4-page Case Study - Posted 9/19/2013
Views: 50
Rate This Evidence:

VMMA

VMMa prend ses décisions stratégiques à l aide de Master Data Services et Microsoft Business Intelligence

Synopsis
Pays: Belgique
Secteur: médias

Défi
VMMa doit prendre la balle au bond afin d’arrêter les bonnes décisions stratégiques, car la concurrence fait rage dans le monde des médias. La stratégie relative aux programmes est déterminée, entre autres, par la comparaison des taux d’audience, des coûts et des revenus par programme. Cependant, l’intégration efficace de ces trois sources de données constituait pour VMMA un excédent de travail manuel.

Solution
VMMa utilise désormais le progiciel Microsoft SQL Server 2012 BI avec le composant Master Data Services pour la gestion, la fusion et l’analyse des données.

Avantages
  • Convivialité
  • Adaptation flexible
  • Modifications possibles de paramètres par les utilisateurs finaux
  • Couplage proactif et validation de données
  • Rapports rapides et efficaces
  • Efficacité accrue
  • Gain de temps
*
* SQL Server joue donc un rôle déterminant dans la prise de décisions stratégiques dans un monde des médias en proie à une concurrence exacerbée. *

José Rotsaert
Manager Business Applications
VMMA

*
VMMa prend ses décisions stratégiques à l’aide de Master Data Services et Microsoft Business Intelligence


Le service financier du groupe de médias VMMa, surtout connu pour la chaîne de télévision VTM, utilise le logiciel de Business Intelligence de Microsoft. Le groupe prend désormais ses décisions stratégiques relatives aux programmes sur la base des analyses effectuées par SQL Server 2012, Master Data Services, Analysis Services, Integration Services, Reporting Services et Excel. Le spécialiste de la BI, Kohera, a accompagné VMMa dans sa migration vers le nouveau logiciel.

Fusionner et gérer des données de différentes sources
« À l’aide de Master Data Services et d’Integration Services, deux composants de SQL Server 2012, nous pouvons facilement fusionner des données de différentes sources et les reproduire, les traiter et les gérer d’une manière cohérente », explique José Rotsaert, Manager Business Applications chez VMMa. « Sur la base d’Analysis Services, un modèle de BI est créé. Ensuite, nous pouvons analyser les données à l’aide d’Excel et Reporting Services pour tout reproduire sous une forme synoptique et facilement lisible. Il s’agit de l’information sur les coûts, les revenus et les taux d’audience par programme télé. Nous pouvons ainsi évaluer combien nous pouvons investir dans un film ou une émission pour conserver le niveau voulu de rentabilité. Par ailleurs, nous pouvons aussi estimer les heures de diffusion les plus propices par programme. SQL Server joue donc un rôle déterminant dans la prise de décisions stratégiques dans le monde hyperconcurrentiel des médias. Nous utilisons le logiciel à la fois pour l’évaluation des programmes après leur diffusion et la prévision des éventuelles recettes générées par les programmes prévus, ainsi que pour le rapport financier mensuel. Le service financier présente aussi les rapports aux collaborateurs responsables de la programmation et au comité de direction. »

*
* Les utilisateurs finaux peuvent désormais procéder eux-mêmes à des adaptations sans l’aide du département IT. Le service financier est dorénavant moins dépendant de l’informatique et peut dès lors agir plus rapidement au niveau commercial. *

Hans Van den Troost
Consultant BI
Kohera

*
Mappage, validation et extension de données en toute simplicité

Selon VMMa, le traitement automatique est un des grands atouts de la solution de BI de Microsoft. José Rotsaert: « Le mappage de données de différentes bases de données n’était pas suffisamment automatisé par le passé. À l’époque, nous devions charger, en mode manuel, trois sources en parallèle et ensuite tout valider, comme un couplage simple et cohérent n’était pas toujours possible. Le nouveau système peut toutefois coupler proactivement les données de différentes bases de données en respectant la logique définie. Grâce au traitement automatique, nous pouvons désormais nous concentrer sur la validation des exceptions qui sont aussi listées automatiquement. L’époque du travail manuel étant donc révolue, nous avons gagné énormément de temps. Auparavant, le traitement manuel des données d’émissions d’une semaine exigeait facilement trois quarts d’heure à une heure. Ce temps a été réduit à zéro en l’absence d’exception et à quelques minutes si des exceptions doivent être validées. Ces économies et ce gain de temps ne constituaient pas notre objectif principal, certes, mais représentent une très belle avancée. »

