Institutionnel   28/10/2010

Microsoft et l’INRIA annoncent un partenariat autour du Cloud Computing

Pendant 2 ans, le projet AzureBrain, au service de la neuro-imagerie, va bénéficier des solutions Microsoft Windows Azure

Issy-les-Moulineaux, le 28 octobre 2010 – Microsoft et l’INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) renforcent aujourd’hui leur collaboration avec le lancement du projet de recherche AzureBrain qui sera réalisé au sein du centre de recherche commun INRIA-Microsoft Research. AzureBrain a pour objectif de permettre des avancées précieuses dans le domaine de la neuroscience et de la neuro-imagerie. Microsoft met concrètement au service de ce projet, des ressources de Cloud Computing qui permettent d’accélérer le rythme des recherches, offrant des puissances de calcul et de traitement sur-mesure, à travers les datacenters.

Un objectif commun au service de la recherche fondamentale

Après quatre années de collaboration au sein d’un laboratoire commun situé à Orsay en région parisienne, Microsoft Research et l’INRIA renforcent aujourd’hui leur partenariat grâce au projet AzureBrain, dont l’objectif est d’analyser les images de Neurospin, une plateforme permettant d’obtenir des images du cerveau d’une précision unique au monde.

AzureBrain va s’appuyer sur des ressources de calcul et de traitement informatiques importantes et évolutives : la plate-forme de Cloud Computing Windows Azure est mise à disposition de l’INRIA pendant 2 ans, permettant aux chercheurs de bénéficier des ressources des datacenters de Microsoft pour exécuter leurs applications sur le Web, stocker des volumes de données considérables et les partager avec leurs pairs ou l’ensemble de la communauté scientifique.

Au total, ce sont  2 millions d’heures par an et 10TBytes d’espaces de stockage qui seront disponibles pour l’INRIA.

« Avec le Cloud Computing de Microsoft, notre projet d’imagerie du cerveau disposera d’un nouveau type de ressources de calcul très performant. C’est une excellente nouvelle », selon Jean-Jacques Lévy, Directeur du Laboratoire commun Microsoft Research – INRIA.

Le Cloud Computing de Microsoft au service de la recherche

Le lancement du projet AzureBrain renouvelle l’engagement de Microsoft en faveur de l’émergence des sciences numériques (« e-sciences ») et du Cloud Computing en tant qu’instrument d’accélération du rythme de l’exploration scientifique, en France et en Europe.

En plus de l’INRIA, Microsoft annonce ainsi deux autres projets qui, selon le même principe, exploiteront les ressources de Windows Azure, la  plateforme applicative de Cloud Computing de Microsoft :

  • Venus-C (Virtual Multidisciplinary EnviroNments USing Cloud Infrastructures) : un projet collaboratif dans le cadre du 7e programme cadre de recherche de l’Union Européenne.
  • Le projet « Horizon » à  l’Université de Nottingham en Grande Bretagne.

« Le Cloud Computing transforme la manière dont la Recherche s’opère aujourd’hui, déclare Bernard Ourghanlian, directeur technique et Sécurité de Microsoft France. A travers AzureBrain avec l’INRIA, mais aussi nos autres projets européens, nous cherchons à faciliter le travail des chercheurs, en leur donnant accès aux ressources appropriées pour explorer des volumes de données à grande échelle, et mener à bien leurs travaux collaboratifs ; ainsi, il devient envisageable de mener une science centrée sur les données et d'unifier la théorie, l’expérience et la simulation ».

Plus tôt dans l’année,  Microsoft avait également annoncé des partenariats avec la National Science Foundation (NSF) aux Etats Unis et au Japon avec le National Institute of Informatics (NII).

Le Laboratoire commun INRIA Microsoft Research

Depuis 2006, quarante  jeunes chercheurs de plus de 10 nationalités différentes ont  séjourné au Laboratoire commun INRIA Microsoft Research à Orsay et participé à ses projets. Ils sont encadrés par trente chercheurs du secteur public -  de l’INRIA, mais aussi du CNRS, de l’Ecole Normale Supérieure ou de l’Université Paris-Sud - et par quinze chercheurs de Microsoft issus des laboratoires de Cambridge (UK), de Redmond (USA) et Silicon Valley (USA).

Documents relatifs

  • Microsoft et l’INRIA renouvellent leur collaboration

    Lire la suite
  • Le Centre de recherche commun INRIA-Microsoft Research a deux ans : premières reconnaissances international

    Lire la suite

Contacts presse

INRIA
Muriel Droin
Téléphone : 01 39 63 57 29
muriel.droin@inria.fr


i&e
Sophie TOUCHOT
Téléphone : 01 56 03 14 74
microsoft@i-e.fr


Microsoft
Béatrice Matlega
Téléphone : 01 69 86 48 33
Portable : 06 64 40 48 33
beatma@microsoft.com