Bank of America automatise son système de prévisions et réduit de 98 % les délais de gestion des rapports

Bank of America offre des services financiers aux États-Unis et dans 150 pays. Le groupe occupe la 24e place du classement FORTUNE 500 et a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 48 millions de dollars en 2003.

Témoignage

« En utilisant la technologie Microsoft pour automatiser le processus de prévision des ventes, nous avons réduit de 98 % le temps de collecte des données » souligne Nakisha Ballen, Vice President of Finance chez Bank of America.

Le groupe Bank of America, l'une des plus grandes banques américaines, offre un large éventail de services financiers destinés tant aux entreprises qu'aux particuliers. La division Consumer Real Estate (CRE), qui propose des prêts d'accession à la propriété, a traité 950 000 dossiers de prêt représentant 127 milliards de dollars pour la seule année 2003. L'immobilier est un secteur d'activité très fluctuant et cyclique, qui dépend de divers facteurs allant du changement des taux d'intérêt à l'époque de l'année. De ce fait, le succès d'un organisme de crédit dépend de sa capacité à prévoir combien de prêts il va traiter pendant une période donnée de l'année afin d'adapter en conséquence les ressources affectées aux ventes, au traitement des dossiers et au service. Si la banque a trop de personnel, elle perd de l'argent car certaines personnes sont sous-employées ; si elle est en sous-effectif, elle perd des clients à cause de la mauvaise qualité du service.
Au sein de la division CRE de Bank of America, un groupe financier immobilier centralisé est chargé de fournir aux huit principaux groupes de ventes les documents de support nécessaires. Ces documents incluent notamment des informations telles que le nombre de prêts évalué d'après le nombre et la valeur des réalisations des mois précédents, le nombre de jours de ventes prévus pour le mois suivant et les taux d'intérêt à jour.

Problématique

Bank of America avait besoin d'améliorer son système de prévision des ventes, qui reposait sur un traitement manuel à la fois fastidieux et monopolisateur et engendrait de ce fait des coûts élevés et un manque à gagner.

Bénéfices

  • Réduction de 98 % du temps de gestion des rapports
  • Économies de 540 000 dollars grâce aux prévisions automatisées
  • Économies prévues de 4 à 5 millions de dollars

Consulter les autres témoignages

Par secteur d'activité

Par thème

Par produit

Par effectif de l'entreprise