Les exceptions en matière de couplage de données de différentes bases de données ont souvent trait aux titres des programmes télés ou des films, qui ne sont pas partout cohérents. En effet, les titres utilisés par VMMa dans ses applications ne sont pas toujours les mêmes que ceux des taux d’audience. « Dans leur base de données figurera par exemple The Voice alors que nous utilisons The Voice van Vlaanderen », explique José Rotsaert. En utilisant Master Data Services, nous pouvons intégrer une logique au mappage, qui prévoit que la majorité des données sources sont automatiquement couplées lors de leur chargement. Seules les exceptions doivent encore être validées dans l’extension Master Data Services Excel. »

Dans l’entrepôt de données qui tourne désormais sur Microsoft SQL Server 2012, l’on trouve des cubes prédéfinis où les taux d’audience sont mis en correspondance avec les coûts et les revenus corrects. « Les utilisateurs finaux peuvent examiner et analyser les données avec des pivots Excel et sous différents éclairages », souligne Frederik Vandeputte, partenaire de Kohera. « VMMa possédait déjà auparavant une technologie de Business Intelligence, mais il s’agissait d’applications séparées. Elle a désormais tout sous un seul toit et gagne ainsi nettement en efficacité. »

Gestion flexible des extensions et modifications
Les gains de temps et les économies n’étaient, certes, pas les objectifs principaux, tout le contraire d’une flexibilité et d’une autonomie accrues. Par le passé, les interventions manuelles étaient nettement plus nombreuses pour arriver aux mêmes résultats. À l’époque une application .Net traitait les données et tout ajout ou toute modification exigeait beaucoup de travail.

*
* Les utilisateurs finaux peuvent examiner et analyser les données avec des pivots Excel et sous différents éclairages. *

Frederik Vandeputte
partenaire de Kohera

*
« L’extension de fonctionnalité s’avérait très complexe par le passé et ne pouvait être mise en œuvre que par une réécriture manuelle du code », indique José Rotsaert. « Aujourd’hui, les utilisateurs finaux peuvent facilement effectuer les modifications eux-mêmes grâce à l’extension Master Data Services pour Excel. De plus, l’ensemble du système s’adapte en toute flexibilité aux futures modifications au sein de notre entreprise. Si, par exemple, nous reprenons une autre chaîne, nous pouvons rapidement et simplement l’intégrer à notre logiciel de BI. Après la reprise de Vitaya, nous avions encore beaucoup de travail manuel, mais aujourd’hui, il suffirait de modifier quelques paramètres de telle sorte que ses données soient reprises dans nos analyses. »

Par le passé, de très nombreux paramètres pour l’exécution des procédures étaient programmés au niveau du serveur. « Nous avons revu notre copie de sorte qu’ils se trouvent désormais dans le front-end », indique Hans Van den Troost, Consultant BI de Kohera. « Ce faisant, les utilisateurs finaux peuvent désormais procéder eux-mêmes à des adaptations sans l’aide du département IT. Le service financier est dorénavant moins dépendant de l’informatique et peut dès lors agir plus rapidement au niveau commercial. Dans le même temps, le département informatique ne doit plus se charger de telles tâches à faible valeur ajoutée. »

Partenaire BI chevronné
VMMa a choisi de collaborer avec Kohera en parfaite connaissance de cause. « Nous avons déjà collaboré avec cette entreprise qui est de surcroît parfaitement familiarisée avec cette technologie BI. Elle était un des premiers partenaires de Microsoft à avoir de l’expérience avec SQL Server 2012 », explique José Rotsaert. « Le choix de Microsoft relève presque de l’évidence. Nous avions déjà des connaissances internes en matière de technologie BI de Microsoft. Les utilisateurs finaux n’ont même pas eu besoin de formation et ils étaient même demandeurs du nouveau mode de travail. Comme ils peuvent désormais gérer les paramètres de manière autonome et qu’ils doivent moins valider en mode manuel, ils peuvent travailler avec plus de confort et d’efficacité. »
Solution Overview



Organization Size: 650 employees

Organization Profile
La Vlaamse Media Maatschappij (VMMa) est le plus grand groupe multimédia commerciale flamand. En 2013, VMMa détient non seulement un éventail de chaînes de télévision et de stations radio, mais également de nombreuses activités de divertissement en ligne numériques. VMMa emploie quelque 650 collaborateurs.

Business Situation
Efficient decision making

Solution
Microsoft SQL Server & Microsoft Business Intelligence

Benefits
User friendly, flexible, cost & time efficiency

Software and Services
Microsoft SQL Server

Vertical Industries
Advertising

Country/Region
Belgium

Business Need
Business Intelligence and Reporting

IT Issue
Data Migrations

Languages
French

Partner(s)
Kohera

RSS