Actualités

Le suivi analytique en matière de santé favorise la croissance et l'évolution de structures de santé

  • L'utilisation d'outils de suivi analytique et d'informatique décisionnelle (BI) au sein de structures de santé a augmenté au cours des dernières années. Ces établissements ainsi que leurs administrateurs cherchent à optimiser les soins apportés au patient et à réduire les coûts en exploitant des données liées à la santé, qu'elles soient structurées ou non structurées. Selon l'enquête relative au suivi analytique en matière de soins de santé conduite par SearchHealthIT.com en 2013 et portant sur plus de 200 dirigeants et responsables IT d'établissements de santé, 73 % des participants ont évoqué l'amélioration de la rentabilité, la réduction des coûts et l'enregistrement de meilleurs résultats cliniques comme avantages principaux découlant de l'utilisation d'outils de suivi analytique dans le domaine des soins de santé.

    De quelles données s'agit-il ? Les structures de santé souhaitent tirer parti à la fois des données structurées, telles que les informations liées aux patients hébergées dans un dossier médical électronique, et des données non structurées, telles que les notes des médecins ou les clichés médicaux, afin d'obtenir de précieuses informations. Étant donné l'augmentation du nombre de patients et des exigences quant aux soins prodigués, l'accès direct à l'ensemble des informations du patient est un objectif des plus cruciaux. Toutefois, même les données structurées peuvent être difficiles à exploiter, du fait des nombreux formats utilisés par les différents systèmes d'informations. En conséquence, le développement d'un tel système de traitement des données n'est pas chose aisée.

    Les données au service de la santé. Les médecins, cliniques et hôpitaux souhaitent utiliser ce nombre croissant de données pour améliorer et repenser les soins apportés au patient à l'aide d'un suivi analytique prédictif. Les solutions d'informatique décisionnelle peuvent permettre aux professionnels d'identifier l'arrivée d'épidémies ou de nouveaux traitements potentiels, ce qui leur permettrait de réagir plus rapidement et d'améliorer le pronostic des patients. La structure de contrôle des essais cliniques Opus IRB a déployé une solution d'informatique décisionnelle basée sur Microsoft Azure afin d'améliorer la sécurité et de réduire le risque lié aux études médicales, soit deux facteurs primordiaux à la base du travail d'Opus IRB.

    « Nous sommes en pourparlers avec la Chine, l'Afrique du Sud, le Portugal et le Brésil. La plateforme de cloud computing de Microsoft Azure favorisera le développement de nos partenariats internationaux, car aucun acteur ne souhaite développer sa propre infrastructure », explique Donald Johnson, directeur général adjoint d'Opus IRB. « Par ailleurs, aux États-Unis, nos sponsors apprécient notre émission de rapports en temps réel, et davantage d'études nous sont confiées. Tout le monde y trouve son compte.

    En outre, les outils de suivi analytique et d'informatique décisionnelle peuvent aider les administrateurs à identifier les possibilités de réduction des coûts et d'optimisation du business, à gérer efficacement les ressources et à améliorer le codage pour réduire les inexactitudes de facturation. Au Royaume-Uni, Leeds Teaching Hospitals a mis en place une solution de cloud computing hybride via le logiciel Microsoft SQL Server et Microsoft Azure ; celle-ci est parvenue à traiter six années de dossiers d'admission en l'espace de quelques heures et à identifier plus de 30 scénarios d'amélioration des soins de santé, de l'efficacité fonctionnelle et de la rentabilité financière.

    « Nous avons découvert que nous perdions de l'argent en ne procédant pas correctement à l'enregistrement et à la facturation des tests diagnostic (p. ex. le scanner) dans notre logiciel clinique pour que ces données puissent être accessibles au service de facturation », explique Iain MacBrairdy, directeur commercial du Leeds Teaching Hospitals.

    Les solutions d'informatique décisionnelle peuvent également favoriser l'identification d'informations nécessaires à la prise de décisions avisées. L'accès à des informations en temps réel ou presque permet aux utilisateurs de prendre des mesures opportunes ; les outils d'informatique décisionnelle aident le personnel à réunir et analyser rapidement et aisément les données nécessaires à la prise de décisions réfléchies et stratégiques au jour le jour. Par ailleurs, des graphiques, rapports et supports visuels peuvent être mis au point pour extraire de précieuses informations des données organisationnelles, dans le but de repenser les soins apportés au patient et d'améliorer les pratiques médicales.

    Et ensuite ? Tandis que les structures de santé cherchent activement à tirer parti des données collectées, il s'agira ensuite de se pencher sur les données de santé fournies par le patient via des applications de santé personnelles et des appareils dédiés issus des dernières technologies, tels que le site Web de Microsoft HealthVault. Si ces données recèlent un potentiel non négligeable en matière de suivi analytique, elles génèrent des inquiétudes quant à la propriété des données, à la confidentialité, au respect des normes et à l'accès.

    .
  • Support avant-vente

    Offres spéciales

    Profitez dès maintenant d'une réduction sur une nouvelle mise à niveau Windows grâce à une offre pour moderniser votre poste de travail.