Le voyage de Microsoft IT vers le nuage : Aperçu d'une application

Microsoft IT (MSIT) utilise présentement surtout des produits traditionnels sur site, mais progresse rapidement vers un environnement mixte dans lequel elle utilise certaines combinaisons de logiciels sur site, de logiciels-service (comme Microsoft® Exchange Online) et de produits Windows Azure. Microsoft a élaboré la plateforme Windows Azure comme fondation pour le développement d'applications qui s'exécutent dans le nuage. Environ 20 millions d'entreprises et plus d'un milliard de personnes utilisent les services informatiques en nuage de Microsoft, qui comprennent les produits, services et expériences client que Microsoft offre au moyen de ses services hébergés et en ligne. La plateforme Windows Azure propose un groupe de technologies infonuagiques, chacune offrant un ensemble de services spécifiques aux développeurs d'applications, et pouvant être utilisée aussi bien par les applications exécutées dans le nuage que sur les systèmes locaux. La stratégie des services infonuagiques MSIT est cohérente et hautement complémentaire aux offres sur site de Microsoft. Plutôt que d'adopter une approche du « tout ou rien », MSIT et les clients de Microsoft peuvent utiliser les nouvelles technologies d'informatique en nuage et les capacités existantes. MSIT estime qu'en migrant les applications vers Windows Azure, une entreprise peut économiser entre 35 et 40 pour cent sur les dépenses globales contrôlables de soutien, de développement et de maintenance des applications, ainsi que sur le matériel, l'hébergement et les licences de logiciels. MSIT utilise une approche en trois volets pour le développement d'applications dans Windows Azure :
  • Déterminer les applications existantes non vitales qui possèdent des positions de repli fiables et dont les structures de charges de travail sont adaptées pour le nuage. Il s’agit là des premières applications que MSIT fera migrer vers Windows Azure. Ce sont également celles qui sont utilisées pour mettre sur pied des pratiques exemplaires et élaborer des composants réutilisables nécessaires à d’autres migrations d’une complexité supérieure.
  • Garantir que les nouvelles applications que les développeurs peuvent écrire ou déployer sur Windows Azure sont effectivement écrites et déployées sur Windows Azure. Faire de Windows Azure la plateforme de développement d’applications par défaut.
  • Créer des plans pluriannuels et commencer à faire migrer vers Windows Azure certaines des plus importantes applications vitales de MSIT. Cette approche permet de profiter de l'expérience acquise lors des migrations antérieures et moins complexes.
Migration des applications existantes
Quand une organisation effectue la migration d'applications existantes vers Windows Azure, il est important de se rappeler les points suivants :
  • Le processus peut être plus complexe que la création de nouvelles applications conçues pour Windows Azure ou l'informatique en nuage.
  • Il est préférable de choisir des applications présentant un risque et une complexité moins élevés pour la première migration afin de se familiariser avec le processus. Les entreprises peuvent par la suite procéder à la migration d'applications plus complexes comportant une exposition réglementaire, des problèmes d'intégration, des dépendances en aval ou d'autres attributs compliqués.
  • Aide à comprendre les aspects techniques de la migration d'une application et comment l'entreprise l'utilise avant la migration.
  • Aide à comprendre les implications de la surveillance de l'application et sa durée de vie afin de garantir l'harmonisation avec la solution Windows Azure.
  • Est utile afin de comprendre les structures de charge de travail qui indiquent l'adaptation à Windows Azure. Le tableau suivant illustre ces structures :
Structure Description
Intermittente Comprend habituellement les charges de travail saisonnières ou limitées dans le temps qui comportent des exigences de traitement uniquement durant certaines périodes.
Poussée prévisible Comprend les poussées d'activité prévisibles durant certains jours de la semaine ou certaines périodes de l'année.
Poussée imprévisible Comprend habituellement les événements imprévisibles qui déclenchent des exigences d'utilisation intensive. Par conséquent, l'entreprise doit augmenter les facteurs de conception afin de pouvoir prévoir ces poussées.
Croissance rapide Habituellement associée aux nouveaux développements et en particulier avec les démarrages d'entreprises ou des groupes spécifiques au sein d'entreprises plus importantes.
Projets Windows Azure
Migration d'une application à faible risque : l'outil de vente aux enchères 
L'outil de vente aux enchères est une composante de la Campagne annuelle de financement de Microsoft. L'outil a démontré une sensibilité très élevée aux pointes (structure de charge de travail à poussée prévisible). L'utilisation était faible pendant la majeure partie du mois, puis inadéquate lors de la pointe du dernier jour où 20 pour cent de toutes les offres ont été enregistrées. De nombreuses personnes ont été dans l'impossibilité de contribuer parce que l'outil de vente aux enchères n'était pas disponible en raison de l'utilisation intensive du dernier jour. Ce projet comportait trois ensembles de machines virtuelles Internet Information Services (IIS) et Microsoft SQL Server®.
