Défi

L’Amazonie représente plus de la moitié de forêt humide qu’il reste sur notre planète, et son incroyable biodiversité constitue une ressource naturelle inestimable. Entre 1985 et 2019, 872 000 km2 de végétation indigène ont été perdus, uniquement au Brésil, à cause de la déforestation, ce qui représente une destruction de 10 % des terres brésiliennes. Imazon, une organisation basée au Brésil, promeut le développement durable en Amazonie grâce à la réalisation d’études, en soutenant la formulation des politiques publiques, et grâce à une large diffusion des informations et au renforcement de capacités. Mais sans la force de l’apprentissage automatique, les modèles d’Imazon relatifs à la forêt restaient incomplets, n’offrant qu’une partie des connaissances.

Solutions

Imazon, avec Fundo Vale et Microsoft, intègrent l’algorithme d’un modèle de risque de déforestation existant à Azure. Grâce à un modèle plus robuste de traitement d’image des forêts, PrevisIA peut identifier les routes non‑officielles, qui constituent l’un des principaux indicateurs de future déforestation, en simulant de scénarios latents pour mettre fin aux événements entraînant une diminution de la forêt, comme les feux de forêt, avant même qu’ils ne se produisent. Les cartes de risques, les cartes de probabilité et les tableaux de bord obtenus permettent non seulement à Imazon de prédire de futures déforestations, mais aussi de créer des alertes de risque et d’utiliser l’IA pour couvrir de plus grandes surfaces. Le modèle est plus précis et permet la collecte d’importants volumes de données. Il a été conçu en accord avec des législateurs afin de leur permettre de prendre de meilleures décisions pour protéger notre biodiversité. Les défenseurs de l’environnement peuvent utiliser les mêmes tableaux de bord pour les assister dans leur mission.

Comment Imazon utilise Azure

Vue à travers des arbres au coucher du soleil.

30 ans de promotion pour la conservation et le développement durable en Amazonie.

Un singe dans un arbre, tenant une noix, fixant l’objectif.

Crédits photo :

Image d’en-tête d’un cours d’eau d’Amazonie fournie par Imazon ; crédit photo Marcio Nagano. Image d’eau et d’arbres au coucher du soleil fournie par Imazon.