Reconnaître des logiciels illégaux

» Home | Logiciels légaux | Reconnaître des logiciels illégaux

Apprenez à reconnaître les logiciels illégaux

Reconnaître des logiciels illégaux

Le piratage de logiciels est néfaste pour tout le monde – des développeurs aux commerçants en passant par les utilisateurs individuels – et n’en vaut tout simplement pas la peine. Il est donc capital que vous soyez parfaitement informé. Lisez les explications et recommandations ci-dessous afin d’être mieux équipé pour



Il est parfois très difficile de reconnaître un logiciel contrefait. Les pirates utilisent des techniques tellement évoluées que même des commerçants se laissent abuser, achètent des produits contrefaits et les revendent à leurs clients. En tant que consommateur, vous courez beaucoup de risques en utilisant un logiciel contrefait : virus, usage illégal, etc.

Méfiez-vous des offres qui sont ‘trop belles pour être vraies’

Les contrefacteurs attirent les clients en leur proposant des prix très bas ou des offres trop alléchantes pour ne pas se laisser tenter... Soyez sur vos gardes ! Si un prix vous paraît ‘trop beau pour être vrai’, c’est sans doute une arnaque. Un programme informatique qui ne coûte qu’un tiers du prix normal est vraisemblablement une copie illégale, avec toutes les conséquences et restrictions que cela implique. Dans la plupart des cas, ces logiciels ne sont pas suffisamment testés et ils sont copiés des milliers de fois. Ces copies sont extrêmement sensibles aux virus qui peuvent attaquer votre disque dur. Qui plus est, un logiciel contrefait ne vous donne aucun droit au support technique, aucune garantie et aucun droit d’utilisation légale du produ.

Vérifiez vous-même les caractéristiques anti-piratage à l’aide de l’assistant How To Tell

La meilleure façon de vous assurer que le logiciel que vous venez d’acheter est un exemplaire original consiste à vérifier si le produit offre bien les caractéristiques d’anti-piratage typiques des produits Microsoft authentiques. Les produits vendus dans le commerce de détail ainsi que les produits OEM (préinstallés sur un PC) présentent de telles caractéristiques. Veillez également à vous familiariser avec les fonctions de sécurité intégrées aux logiciels Microsoft, afin de pouvoir efficacement protéger votre ordinateur. Ces fonctions de sécurité vous aideront à éliminer d’emblée les contrefaçons.

Le site 'How to Tell' vous aide à éviter les pièges et les dangers des logiciels illégaux ou sans licence. En cinq minutes à peine, cet assistant très convivial vous aide à contrôler les principales caractéristiques anti-piratage et vous apporte la certitude que le produit que vous possédez est bien légal et bénéficie du support Microsoft intégral. Par le biais d’une validation simple et rapide, vous pouvez également vérifier si vos logiciels de Windows et Office sont bien des originaux. Votre récompense ? Une parfaite tranquillité d’esprit, une assistance professionnelle et une qualité garantie.


Tout le monde n’est pas aussi honnête que vous ! Nous avons suivi de près la vente de logiciels sur l’internet et nous avons constaté que plus de 70% pour cent des logiciels proposés sur des sites de vente aux enchères sont illégaux. Par ailleurs, selon des estimations réalisées par la BSA (Business Software Alliance), l’on dénombre plus de deux millions de sites web sur lequel des logiciels illégaux sont vendus et distribués.

Ouvrez donc bien vos yeux et vos oreilles ! Vous risquerez moins de vous faire piéger et d’acquérir des logiciels contrefaits.

Vérifiez si vous possédez l’adresse complète et le numéro de téléphone de l’entreprise auprès de laquelle vous achetez un produit

Ne traitez pas avec des personnes ou des entreprises qui ne sont pas prêtes à vous communiquer des données (nom de la société, adresse, numéro de téléphone) dont vous pourriez avoir besoin ultérieurement.

Renseignez-vous toujours sur les possibilités et conditions de retour, de service et de garantie

Il est préférable de ne pas traiter avec des distributeurs en ligne qui refusent ou qui ne sont pas en mesure de vous donner un aperçu satisfaisant de ces conditions.

Tenez un dossier administratif et conservez tout soigneusement

Conservez toujours une version imprimée de votre page web de commande, des courriels de confirmation de commande, des attestations de livraison et des factures.

Vérifiez les prix

Si le prix vous semble trop beau pour être vrai, vous avez probablement affaire à un arnaqueur. Comparez le prix que l’on vous propose au prix d’un fournisseur renommé de PC ou de logiciels, pour le même produit. Le prix peut être légèrement inférieur, mais méfiez-vous si la différence est trop grande.

Traitez les offres spéciales ou peu crédibles avec prudence

Méfiez-vous des distributeurs en ligne qui justifient leurs prix « écrasés » en vous racontant n’importe quoi : remises spéciales sur stock, conditions particulières avec l’auteur du logiciel, etc. Parmi ces boniments, figurent des offres ‘grises’, des ventes pour cause de liquidation ou de faillite. Les contrefacteurs essaient souvent de leurrer les clients en leur proposant des produits soi-disant originaux à des prix sans concurrence pour cause de déstockage ou pour toute autre raison.


Les vrais logiciels gris sont des programmes informatiques originaux proposés à la vente en Belgique, mais destinés ou autorisés à la commercialisation en dehors de l’Union européenne et en Suisse. Ces logiciels ne s’accompagnent d’aucune licence de distribution ou d’utilisation en Belgique et sont donc illégaux. Par ailleurs, l’usage de logiciels gris présente souvent de graves lacunes par exemple aucun droit au support via le service d’assistance en Belgique, aucun droit aux mises à niveau ou aux offres spéciales...

Examinez attentivement les mentions imprimées

Pour éviter d’acheter des logiciels gris, nous vous recommandons d’effectuer quelques contrôles sérieux. N’achetez pas de logiciels sur lesquels vous constatez les anomalies suivantes :

  • Autocollant apposé sur l’emballage avec la mention: 'For distribution in USA and Canada only' ou une mention similaire.
  • Certains éléments – fiche d’enregistrement et licence par exemple – comportent une référence explicite aux Etats-Unis ou au Canada (ou à une autre région du monde en dehors de l’UE).
  • Produits portant la mention 'academic edition'.

Achetez vos logiciels chez un revendeur autorisé

Nous vous recommandons vivement de n’acheter vos logiciels qu’auprès de revendeurs autorisés et reconnus. N’achetez que des produits dont vous êtes certain qu’ils viennent d’une personne/société qui est dûment autorisée par Microsoft à distribuer nos produits en Europe. Demandez à votre fournisseur habituel de vous présenter une preuve de la provenance de votre logiciel.