Professionnel   26/11/2010

Microsoft annonce l’extension de sa solution de supercalcul HPC Server

Microsoft poursuit sa stratégie de proposition d’une nouvelle génération de produits à la fois disponibles sur site et dans les nuages, avec HPC Server. Cette démarche conforte les positions de Microsoft en tant qu’unique acteur du marché capable de mettre en œuvre des solutions sur site combinées à des solutions SaaS, PaaS ou IaaS.

Issy-les-Moulineaux – 26 novembre 2010 – A l’occasion du Supercomputing 2010 qui s’est déroulé à La Nouvelle Orléans du 13 au 19 novembre, Microsoft a annoncé la disponibilité du Service Pack 1 de HPC Server 2008 R2 d’ici la fin de l’année. Ce SP1 offrira la possibilité aux utilisateurs de l’outil de supercalcul d’accéder aux services « Cloud », en connectant leurs systèmes sur site à Windows Azure, et ainsi d’accélérer les calculs haute performance tout en réduisant les dépenses IT. 

HPC Server passe la barrière du petaflop

Microsoft a également annoncé sur le Supercomputing  2010 que Windows HPC Server avait dépassé le seuil du petaflop, un degré de performance seulement réalisé par une douzaine de supercalculateurs à travers le monde. C’est sous le contrôle de L'Institut de Technologie de Tokyo que HPC Server a dépassé la capacité d'exécuter un quadrillion (1024) de calculs mathématiques par seconde, à égalité avec Linux.


« Nous avons enregistré  des performances exceptionnelles à partir de Windows HPC Server au cours de notre analyse comparative Linpack sur Tsubame 2.0, » a déclaré Satoshi Matsuoka, professeur au Centre Mondial de l'information scientifique et informatique, Tokyo Tech.  « Nous étions enthousiastes de voir ce niveau de performance, les applications Windows étant amenées à représenter une partie importante de notre activité auprès d’une cinquantaine de nos partenaires industriels. »

BLAST : l’offre PaaS de Microsoft au service de la science et de la bio-recherche

Au Supercomputing 2010, Microsoft a enfin annoncé la disponibilité de BLAST sur Windows Azure pour le National Center for Biotechnology Information (NCBI), apportant ainsi une application de Bioscience dans le Cloud. Destinée à une large communauté de chercheurs (en bioinformatique, énergie, médicaments…), BLAST (Basic Local Alignment Search Tool) permet de combiner les ressources propres de ces chercheurs à celles hébergées sur Windows Azure dans le Cloud. Cette solution est utile pour la recherche biologique critique, dotée ainsi de grandes bases de données (permettant par exemple l’identification de nouvelles espèces animales, des recherches sur l'efficacité des médicaments et la production de biocarburants…).

Plus d’informations sur HPC Server 2008 R2 sur http://www.microsoft.com/france/serveur/hpc

Retrouvez plus d'informations sur Microsoft Research sur http://research.microsoft.com/azure

Retrouvez le communiqué de presse US sur http://www.microsoft.com/Presspass/press/2010/nov10/11-16MSBlastCloudPR.mspx

Documents relatifs

  • SQL Server : Microsoft présente de nouvelles offres pour l'analyse décisionnelle et les applications critiques en Entreprise

    Lire la suite
  • LINKBYNET et Microsoft France lancent e-Access, une solution d’infogérance haut de gamme en mode Cloud à destination des PME

    Lire la suite
  • Microsoft Professional Developer Conference 2010 : de l’Azure dans le nuage !

    Lire la suite
  • Cloud Computing : Microsoft franchit en France le cap du million d’utilisateurs de ses services professionnels dans le nuage

    Lire la suite
  • Microsoft et Cloud.com annoncent un partenariat dans le Cloud autour du projet OpenStack, avec l'intégration de Windows Server 2008 R2 Hyper-V

    Lire la suite
  • Microsoft annonce la disponibilité de Windows HPC Server 2008 R2

    Lire la suite

Contacts presse

Microsoft
Guillaume Tourres
Portable : 06 64 40 48 39
gtourres@microsoft.com


i&e
Ghislain GARESSE
Téléphone : 01 56 03 14 19
microsoft@i-e.fr


Séverine GODET
Téléphone : 01 56 03 12 13
microsoft@i-e.fr


Audience

Télécom