Domino's Pizza

Domino's Pizza

Si les serveurs de nos points de vente tombent en panne, c'est un tiers de notre commerce qui s'envole. C'est aussi simple que ça. Il est absolument indispensable que les serveurs de nos succursales fonctionnent correctement, et grâce à Hyper-V, nous avons réduit les temps d'arrêt.

- Lance Shinabarger, vice-président, Global Infrastructure

Une chaîne de pizzerias optimise les commandes en ligne et l'efficacité de ses ressources informatiques en déployant Hyper-V sur 10 000 serveurs dans ses succursales

En matière de pizzas, Domino’s Pizza voit les choses en grand : la chaîne livre quotidiennement plus d'un million de pizzas chaudes aux clients partout dans le monde, ce qui lui a permis de générer des ventes de plus de 7,4 milliards de dollars américains en 2012.

Pour que tout se passe sans heurt au sein de ses quelque 8 000 enseignes dans le monde, Domino's dispose d'un système interne de points de vente appelé Domino’s Pulse qui effectue différentes activités allant de l'inventaire à la prise de commandes, en passant par la planification du personnel. Entre sa dépendance croissante vis-à-vis de Domino's Pulse et l'augmentation des commandes en ligne, Domino's s'est rendu compte que le temps d'activité des serveurs des points de vente était devenu crucial pour l'entreprise. « Si l'ordinateur d'une succursale est en panne, nous perdons de l'argent, voire des clients », explique Lance Shinabarger, vice-président de Global Infrastructure pour Domino's Pizza. « Nous devions trouver un moyen d'améliorer la stabilité de l'environnement de nos points de vente. »

L'équipe IT a décidé d'installer un second serveur comme solution de secours dans chaque point de vente. Toutefois, les employés en succursale sont des restaurateurs, pas des professionnels de l'informatique. Domino's avait donc besoin d'une solution qui pourrait être gérée par son équipe de TI installée à Ann Arbor, au Michigan, sans perturber les employés des différents sites. Le personnel des TI a donc déployé une solution de virtualisation de centre de données dans près de 5 000 points de vente américains en 2007, mais les problèmes persistaient. La machine virtuelle de Domino's Pulse ne démarrait pas le matin après le redémarrage de l'ordinateur physique, ce qui ralentissait le démarrage de la succursale et générait des dizaines d'appels à l'assistance technique.

En 2011, Domino's a finalement trouvé la bonne solution : le système d'exploitation Windows Server 2008 R2, qui intègre la technologie de virtualisation Hyper-V. Pour l'entreprise, Hyper-V ne s'est pas seulement révélé rentable, mais a aussi dépassé les performances des autres solutions. En outre, Domino's utilisait déjà les solutions Microsoft System Center et savait qu'elle pourrait tirer davantage parti de ces outils grâce à Hyper-V.

À ce jour, Domino's exécuté Hyper-V sur 1 500 serveurs de sites américains et quelques autres au niveau international. L'équipe centrale des TI de Domino's utilise System Center pour gérer l'ensemble des serveurs de points de vente depuis Ann Arbor et System Center Operations Manager 2007 R2 pour surveiller la santé et les performances de tous les serveurs, les applications qu'ils exécutent, ainsi que les connexions réseau.

Domino's a notamment constaté une amélioration considérable de la fiabilité et des performances de serveurs grâce à Hyper-V, ce qui a également eu pour effet de réduire les interruptions au niveau des commandes en ligne et donc, des revenus. Les franchisés de l'entreprise sont, eux aussi, ravis de l'introduction d'Hyper-V. « Le passage à Hyper-V a beaucoup amélioré l'expérience de commande en ligne pour nos clients, qui sont notre priorité », indique Shane Casey, propriétaire d'une franchise Domino's Pizza à San Diego et Los Angeles, en Californie.

Par ailleurs, Domino's a atteint un degré impressionnant d'efficacité de gestion de ses serveurs. Comme le précise M. Shinabarger : « À l'heure actuelle, 2 personnes suffisent pour gérer 15 000 ordinateurs, ce qui dépasse de loin le taux habituel [administrateur/serveurs] de 1:200. » La cerise sur le gâteau : en profitant de ses contrats de licence Microsoft, Domino's a réalisé des économies en licences logicielles. « Tant en matière de prix, de gestion, de performances ou de fiabilité, Hyper-V a permis à Domino's de gagner sur tous les terrains », conclut-il.

Avantages

  • L'amélioration de la fiabilité et des performances des serveurs des points de vente optimise le processus de commande en ligne
  • L'efficacité IT accrue réduit les coûts de gestion
  • La diminution des coûts de licences dope les résultats nets des franchisés

Video

Domino's Pizza

Domino's Pizza déploie Hyper-V sur 10 000 serveurs de points de vente pour optimiser la fiabilité et les performances



Video

Dominos

Domino's Pizza explique sa vision d'un avenir axé sur le nuage



Video

Domino's Pizza

Comment deux personnes gèrent à elles seules 15 000 systèmes de points de vente chez Domino's Pizza