Points forts de la solution
  • Utilisation d'une solution hybride composée d'un nuage Windows Azure et d'une architecture sur site.
  • Utilisation d'une authentification unique (SSO) au moyen des services Active Directory® Federation Services (AD FS).
Résultats de l'outil de vente aux enchères
  • La solution a été mise à l'échelle facilement de quatre à 24 instances pour répondre à l'achalandage du dernier jour.
  • Tous les utilisateurs qui désiraient présenter une offre ont pu le faire.
  • La Campagne annuelle de financement de Microsoft a connu une année record avec des dons d'environ 500 000 $ US.
Leçons apprises de la migration et de l'utilisation de l'outil de vente aux enchères
La courbe d'apprentissage pour le développement était relativement basse étant donné que les outils de développement de Windows Azure sont semblables aux environnements de développement actuels de Visual Studio.
  • La mise à l'échelle de l'environnement pour répondre à la demande est un point fort de la plateforme Windows Azure et le processus était simple et facile à mettre en œuvre.
  • La plateforme Windows Azure est cohérente. Les environnements de développement, de pré-production et de production sont les mêmes et offrent un processus homogène vers la production.
Nouvelle application—Social eXperience Platform (SXP) 
Le site Vitrine vidéo sur Microsoft.com offre l'accès à plus de 8 000 vidéos de marketing. Le personnel utilisait la solution sur site précédente pour gérer les commentaires et les évaluations, filtrer le langage blasphématoire et les pourriels, et exercer des fonctions de modération sur le site. Cependant, le site présentait des problèmes de mise à l'échelle, de coûts de maintenance, de mises à niveau, de performance et de disponibilité.
Points forts de la solution
  • Utilisation d'une solution hybride composée d'un nuage Windows Azure et d'une architecture sur site.
  • Activation de capacités partagées au sein d'une architecture mutualisée. Tous les sous-sites sur Microsoft.com peuvent utiliser SXP. Le premier locataire a été le site Vitrine vidéo, et au milieu de l'année 2011, le service comptait 57 locataires.
  • Utilisation d'une base de données SQL Azure distincte pour chaque locataire, dans laquelle des commentaires et des évaluations peuvent être stockés.
  • Utilisation du connecteur Operations Manager du service Microsoft System Center pour fournir les alertes et les avis par l'entremise de Systems Center Operations Manager.
Résultats de l'application SXP
  • Réduction des coûts mensuels de 15 000 $ US à 45 $ US.
  • Augmentation de la disponibilité de 99,1 pour cent à 99,997 pour cent.
  • Amélioration radicale de la rapidité de publication des nouvelles versions. Antérieurement, la publication des nouvelles versions pouvait prendre jusqu'à six semaines, comparativement à 45 minutes maintenant.
  • Facilitation de mises à niveau par simple pression sur un bouton sans interruption planifiée. Dix mises à niveau ont eu lieu et aucune transaction n'a échoué.
  • Habilitation de 10 000 000 transactions sans erreur depuis décembre 2011.
  • Réduction du temps de réponse moyen à moins de 10 millisecondes (ms). Le contrat de niveau de service de MSIT exige 250 ms.
  • L'application a permis à MSIT de remplacer plus de 37 instances distinctes d'un produit concurrentiel d'un tiers par une solution infonuagique de Microsoft qui s'exécute à l'échelle de l'entreprise.
Leçons apprises avec l'application SXP
  • Windows Azure réduit considérablement le temps et la participation des développeurs nécessaires à la maintenance et aux mises à niveau des applications.
  • Les services de l'ingénierie et de l'exploitation doivent collaborer hâtivement afin de s'assurer que le développement de l'application comprend l'intégration opérationnelle comme la surveillance et la maintenance.
  • Windows Azure représente pour les services des TI un changement fondamental dans leur façon d'allouer les dépenses et les ressources sur lesquelles l'informatique en nuage est fondée. Les habitudes de dépenses sont maintenant axées sur les coûts d'exploitation plutôt que sur les dépenses en capital, tandis que l'allocation des ressources est maintenant dirigée vers le développement et l'innovation, plutôt que vers la maintenance et l'exploitation.
Pour découvrir comment MSIT a établi et mis en œuvre ses stratégies de segmentation et de migration vers Azure dans sa gamme d'applications, regardez la vidéo - How Microsoft IT Built Application Segmentation and Migration Strategies for the Cloud.
Des ressources éducatives supplémentaires sont également disponibles sur