Se préparer à la consumérisation des TI

Microsoft a demandé il y a quelques mois un rapport de recherche pour évaluer comment les entreprises approchent la tendance de la consumérisation (« IT Managers Selectively Embrace Consumerization (Les responsables des TI accueillent la consumérisation avec parcimonie) », Forrester Research, Déc. 2010). Le rapport donne un aperçu de la façon dont les entreprises traitent différents aspects de la consumérisation dans le marché actuel, et illustre leurs plans. Toutefois, en ce qui concerne la préparation aux défis de la consumérisation, je crois que le rapport illustre trois réalités importantes :
1) Quatre-vingt-quinze pour cent des responsables des TI ont constaté l'intérêt des utilisateurs finaux envers la consumérisation. Si aucun de vos utilisateurs ne vous a demandé un accès aux ressources de l'entreprise à partir d'un appareil personnel, vous faites partie d'une très petite minorité. En effet, la plupart des utilisateurs désirent utiliser leurs appareils personnels au travail. Les services des TI devront composer avec cette demande, mais les politiques et pratiques actuelles dans le domaine des TI ne sont pas conçues pour relever un tel défi.
2) La plupart des responsables des TI ont prévu entrer davantage dans l'ère de la consumérisation en 2011 et 2012. Alors que 36 % des responsables des TI ne souhaitent pas soutenir les initiatives d'intégration des ordinateurs personnels pour des raisons de sécurité, de conformité ou de gestion, ou n'ont aucun plan pour mettre en œuvre ces initiatives, 40 % d'entre eux ont indiqué qu'ils réviseront leurs politiques au cours des deux prochaines années. Le délai pour la mise en place de ce changement est beaucoup plus court que les délais habituels dans le domaine des TI; il reflète, d'une certaine manière, l'impact des cycles plus rapides des technologies grand public sur l'agenda de l'entreprise. Ainsi, vous devrez non seulement changer la façon dont les TI gèrent la sécurité, la conformité et la gestion pour répondre à la demande universelle, mais vous devrez également le faire beaucoup plus rapidement que prévu.
3) La très grande majorité des responsables des TI, soit 83 % d'entre eux, a adopté la virtualisation des bureaux ou des applications pour permettre aux employés d'apporter leur propre ordinateur. Voilà l'aspect positif sur lequel les responsables des TI pourront miser lorsqu'ils chercheront une manière de se préparer pour la consumérisation. Il existe déjà de fantastiques outils qui peuvent faciliter cette transition, et vous voudrez utiliser ces outils parce qu'ils rendent les TI plus efficaces à tous les niveaux. La virtualisation des bureaux et des applications est la clé, tout comme les services d'infonuagique et la capacité à fournir une gestion unifiée à l'échelle d'appareils hétérogènes. Si vous élaborez des politiques pour faire face à un monde où les ressources professionnelles et personnelles sont appelées à coexister, Microsoft System Center, VDI et les solutions d'infonuagique peuvent en faciliter la mise en œuvre.
Lorsque vous pensez à votre propre service des TI, en quoi cette étude correspond-elle à vos plans relatifs à la consumérisation? Quelles sont les mesures prises par votre organisation pour relever les défis liés à la sécurité, à la conformité et à la gestion? Quelles sont les nouvelles politiques que vous mettez en place? Nous aimerions avoir vos commentaires.
Vous trouverez le rapport complet, ainsi qu'une foule de ressources sur la consumérisation, au www.microsoft.com/consumerization.
Andrew Conway
Directeur
Gestion des produits de System Center