service Hadoop de Microsof. La jeune entreprise a validé la bonne maturité technique de Microsoft Azure. Elle a aussi beaucoup apprécié l’accompagnement des équipes de Microsoft dans son projet. « Niveau de support, expertise technologique, moyens mis à disposition, réactivité… Sur tous ces aspects, les équipes de Microsoft sont vraiment très compétentes, lance Charles Christory. Elles savent nouer une vraie relation business avec leurs clients. Cela fait vraiment la différence ».

Bénéfices : une réelle capacité d’analyse des données de jeu
Le projet a débuté en juin 2013. Trois mois plus tard, le cluster HDInsight est entré dans sa phase opérationnelle. Microsoft a fait appel à un consultant indépendant, Yann Schwartz, dont la maîtrise des bonnes pratiques technologiques d’un projet big data s’est révélée une aide précieuse pour la définition et la mise en oeuvre de l’architecture technique de ce cluster particulièrement complexe. Tout part du code source des jeux, dans lequel sont insérés des tags qui permettent de suivre à la trace le comportement du joueur. La collecte de ces tags, dont les valeurs font l’objet de croisements et de corrélations, correspondent à des métriques que les data analysts d’Adictiz analysent en permanence. « Nous disposons d’une centaine de métriques, comme par exemple des informations sur les achats, le nombre de parties effectuées par un joueur, la capacité machine, etc. », révèle Joël Gaudeul, Chief Revenue Officer chez Adictiz.

Pour analyser ces informations stratégiques, l’éditeur utilisait auparavant des outils maison. « Avec HDInsight, nous atteignons une puissance de traitement autrement plus élevée », avoue Charles Christory. La solution de Microsoft exploite les données de l’ensemble des jeux d’Adictiz et offre à l’éditeur une véritable capacité d’analyse. Ce dont se réjouit Thibault Coupart, data analyst chez Adictiz : « la prise en main du cluster HDInsight dans Azure est très souple. Je travaille sur des données fraîches traitées la veille par le système sur lesquelles il m’est facile d’exécuter des requêtes d’agrégation pour isoler les informations stratégiques ».

« Le traitement et le stockage de ces gros volumes de données constituent une première étape indispensable qu’il était impératif de franchir », tient à souligner Charles Christory. Adictiz peut maintenant examiner ces gisements d’informations et engager des actions d’optimisation de ses indicateurs (KPI).

Au vu des premiers effets positifs observés depuis le déploiement de HDInsight, les dirigeants d’Adictiz envisagent, à horizon de six mois, de le mettre au service d’Adictiz Studio, son entité B2B spécialisée dans la création de jeux sociaux et mobiles sur mesure à destination des marques. « Nous aidons déjà nos clients à analyser l’efficacité de leurs campagnes marketing basées sur des jeux, mais nous voulons aller plus loin, explique Guillaume Dietrich, Directeur d’Adictiz Studio. Cela implique d’avoir accès à la donnée, puis que celle-ci soit collectée, traitée et stockée. En appliquant HDInsight aux données de nos clients, nous disposerons d’une capacité d’analyse et d’itération accrue sur une opération marketing ». Adictiz n’en a pas fini avec le big data…

Problématique

  • Développer des jeux sociaux et mobiles toujours plus efficaces et attrayants en s’appuyant sur une réelle analyse poussée du comportement des joueurs
  • Mettre en place une solution capable de collecter, de traiter et de stocker les gros volumes de données de jeu générées chaque jour.

Bénéfices

  • Collecte des données de jeu au fil de l’eau
  • Hautes performances de traitement des informations
  • Travail d’nalyse facilité pour les data analysts

Consulter les autres témoignages

Par secteur d'activité

Par thème

Par produit

Par effectif de l'entreprise