Types de produits d'assistance technologique

Les outils d'assistance technologique sont conçus pour faciliter l'utilisation des ordinateurs et de leurs logiciels par des personnes atteintes d'incapacités physiques ou cognitives, de troubles et de handicaps. Lors de la sélection d'outils d'assistance technologique, il est primordial de rechercher des produits compatibles avec le système d'exploitation de l'ordinateur et les programmes installés sur l'ordinateur utilisé.

Vous trouverez ci-dessous une description des différents types d'outils d'assistance technologique actuellement disponibles sur le marché. Vous pouvez également utiliser un outil permettant d'identifier le type approprié d'outil d'assistance technologique, puis parcourir le catalogue des outils d'assistance technologiques pour rechercher les produits compatibles avec le système d'exploitation Windows.

Types d'outils d'assistance technologique

Il existe d'autres périphériques d'entrée qu'un clavier standard ou un dispositif de pointage, qui vous permettent d'utiliser votre ordinateur. Voici quelques exemples :

Les claviers alternatifs présentant des touches ou des claviers dont la taille est supérieure ou inférieure à la taille standard, des configurations de touches différentes ainsi que des claviers à activer d'une seul main.

Les dispositifs de pointage électroniques permettant de diriger le curseur sur l'écran sans utiliser les mains. Les dispositifs utilisés répondent, par exemple, aux ultrasons, aux rayons infrarouges, aux mouvements oculaires, aux signaux du système nerveux ou aux ondes cérébrales.

Les contacteurs au souffle activés par l'inspiration et l'expiration.

Les crayons et tiges placés sur la tête, dans la bouche ou attachés au menton et utilisés pour appuyer sur les touches du clavier

Les manettes de jeu manipulées à l'aide des mains, des pieds, du menton, etc. et utilisés pour diriger le curseur sur l'écran.

Les boules de pointage sont des objects sphériques que l'on peut faire rouler sur une surface pour déplacer le curseur sur l'écran.

Les écrans tactiles permettent une sélection ou activation directe de l'ordinateur par un simple contact d'un doigt sur l'écran ce qui permet de sélectionner directement une option au lieu d'utiliser le pointeur de la souris ou le clavier. Les écrans tactiles qui sont intégrés au moniteur de l'ordinateur ou bien ajoutés à un moniteur existant.

Les embosseuses éditent le texte généré par l'ordinateur en caractères Braille. Les programmes de traduction en Braille convertissent le texte capturé ou généré par des programmes de traitement de texte standard en Braille. Les caractères Braille peuvent ensuite être imprimés à l'aide de l'embosseuse.

Les filtres de clavier constituent des aides à la saisie au même titre que les utilitaires de prédiction de mots et les correcteurs orthographiques permettant de réduire le nombre nécessaire de frappes de touche. Les filtres de clavier permettent aux utilisateurs d'accéder rapidement aux lettres dont ils ont besoin et d'éviter de sélectionner des touches par inadvertance.

Les avertissements lumineux transforment les signaux sonores de l'ordinateur en signaux lumineux pour avertir l'utilisateur de l'ordinateur. Cette fonctionnalité est utile lorsque l'utilisateur de l'ordinateur n'entend pas les sons de l'ordinateur ou s'il ne se trouve pas directement devant l'écran. Par exemple, une lumière clignote pour avertir l'utilisateur de l'arrivée d'un nouveau courriel ou signaler qu'une commande informatique est terminée.

Les claviers visuels affichent sur l'écran de l'ordinateur une image d'un clavier standard ou modifié, permettant à l'utilisateur de sélectionner les touches à l'aide d'une souris, d'un écran tactile, d'une boule de pointage, d'un commutateur ou d'un dispositif de pointage électronique. Les claviers visuels ont une option de balayage qui met en évidence les touches pouvant être sélectionnées par l'utilisateur. Les claviers visuels sont utiles aux personnes incapables de se servir d'un clavier standard en raison d'un déficit de dextérité ou de mobilité.

Les outils de lecture et les programmes de troubles d'apprentissage comprennent des logiciels et matériels conçus pour rendre les documents textuels plus accessibles aux personnes ayant des difficultés de lecture. Les options comprennent le balayage, le reformatage, la navigation ou la narration de texte. Ces programmes sont utiles aux personnes ayant des difficultés à voir ou à manipuler les documents d'impression habituels, les personnes en cours d'alphabétisation ou qui apprennent une langue étrangère (l'anglais) ainsi que les personnes qui comprennent mieux lorsqu'ils peuvent suivre sur l'écran le texte mis en surbrillance en même temps qu'ils l'écoutent.

Les écrans braille régénérables permettent de lire, en mode tactile, les informations affichées sur l'écran de l'ordinateur. Une « cellule » Braille est constituée d’une série de points. Le nombre et la position des points dans une cellule ainsi que la combinaison des cellules remplacent les lettres. Sur les écrans Braille régénérables, une action mécanique soulève de petites aiguilles rondes en plastique ou en métal servant à former les caractères Braille. L'utilisateur lit le texte en Braille avec ses doigts, et, après avoir lu une ligne, il rafraîchit l'écran pour lire la ligne suivante

Les agrandisseurs d'écran ou le grossissement de caractères fonctionnent comme une loupe pour l'ordinateur qui agrandit une zone de l'écran et rend les éléments plus lisibles. Certains agrandisseurs d'écran permettent d'effectuer des zooms avant et arrière sur une zone particulière de l'écran.

Les lecteurs d'écran permettent de convertir en parole de synthèse, tout ce qui apparaît sur l'écran, y compris le texte, les graphiques, les boutons de commande et les menus. Un lecteur d'écran transforme l'interface graphique utilisateur (IGU) en interface audio. Les lecteurs d'écran sont des dispositifs incontournables pour les utilisateurs non-voyants.

Les programmes de reconnaissance vocale permettent aux utilisateurs d'activer des commandes et de saisir des données à l'aide de leur voix au lieu d'utiliser une souris ou un clavier. Les systèmes de reconnaissance vocale utilisent un microphone relié à l'ordinateur. Par le biais de ce micro et à l'aide de la voix, il est possible de créer des documents textuels comme des lettres ou des courriels, de naviguer sur Internet ainsi que dans les divers menus et applications.

La synthèse vocale (TTS) ou les synthétiseurs vocaux reçoivent des informations à destination de l'écran sous la forme de lettres, nombres et signes de ponctuation et les retransmettent à voix haute, en utilisant une voix de synthèse. Les synthétiseurs vocaux permettent aux utilisateurs non-voyants ou ayant des troubles d'apprentissage, d'entendre ce qu'ils sont en train de saisir. De plus, ces synthétiseurs « prêtent » leur voix aux personnes incapables de communiquer oralement mais pouvant transcrire leurs idées en les saisissant à l'aide d'un clavier.

Les traitements de texte à grands caractères ou parlants sont des programmes logiciels utilisant les synthétiseurs vocaux pour effectuer des commentaires oraux sur ce qui a été saisi. Les traitements à grands caractères permettent à l'utilisateur de visualiser en grands caractères tout ce qui est affiché à l'écran sans avoir recours à un agrandisseur d'écran supplémentaire.

Les modems de conversion TTY/TDD sont connectés entre les ordinateurs et les téléphones pour permettre à un utilisateur de saisir un message sur l'ordinateur et de l'envoyer vers un téléphone TTY/TDD ou un autre dispositif équipé du système Baudot.