Professionnel   23/03/2011

Microsoft Management Summit 2011 : Une édition très orientée Cloud Computing autour de Hyper-V, System Center 2012 et Windows Intune

Microsoft lève le voile sur System Center 2012 qui permet l’administration d’applications métiers virtualisées et facilite la mise en œuvre de Cloud Privés s’appuyant sur Hyper-V Cloud. Microsoft annonce également le lancement de Windows Intune, solution SaaS d’administration des parcs de PCs sous Windows pour les PME-PMI.

www.microsoft.com/systemcenter

Issy-les-Moulineaux, le 23 mars 2011 – A l’occasion de la 12ème édition du Microsoft Management Summit (MMS, 21-25 mars à Las Vegas - www.mms-2011.com), Brad Anderson, Vice-président Division Management et Sécurité Microsoft Corp., a présenté les évolutions de System Center 2012, qui permettront aux responsables informatiques de construire des clouds privés au service des métiers de l’entreprise.
Le salon MMS 2011 met véritablement l’accent sur les possibilités qu’offrent le Cloud Computing avec le lancement de Windows Intune qui rend plus accessible pour les PME de moins de 500 PCs, l’administration et la sécurisation de leurs parcs informatiques.

System Center 2012 : l’administration Système au coeur du Cloud Computing

System Center 2012 combine la couche d’administration des applications virtualisées à la capacité de création de Cloud Privé Hyper-V Cloud.

« Disponible dans le courant de l’année, la gamme System Center 2012 permettra aux responsables informatiques de délivrer plus facilement des services de Cloud privé aux métiers de l’entreprise, en facilitant la mise à disposition de services aux utilisateurs et en améliorant le suivi de la performance des applications. System Center permet également de s’appuyer sur les infrastructures existantes de l’entreprise, sur des technologies de virtualisation d'autres fournisseurs et de créer des services combinant des éléments de clouds privés et publics tout en supervisant l’ensemble en temps réel » déclare Jérôme Trédan, Directeur des produits Serveurs chez Microsoft France.

La virtualisation et la consolidation des serveurs constituent des étapes importantes vers le cloud computing, mais il est indispensable d'avoir des outils d'administration qui fournissent des renseignements pertinents sur ce que font les applications, au-delà d'une simple gestion des boîtes noires des systèmes virtuels. Les solutions d'administration de Microsoft fournissent cette intelligence, en plus de la surveillance nécessaire.

Les nouveautés de System Center 2012 :

  • Virtual Machine Manager 2012 : disponible à l’évaluation en version beta sur la page www.microsoft.com/systemcenter, VMM 2012 permet une standardisation efficace à la fois de l'infrastructure et des services applicatifs, pour un déploiement plus rapide des applications.
  • Le projet « Concero » (nom de code) : intégrée à System Center 2012, cette solution permet aux responsables informatiques de départements, le déploiement et la gestion par eux-mêmes de leurs applications sur une infrastructure hybride de clouds privé et public (avec Windows Azure). Il en résulte une plus grande agilité et une meilleure flexibilité pour les directions métier.
  • L’orchestrateur Opalis est renommé en System Center Orchestrator 2012 : parmi ses nouveautés, on retrouvera une nouvelle console d’orchestration basée sur Silverlight, des services Web ODATA (Open Data Protocol) pour une intégration dynamique avec Orchestrator, une interface PowerShell, un management pack pour Operations Manager, et des packs d’intégration.
  • Le service Cloud System Center Advisor (ex Atlanta) disponible en version Release Candidate sur http://www.systemcenteradvisor.com, et lancé fin 2012, sert à la surveillance de la configuration des serveurs. Il rassemble des informations de configuration des serveurs, et fournit des analyses détaillées de configuration, de conformité, de sécurité, et de disponibilité.
  • System Center Operations Manager 2012 fournira une vue complète de l’environnement incluant le monitoring du réseau et la performance des applications.
  • Les principales nouveautés de Data Protection Manager 2012 porteront sur une sauvegarde plus fine des environnements Hyper-V et Sharepoint, la capacité à sauvegarder à très grande échelle, ainsi que la déduplication.
  • System Center Service Manager 2012 apportera un catalogue de service pour l’entreprise, un nouveau workflow pour la gestion des mises en production, et des possibilités de rapports personnalisés sur les respects des niveaux de service et indicateurs clés.
  • System Center Configuration Manager (SCCM) 2012 Beta 2 (disponible sur www.microsoft.com/systemcenter contribue à réduire les coûts informatiques et les pertes de temps en unifiant l'administration et la sécurité des applications physiques ou virtualisées, pour PC ou mobiles. Il permet à un utilisateur d’accéder à ses applications, quel que soit le périphérique qu’il utilise (PC, web ou mobile).
  • System Center Configuration Manager 2012 permettra également par la suite de gérer des serveurs Unix et Linux, par des agents proposés et supportés par Microsoft. Celui-ci sera disponible quelques mois après la disponibilité de SCCM 2012. (pour rappel ces systèmes sont déjà gérés par System Center Operations Manager 2007).

