Institutionnel   14/11/2013

Numérique et municipales : 90% des Français considèrent le numérique comme un facteur de mieux vivre au quotidien

Issy-les-Moulineaux, 14 novembre 2013 – A quelques mois des élections municipales et à la veille du Salon des Maires, Microsoft France a présenté ce matin les résultats d’une enquête réalisée par Ipsos pour mesurer la perception et les aspirations des Français sur le sujet porteur de la ville numérique. Cette étude s’inscrit dans le cadre du programme Microsoft CityNext visant à aider les collectivités à tirer le meilleur parti du développement des services numériques pour accompagner la transition vers la ville de demain, programme que Microsoft France lançait officiellement ce matin.

Santé, éducation, e-administration… La mutation numérique est-elle en marche dans nos villes alors que les Français expriment eux des attentes concrètes sur le sujet ? Les citoyens aspirent à un « mieux vivre » au quotidien avec une composante numérique forte : quelles sont leurs priorités ? Considèrent-ils que leurs municipalités exploitent suffisamment le potentiel des services numériques ? Les résultats de cette étude sont rendus disponibles au travers d’un outil interactif et innovant, permettant d’avancer de thèmes en thèmes, de priorité en priorité.

Si les Français plébiscitent les services numériques, facteurs d’amélioration de leur vie au quotidien…


La quasi-totalité des Français (90%) considère que le développement des services numériques et des nouvelles technologies contribue à leur simplifier la vie au quotidien. Si les avantages du numérique sont déjà unanimement reconnus, le meilleur semble encore à venir : 85% pensent que les services numériques et les nouvelles technologies vont leur simplifier la vie à l’avenir.

Au cœur des enjeux des collectivités et parfaitement appréhendés par les citoyens : les atouts du numérique en termes de gain de temps (pour 58% des Français) et d’économies pour leurs foyers et leurs municipalités (51%). Mentionnée également, la maîtrise de la consommation d’énergie (46% des Français). Sont cités ensuite par 38% des Français, l’atout des nouvelles technologies et l’amélioration de l’accès aux soins, par 27% le niveau d’éducation des populations, et par 25% la réduction des inégalités entre les territoires et les personnes.

« Dans un contexte budgétaire contraint pour les collectivités,  avec une attente forte des citoyens quant à la maîtrise des dépenses publiques, le fait que les Français perçoivent les services numériques comme un levier majeur d’économies non seulement pour leurs propres foyers, mais aussi pour leurs villes prouve s’il en était besoin, combien les usagers posent un regard pertinent sur la ville et ses enjeux. C’est la raison pour laquelle Microsoft propose aux collectivités des solutions flexibles qui permettent d’innover dans les services aux usagers dans une contrainte budgétaire forte. » précise Laurence Lafont Galligo, Directrice de la Division Secteur Public de Microsoft France.

  
… ils considèrent que ceux-ci ne sont pas assez développés par leurs municipalités ou méconnaissent leur utilisation.


Moins de la moitié des Français (44%) estime que leur municipalité utilise les services numériques et 27% ne savent pas répondre à cette question, soulignant de fait une réelle méconnaissance de l’opinion dans ce domaine d’action et donc sans doute un déficit de communication sur le sujet par les collectivités.   
Dans ce cadre, ce sont les moins de 35 ans qui s’avèrent être les plus critiques vis-à-vis de leur propre municipalité : seul un tiers d’entre eux (38%) estime que celle-ci considère l’utilisation des technologies du numérique comme un enjeu important.
Services administratifs, éducation et santé : le triptyque gagnant des priorités pour les usagers
 
9 Français sur 10 (87%) pensent que le développement et l’utilisation des technologies du numérique par les municipalités peut être utile aux habitants et 80% pensent que c’est un enjeu important pour les villes dans les années à venir.
Au cœur de leurs préoccupations, au-delà de la gestion administrative et donc de la facilitation de leur vie au quotidien pour les démarches (49% des Français la placent en tête des services utiles), les Français perçoivent l’utilité des services numériques en matière d’éducation (34%) et de santé (33%). Suivent la maîtrise de la consommation d’eau et d’énergie (29%) et les transports / la circulation (26%), puis très minoritairement, les relations entre les habitants et leurs élus (14%).

A titre d’exemples parmi les services jugés les plus utiles dans le domaine de l’éducation : la mise à disposition des plateformes de cours en ligne et de contenus pour les étudiants et les élèves en complément et soutien de leur scolarité est jugée utile par 85% des Français, et même par plus de 90% des parents d’enfants et adolescents en âge d’être scolarisés. Il en va de même pour la mise en place de plateformes de communication entre l‘école et les élèves et leurs parents, pour le suivi des notes et de la vie scolaire, jugés utiles par 80% des Français et par 87% des parents d’enfants de 6 à 15 ans.
Certains services en matière de santé arrivent en tête parmi les 10 premiers services cités : c’est le cas d’une coordination des services après une hospitalisation ou encore d’un portail qui recenserait les différents médecins de la ville et donnerait accès à leur agenda pour faciliter la prise de RDV, considérés comme utiles par 87% et 80% des Français.

