Institutionnel   04/02/2013

Sécurité en ligne : Microsoft présente les résultats de sa seconde enquête annuelle

Selon l’Indice de Sécurité Informatique de Microsoft (MSCI), la protection des informations personnelles, aussi bien sur les ordinateurs fixes que sur les appareils mobiles mériterait plus de vigilance.

Issy-les-Moulineaux, le 5 février 2013 – À l’occasion du Safer Internet Day (Journée pour un Internet plus sûr), Microsoft publie les résultats de sa seconde enquête annuelle sur l’Indice de Sécurité Informatique de Microsoft (MCSI). En France, l’analyse des usages des internautes montre que les trois quart (76 %) des personnes interrogées courent différents risques en ligne. Pour autant, elles ne sont que 8 % à prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection de leurs données.
Le MCSI s’est également penché sur les questions de sécurité sur les tablettes et mobiles, une préoccupation grandissante au regard de l’équipement des Français en constante augmentation. Selon une étude Deloitte (septembre 2012), 41 % des Français possèdent déjà un smartphone et 15% une tablette numérique. L’étude précise que le marché des smartphones va d’ailleurs continuer à croître fortement en France, 26% des personnes interrogées déclarant avoir l’intention d’en acheter un d’ici un an. Pour autant, alors que les équipements et donc les menaces en ligne se multiplient, seuls 23% des Français effectuent des mises à jour régulières sur leurs appareils mobiles alors que près d’un Français sur deux (47%) met à jour les logiciels de protection sur leurs ordinateurs personnels.
 
« Les mobiles contiennent autant, si ce n’est plus, d’informations personnelles que les ordinateurs fixes. Pour autant, les utilisateurs n’équipent pas ou ne mettent pas à jour leurs terminaux avec des solutions de protection efficaces. Les cybercriminels le savent bien et exploitent largement cette faille » explique Bernard Ourghanlian, Directeur Technique et Sécurité chez Microsoft France. Il précise : « Les derniers résultats du MCSI montrent que, quel que soit l’appareil utilisé pour se connecter à Internet, il est indispensable de suivre quelques règles d’hygiène informatique simples, comme utiliser des outils de protection pour assurer sa sécurité en ligne ».
 
Au cours de l’enquête MCSI, plus de 10 000 utilisateurs de PC, de smartphones et de tablettes dans 20 pays/régions ont été interrogés sur la protection de leurs données personnelles. Des scores de 0 à 100 leur ont été attribués en fonction de leurs réponses.

Les Français peu conscients des menaces en ligne ?

Au niveau international, le score moyen était de 34,3 pour la sécurité en ligne des PC et de 39,6 pour les mobiles contre respectivement 29,5 et 37,3 en France. L’analyse des usages révèle donc que les Français seraient moins conscients des menaces auxquelles ils s’exposent depuis leur PC ou de leurs appareils mobiles que la moyenne mondiale. 

Interprétation du MCSI

De 0 à 19 : L’utilisateur ne se sert pas des protections de base gratuite.
De 20 à 79 : L’utilisateur bénéficie des protections basiques mais sa sécurité peut être encore renforcée face aux menaces émergentes, en particulier sur le web social.
De 80 à 100 : L’utilisateur connait très bien les menaces existantes et émergentes et maîtrise les outils de protection.

tableau-safer.png

Microsoft invite toute personne préoccupée par la sécurité en ligne à répondre à une version abrégée de l’enquête MCSI sur le site Microsoft Computing Safety Index Survey.
De manière plus générale, l’enquête MCSI fait ressortir d’autres préoccupations :

  • Le vol de mot      de passe ou d’informations relatives à un compte constitue un problème      majeur pour 60% des personnes interrogées. 41% disent visiter des sites      Web dignes de confiance et 19% évitent d’utiliser des hot spots Wi-Fi      publics pour leurs appareils mobiles.
  • 66% des      personnes interrogées redoutent les virus informatiques. Pour autant,      moins d’une personne sur deux assure avoir un pare-feu activé en      permanence et 50% déclarent avoir installé un logiciel antivirus sur leurs      PC.
  • 56% des      personnes interrogées craignent l’usurpation d’identité, mais 39%      seulement ont verrouillé l’accès à leur appareil mobile par un code      « PIN » (numéro d’identification personnel) et 17% seulement se      sont informées des moyens de prévenir l’usurpation d’identité.

 
Microsoft propose sur son site www.microsoft.com/france/securite des conseils relatifs à la sécurité en ligne. Y sont notamment expliquées quelques mesures pratiques à mettre en œuvre pour mieux se prémunir contre les risques en ligne :

  • Verrouiller      son ordinateur et ses comptes à l’aide de      mots de passe forts, et son téléphone mobile au moyen d’un code PIN unique      à quatre chiffres.
  • Ne      pas régler de factures ou d’achats, ni accéder à son compte bancaire ou à      des données sensibles ou confidentielles depuis un ordinateur public,      ou depuis un ordinateur portable/téléphone mobile via un hot spot Wi-Fi      public.
  • Se      méfier des espions. Toujours à l’affût      de mots de passe, de codes PIN, de noms d’utilisateurs ou d’autres données      personnelles, ils n’hésitent pas à suivre votre activité sur votre écran      lorsque vous saisissez ces informations.
  • Traiter      les messages suspects avec précaution.      Évitez les offres trop alléchantes pour être vraies, méfiez-vous de leurs      expéditeurs, même si le message semble provenir d’une source sûre.
  • Rechercher      les logos indiquant qu’une page Web est sécurisée et légitime. Avant      de saisir des données confidentielles dans un formulaire ou sur une page      Web, assurez-vous que son accès est sécurisé (une adresse Web commençant      par « https », avec un cadenas fermé à côté de l’URL ou dans le      coin inférieur droit de la fenêtre, par exemple).
  • Réduire      le nombre de courriers indésirables dans sa boîte de réception.      Ne partagez votre adresse email principale et votre pseudo de messagerie      instantanée qu’avec les personnes que vous connaissez ou des organisations      dignes de confiance. Évitez de les mentionner sur les réseaux sociaux,      dans des répertoires Internet (comme les pages blanches) ou dans des      demandes d’emploi.

Les pays interrogés dans le cadre de cette enquête MCSI étaient les suivants : Allemagne, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, Égypte, Espagne, États-Unis, France, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Mexique, Royaume-Uni, Russie, Singapour et Turquie.

> > Voir l'infographie

Documents relatifs

  • Sécurité en ligne : Microsoft présente les résultats de sa seconde enquête annuelle

    Lire la suite

Contacts presse

The Desk
Anne Dussouchet
Téléphone : 01 40 54 19 68
a.dussouchet@thedesk.fr


Microsoft
Anne-Claire Dhennin
annecd@microsoft.com


Thème

Sécurité