Enfin, Microsoft annonce également Windows Embedded Device Manager 2011, qui étend les capacités de System Center Configuration Manager 2007 à la gestion des équipements Windows Embedded-based (POS – point of Sales, Client léger, ...). Ces équipements pourront désormais être gérés dans la même console d’administration que les PCs, serveurs et équipements classiques.

Windows Intune, rend plus accessible l’administration de PCs aux PME

Aujourd’hui, Microsoft annonce la disponibilité (Release To Market) dans 35 pays, de sa nouvelle solution d’administration et de sécurisation pour entreprises Windows Intune.
Accessible à toutes sortes de structures pour 11 euros par mois et par PC, cette solution en mode SaaS a vocation à équiper les petites structures de la même manière que les filiales ou départements de grands comptes pour administrer leurs parcs de PC via le cloud et de les faire évoluer vers Windows 7 Entreprise.
En plus de faciliter la gestion des PCs, Windows Intune assure également des fonctions de sécurité dans le cloud et de migration vers Windows 7 Entreprise, le tout via une console Web unique et sans investissements préalables dans une infrastructure physique.

« Avec Windows Intune, quelle que soit la taille de votre entreprise, gérer et sécuriser son parc de PCs devient facile, pratique et surtout économique », précise Meryem Tom, Directrice de la Division Marketing Windows Entreprise Microsoft France. « Cette solution en mode SaaS représente pour les entreprises un premier niveau d’accès au Cloud Computing avec des capacités d’administration et de sécurisation qui permettent une productivité maximum pour les utilisateurs en mode mobile. Windows Intune soulage les équipes informatiques dans la maintenance des infrastructures complexes, ce qui se traduit par plus d’efficacité, de productivité des utilisateurs, de sécurité, et de réduction des coûts », conclut-elle.

Au travers de la puissance du Cloud, Windows Intune abaisse en effet le coût total de possession. Microsoft a ainsi récemment commandé une étude auprès d'IDC qui a mis en évidence une économie totale de 702 $ par PC et par an grâce à Windows Intune : 521 $ d’économie par PC et par an en travail des administrateurs système, 63 $ par PC et par an de gains d’efficacité pour les utilisateurs, et 118 $ par PC et par an avec la suppression d'autres outils d'administration devenus inutiles.(1)

En parallèle au lancement de Windows Intune, Microsoft a profité de MMS 2011 pour présenter la prochaine version de Microsoft Desktop Optimization Pack (MDOP) disponible via l’abonnement à Windows Intune et pour 0,95 Euros supplémentaire par mois et par PC.

Windows Intune, de nouvelles opportunités de business pour nos partenaires

Pour les partenaires, Windows Intune est génératrice de nouvelles opportunités pour atteindre de nouveaux clients, démarrer ou développer leurs services de gestion pour entreprises, et pour obtenir des revenus réguliers.

Dans une autre étude commandée par Microsoft, IDC parvient à la conclusion que Windows Intune devrait aider les partenaires à croitre d'environ 19 % leurs activités dans l'administration de parcs de PCs au cours de la première année.2 Les partenaires peuvent ainsi prendre en charge davantage de clients via le cloud qu'avec une gestion traditionnelle sur site, sans augmenter leurs effectifs. Ces derniers peuvent d’ailleurs essayer Windows Intune au travers du programme Cloud Essentials du Microsoft Partner Network (www.microsoftcloudpartner.com). Une offre d’évaluation de 30 jours, valable sur 25 PCs, leur est proposée.

« Windows Intune offre une réelle opportunité aux partenaires qui cherchent à tirer parti du Cloud », déclare Rémy Charrin, Directeur Associé de Proxitec, partenaire revendeur de solutions Microsoft. « Nous avons très vite adhéré à Windows Intune qui à partir d’une console unique permettra le contrôle en continu des installations informatiques de nos futurs clients pour éviter le moindre problème », conclut-il.

(1) Livre blanc IDC, commandité par Microsoft, « A First Look at How Windows Intunes Can Lower Costs and Raise Productivity », document 227158, mars 2011.
(2) Livre blanc IDC, commandité par Microsoft, « The Windows Intune Partner Opportunity: A Blueprint for Success », document 227232, mars 2011.

Contacts presse

Microsoft
Guillaume Tourres
Portable : 06 64 40 48 39
gtourres@microsoft.com


i&e
Séverine GODET
Téléphone : 01 56 03 12 13
microsoft@i-e.fr


Ghislain GARESSE
Téléphone : 01 56 03 14 19
microsoft@i-e.fr