Sur ces trois préoccupations relevant de données sensibles, les municipalités ont cependant su tisser des liens de confiance avec leurs administrés puisque les Français sont majoritairement confiants vis-à-vis de leurs services municipaux quant à l’utilisation de leurs données personnelles (65%).
 

Microsoft CityNext en France

Moins de 6 mois avant les prochaines élections municipales et à la veille du Congrès des Maires de France, Microsoft France a souhaité lancer son programme Microsoft CityNext pour accompagner la transition des collectivités locales vers la ville de demain.

« Nous percevons aujourd’hui une double maturité : celle des citoyens qui voient les avantages issus des services numériques et les domaines sur lesquels ils apportent une véritable plus-value, et celle des collectivités locales qui sont de plus en plus nombreuses à utiliser les services numériques que nous développons. » précise Laurence Lafont Galligo, Directrice de la Division secteur public de Microsoft France.

En France, Microsoft CityNext s’inscrit dans le prolongement de l’accompagnement de longue date des collectivités territoriales et des élus locaux avec qui Microsoft travaille au développement de solutions intelligentes à destination des usagers : portail d’e-services, cartables numériques, Open Data, solutions technologiques pour les déplacements et transports, accès direct aux services des municipalités depuis les mobiles… Autant de solutions dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la gestion de l’administration publique, de l’énergie ou encore des transports et infrastructures. Le secteur public compte ainsi près de 1 000 partenaires à ce jour.

Pour favoriser les échanges de bonnes pratiques entre collectivités en France et à l’international, Microsoft lance également aujourd’hui le site Microsoft CityNext en France.
 

 

Top 10  des services numériques les plus cités par les Français

 
  1. Effectuer des démarches administratives sur Internet (inscription   sur les listes électorales, dossier pour ses papiers d’identité, demande   d’actes d’état civil, inscription à la cantine, aux activités extra-scolaires   pour les enfants…) : 93% utile, 52% très utile
  2. Créer des systèmes d’éclairage public avec des lampadaires intelligents, qui   s’allument et s’éteignent en fonction de la circulation / du passage : 89%   utile, 51% très utile
  3. Améliorer la   circulation avec des feux tricolores dont la durée s’adapte automatiquement   au trafic : 91% utile, 49% très   utile
  4. Installer des compteurs intelligents pour permettre aux habitants de réduire leurs   factures d’énergie ou d’eau, grâce à un suivi précis et individualisé de leur   consommation : 84% utile, 45% très utile
  5. Payer des prestations en ligne (cartes de stationnement, cantine ou activités extra-   scolaires des enfants) : 84% utile, 40% très utile
  6. Pouvoir signaler à sa municipalité des dysfonctionnements (nid de   poule, matériel endommagé…) via   Internet ou une application sur son téléphone : 88% utile, 38% très   utile
  7. Permettre une meilleure interconnexion entre les différents modes de   transport d’une ville (bus, train, tram, voiture…) pour limiter l’utilisation de véhicules   individuels sur les axes très fréquentés :   87% utile, 38% très utile
  8. Permettre aux salariés, quand cela est possible, de travailler 1 ou 2   jours par semaine de chez eux plutôt qu’au bureau pour réduire les embouteillages et la   pollution : 82% utile, 38% très utile
  9. Avoir une   meilleure coordination des services après une hospitalisation, comme par   exemple : recherche de soins ou rééducation après une opération : 87%   utile, 36% très utile
  10. Avoir un portail qui recense les différents médecins de la ville et donne   un accès à leurs agendas pour prendre rendez-vous plus facilement : 80%   utile, 36% très utile.
 

 

Pour plus d’informations sur l’étude
« Ville numérique et qualité de vie » :

Documents relatifs

  • Worldwide Partner Conference 2013 : Avec CityNext, Microsoft rapproche la ville de ses habitants

    Lire la suite
  • Enquête IPSOS – Microsoft « Jeux de mains : Les Français et le tactile »

    Lire la suite
  • Enquête Ipsos pour Microsoft sur la place des TIC à l’école

    Lire la suite

Contacts presse

The Desk
Anne Dussouchet
Téléphone : 01 40 54 19 68
a.dussouchet@thedesk.fr


Microsoft
Laetitia Barbé-Ozouf
PR Manager
Téléphone : 01 57 75 35 49
lbarbe@microsoft.com