En utilisant ce site, vous autorisez les cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité
Domino's Pizza

Domino's Pizza

Lorsque les serveurs de nos points de vente sont à l'arrêt, un tiers de notre activité part en fumée. C'est aussi simple que cela. Il est absolument essentiel que nos serveurs restent opérationnels, et avec Hyper-V, nous avons réduit les temps d'arrêt.

- Lance Shinabarger, Vice-président de la division Infrastructure globale

Le spécialiste de la pizza améliore les commandes en ligne et sa rentabilité informatique en faisant passer 10 000 serveurs à Hyper-V

Dans le secteur de la pizza, Domino’s Pizza voit les choses en grand : chaque jour, la franchise livre plus d'un million de pizzas chaudes à ses clients du monde entier et a généré plus de $7,4 milliards de chiffre d'affaires aux États-Unis en 2012.

Pour assurer le bon fonctionnement de ses quelque 8 000 points de vente mondiaux, Domino dispose d'un système propriétaire baptisé Domino's Pulse qui est utilisé pour tout, de l'inventaire à la prise de commande en passant par la planification du personnel. En raison de sa dépendance accrue vis-à-vis de Domino's Pulse et de l'augmentation des commandes en ligne, Domino's a conclu que la disponibilité des serveurs des points de vente est essentielle à son activité. « Nous perdons de l'argent, et éventuellement des clients, lorsque l'ordinateur d'un point de vente est à l'arrêt », explique Lance Shinabarger, Vice-président de la division Infrastructure globale de Domino's Pizza. « Nous avons dû réfléchir à un moyen d'améliorer la stabilité de l'environnement de nos points de vente. »

Le personnel informatique a décidé d'installer un deuxième serveur de secours dans chaque point de vente. Toutefois, les employés des points de vente sont des pizzaïolos et non des pros de l'informatique. Par conséquent, Domino's avait besoin d'une solution pouvant être gérée par le personnel informatique de la société basé à Ann Arbor dans le Michigan sans déranger les employés des points de vente. Le personnel informatique a déployé une solution de virtualisation de centre de données dans quelque 5 000 points de vente américains en 2007, mais il restait encore des problèmes à régler. L'ordinateur virtuel de Domino's Pulse ne démarrait pas le matin après le redémarrage de l'ordinateur physique, ce qui ralentissait la mise en route des points de vente et entraînait de nombreux appels au support technique.

En 2011, Domino's a enfin trouvé la solution idéale : le système d'exploitation Windows Server 2008 R2, équipé de la technologie de virtualisation Hyper-V. Pour Domino's, Hyper-V était non seulement économique, mais fonctionnait également mieux que les autres solutions. En outre, la société utilisait déjà les solutions Microsoft System Center et savait qu'elle pouvait tirer pleinement avantage de ces outils à l'aide d'Hyper-V.

À ce jour, Domino's exécute Hyper-V sur 1 500 serveurs dans ses points de vente des États-Unis et une douzaine à l'international. Le personnel informatique central de Domino's utilise System Center pour gérer tous les serveurs des points de vente américains à partir d'Ann Arbor, et System Center Operations Manager 2007 R2 pour surveiller l'intégrité et les performances de tous les serveurs, des applications exécutées et des connexions réseau entre eux.

Grâce à Hyper-V, Domino's a constaté une amélioration sensible de la fiabilité et des performances de ses serveurs de point de vente qui se traduit par une réduction des interruptions des commandes en ligne et du chiffre d'affaires. Les franchisés de Domino's sont également conquis par Hyper-V. « Le passage à Hyper-V s'est soldé par une meilleure expérience de commande en ligne pour nos clients, qui sont notre priorité absolue », déclare Shane Casey, franchisé Domino's Pizza à San Diego et Los Angeles en Californie.

Domino's a en outre sensiblement amélioré la rentabilité de la gestion de ses serveurs. « Deux personnes gèrent 15 000 ordinateurs », annonce M. Shinabarger. « C'est énorme par rapport au ratio habituel d'un administrateur pour 200 serveurs. » En plus, en tirant profit de ses contrats de licence Microsoft, Domino's a pu faire des économies sur les licences logicielles. « De la tarification à la gestion, des performances à la fiabilité, Hyper-V a représenté une fantastique avancée pour Domino's, conclut M. Shinabarger.

Avantages

  • Le renforcement de la fiabilité et des performances des serveurs de point de vente améliore le processus de commande en ligne
  • La rentabilité informatique accrue réduit les coûts de gestion
  • La réduction du coût des licences dope les résultats des franchisés

Video

Domino's Pizza

Domino's fait passer 10 000 serveurs de point de vente à Hyper-V pour améliorer leur fiabilité et leurs performances



Video

Domino's

Domino's explique sa vision de l'avenir orientée Cloud



Video

Domino's Pizza

Découvrez comment deux employés de Domino's parviennent à gérer 15 000 systèmes de point de vente



SiteMonitoringString
Défiler vers le haut