La sécurité est la raison principale qui pousse les PME à migrer vers le cloud
Belgique et Luxembourg Modifier

Microsoft PME Nouvelles - pour petites et moyennes entreprises

PME nouveautés
Votre source pour les dernières nouvelles et informations pour petites et moyennes entreprises. Découvrez les derniers articles et vidéos sélectionnés pour augmenter la productivité et l'efficacité de votre entreprise.
-

La sécurité est la raison principale qui pousse les PME à migrer vers le cloud

Ce document fournit une liste facile à consulter de statistiques importantes concernant l’enquête “SMB Cloud Survey” en Belgique. Il a pour but de (1) faciliter la localisation du communiqué de presse à diffuser en Europe occidentale et (2) contribuer à la préparation de pitches localisés à l’aide du document régional « Action Idea over Overview » qui fait partie du package.

Classification des PME – Celles qui utilisent le cloud et celles qui ne l’utilisent pas

  • Dans l’ensemble, 58% des répondants déclarent que leur organisation utilise actuellement des services cloud (au moins 1 service cloud sur une liste de 8 – les services cloud les plus sollicités étant l’email, le stockage et la sauvegarde des données, ainsi que les services d’échange (exchange).
    • Remarque : c’est plus que la moyenne d’Europe occidentale, où le taux d’adoption est de 45% - et c’est nettement supérieur au pourcentage relevé chez nos voisins – par exemple l’Allemagne (32%) et les Pays-Bas (41%). Parmi nos voisins, c’est la France qui présente le taux d’adoption le plus élevé (69%).
  • Les sociétés plus jeunes ont un peu plus tendance à utiliser des solutions cloud (62% vs. 58%)
  • 51% des PME qui utilisent le cloud reconnaissent que le cloud computing est crucial pour une petite organisation qui ambitionne de grandir (contre 20% qui n’utilisent pas le cloud) --
  • 14% des PME qui utilisent le cloud envisagent de lancer un nouveau produit ou service au cours des 3 à 6 prochains mois (contre 13% seulement pour les PME qui n’utilisent pas le cloud)
    • Comme les PME belges qui utilisent le cloud sont plus de deux fois plus susceptibles de dire que le cloud est vital pour leur croissance (par rapport aux PME qui n’utilisent pas le cloud), cette donnée est significative et peut servir à étayer des arguments
  • Pour les PME qui ont déjà adopté la technologie cloud, la sécurité est la première raison pour migrer vers le cloud
  • En revanche, la sécurité est la principale inquiétude parmi celles qui n’utilisent pas encore le cloud (et donc, le principal obstacle à une migration vers le cloud)

Faire plus avec moins

  • Près des ¾ des PME déclarent que leurs solutions IT les aident à travailler efficacement (75%, par rapport à seulement 65% pour celles qui n’utilisent pas le cloud
  • Celles qui utilisent le cloud sont également convaincues de l’avantage que représente la mobilité dans le travail pour un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle ; pour plus de la moitié, l’augmentation du travail mobile et flexible que permet l’IT depuis ces dernières années a eu des répercussions positives sur leur équilibre vie privée/vie professionnelle (50%, contre 34% parmi celles qui n’utilisent pas le cloud).

Les jeunes entreprises qui utilisent le cloud ont le vent en poupe

  • Remarque : ces données peuvent étayer les données pour la Belgique - il appartient à la filiale de décider si l’argument est suffisamment solide pour la presse
  • 36% des PME de moins de 6 ans prévoient une amélioration de leurs perspectives financières au cours des 12 prochains mois, contre 16% seulement pour les PME créées il y a plus de six ans
    • Les sociétés plus jeunes ont plus tendance à utiliser aujourd’hui des solutions cloud (62% vs. 58%)

Charge de l’IT manager ‘non dédié’

  • 60% des PME en Belgique déclarent qu’aucun de leurs employés n’est affecté spécifiquement à la gestion de l’IT
  • C’est souvent la direction supérieure (senior management) qui prend les décisions en matière d’IT – c’est le cas dans 44% des PME qui n’ont pas d’IT manager dédié
  • 14% des PME belges passent plus de 3 heures par semaine à traiter des problèmes IT - ce qui représente plus de 156 heures par an
    • A noter : 14% seulement des PME belges passent plus de 3 heures par semaine à traiter des problèmes IT alors qu’en Europe occidentale en général, 21% passent au moins 3 heures par semaine à s’occuper de l’IT
    • Remarque : A noter ici que la plupart des répondants travaillent pour des entreprises de moins de 10 employés (77% en Belgique – ce qui est conforme à la moyenne de la base interrogée).

Articles associés :

Suivez-nous : Twitter E-mail

Ressources associées :