Search Microsoft Security
Search Microsoft.com

Comment supprimer les logiciels espions

Comment supprimer les logiciels espions

De nombreux types de logiciels indésirables, y compris les logiciels espions, ont été conçus pour être difficiles à supprimer. Si vous essayez de désinstaller ce logiciel comme n’importe quel autre programme, il se peut que vous constatiez la réapparition du programme dès le démarrage de votre ordinateur.

Où se procurer un logiciel anti-espion

Si vous rencontrez des difficultés lors de la désinstallation d’un logiciel indésirable, il se peut que vous ayez besoin d’un outil pour accomplir cette tâche. Microsoft Security Essentials est une solution logicielle client anti-maliciels gratuite qui vous aidera à supprimer le logiciel espion. Elle vous permettra également de protéger votre ordinateur contre les logiciels espion, les virus et autres logiciels malveillants. Elle est disponible gratuitement pour Windows XP SP2 et ultérieur, Windows Vista et Windows 7.

D’autres sociétés peuvent également vous offrir un logiciel gratuit ou à bas coût qui se chargera de vérifier la présence éventuelle d’un logiciel espion sur votre ordinateur et d’autres logiciels indésirables et qui vous aidera à les supprimer.

N’oubliez pas que la suppression d’un logiciel indésirable avec ces outils peut vouloir dire que vous ne pourrez plus utiliser un programme gratuit qui a été livré avec le logiciel espion.

Comment puis-je installer un logiciel anti-espion si je ne peux pas utiliser mon ordinateur ?

Télécharger des outils peut s’avérer difficile si votre ordinateur a été infecté par un logiciel espion. En l'occurrence, vous pouvez tenter une des options suivantes :

  • Utilisez un autre ordinateur pour télécharger les outils sur un disque.

  • Obtenez de l'aide par le biais du support technique Microsoft.

Méfiez-vous des logiciels anti-espion fictifs.

Les cyber-criminels savent que nous voulons nous protéger contre les logiciels espions. Ils essaient souvent de nous tromper avec des logiciels de sécurité fictifs que l’on appelle les « logiciels de sécurité non autorisés » ou « scareware ». Il s’agit de logiciels adaptés en apparence, du point de vue de la sécurité, mais qui n’offrent qu’une sécurité limitée, voire aucune sécurité, et qui génèrent des alertes trompeuses, ou qui tentent d’amener l’utilisateur à participer à des transactions frauduleuses.

Pour plus d'informations, voir Surveillez les alertes virus fictives.