Trace Id is missing
Passer directement au contenu principal
Sécurité Microsoft

Qu’est-ce que DevSecOps ?

Découvrez comment intégrer des pratiques de sécurité à chaque phase du cycle de vie de développement logiciel dans votre environnement multi-cloud.

DevSecOps défini

DevSecOps, qui signifie développement, sécurité et opérations, est un cadre qui intègre la sécurité à toutes les phases du cycle de vie du développement logiciel. Les organisations adoptent cette approche pour réduire le risque de publication de code présentant des failles de sécurité. Grâce à la collaboration, à l'automatisation et à des processus clairs, les équipes partagent la responsabilité de la sécurité, plutôt que de s'en remettre à la fin, alors que les problèmes peuvent être beaucoup plus difficiles et coûteux à résoudre. DevSecOps est un élément essentiel d'une stratégie de sécurité multi-cloud.

DevSecOps contre DevOps

Dans le développement de logiciels traditionnel, les projets sont divisés en phases distinctes pour la planification, la conception, le développement, l'intégration et les tests, qui se déroulent séquentiellement sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Bien que cette approche soit très méthodique, de nombreuses organisations la trouvent trop lente, ce qui rend difficile la satisfaction des attentes des clients en matière d’amélioration continue des produits. De plus, la sécurité est généralement renforcée à la toute fin, ce qui expose les entreprises à un risque de violation.

Pour rester compétitives, de nombreuses entreprises ont adopté un modèle DevOps qui donne la priorité à la livraison de petits paquets de code de haute qualité plutôt qu'à des projets riches en fonctionnalités qui prennent plus de temps. Dans ce cadre, les équipes de développement logiciel et d'exploitation collaborent pour intégrer les tests et l'intégration tout au long du processus. L'automatisation, les processus standardisés et la collaboration aident les équipes à évoluer rapidement sans sacrifier la qualité.

DevSecOps est une amélioration de DevOps qui intègre la sécurité dans tous les aspects du processus. L’objectif est de répondre aux problèmes de sécurité dès le début du projet. Dans ce cadre, non seulement toute l’équipe assume la responsabilité de l’assurance qualité et de l’intégration du code, mais également de la sécurité. En pratique, cela signifie que les équipes discutent des implications en matière de sécurité lors de la planification et commencent à tester les problèmes de sécurité dans les environnements de développement, plutôt que d'attendre la fin. Un autre nom pour cette approche est la sécurité du déplacement vers la gauche.

Pourquoi DevSecOps est-il important ?

Il existe de nombreuses méthodes utilisées par les attaquants pour accéder aux données et aux actifs d’une organisation, mais une tactique courante consiste à exploiter les vulnérabilités logicielles. Ces types de violations sont coûteux, prennent du temps et, selon leur gravité, nuisent à la réputation d’une entreprise. Le framework DevSecOps réduit le risque de déploiement de logiciels présentant des erreurs de configuration et d'autres vulnérabilités dont les acteurs malveillants peuvent profiter.

Composants clés de DevSecOps

Un processus DevSecOps réussi comprend les composants suivants :

  • Intégration continue

    Avec l'intégration continue, les développeurs valident leur code dans un référentiel central plusieurs fois par jour. Ensuite, le code est automatiquement intégré et testé. Cette approche permet aux équipes de détecter les problèmes d'intégration et les bugs dès le début du processus plutôt que d'attendre la fin, alors que plusieurs problèmes pourraient devoir être résolus.

  • Livraison continue

    La livraison continue s'appuie sur l'intégration continue pour automatiser le processus de déplacement du code de l'environnement de construction vers un environnement de test. Une fois en phase de préparation, en plus des tests unitaires, le logiciel est automatiquement testé pour garantir que l'interface utilisateur fonctionne, que le code est intégré avec succès, que les API sont fiables et que le logiciel peut gérer les volumes de trafic attendus. L’objectif de cette approche est de fournir systématiquement du code prêt pour la production qui apporte de la valeur aux clients.

  • Sécurité continue

    Intégrer la sécurité dans l’ensemble du cycle de vie du développement logiciel est un élément clé du DevSecOps. Cela inclut une modélisation des menaces dès le début du processus et des tests de sécurité automatisés tout au long du cycle de vie, en commençant par les propres environnements des développeurs. En testant minutieusement et fréquemment les logiciels pour détecter les problèmes de sécurité, les organisations peuvent fournir efficacement des logiciels avec un minimum de problèmes.

  • Communication et collaboration

    DevSecOps dépend fortement de la collaboration étroite des individus et des équipes. L'intégration continue nécessite que les gens collaborent pour résoudre les conflits dans le code, et les équipes doivent communiquer efficacement pour s'unifier autour des mêmes objectifs.

Comment mettre en œuvre DevSecOps

L'ajout de sécurité à votre processus DevOps nécessite une planification minutieuse. Commencez lentement avec des processus qui introduisent le moins de frictions pour l’équipe et offrent le plus grand gain en matière de sécurité. Voici quelques façons d’ajouter de la sécurité à un sprint DevOps typique.

  • Planification et développement

    L’introduction de la sécurité dès le début des sprints de développement permet non seulement de réduire les vulnérabilités ultérieurement, mais permet également de gagner du temps, car il est plus facile de résoudre les problèmes avant que le code ne soit créé et intégré. Pendant la planification et le développement, utilisez la modélisation des menaces pour identifier et atténuer les menaces potentielles pour l'application. Cela vous aidera à intégrer la sécurité dans l’application dès le début. Pour découvrir les problèmes de sécurité avant que le code ne soit validé dans le référentiel partagé, mettez en œuvre des contrôles automatisés, tels que des plug-ins de sécurité intégrés à l'environnement de développement, qui fournissent aux développeurs un retour immédiat en cas de risque de sécurité potentiel dans le code qu'ils ont écrit. Lors de la révision du code, demandez à une personne possédant une expertise en sécurité de formuler des recommandations pour apporter des améliorations.

  • Validation du code

    L’intégration continue est l’une des clés du succès d’un processus DevSecOps. Les développeurs déposent généralement leur code dans un référentiel central plusieurs fois par jour pour garantir que les problèmes d'intégration soient détectés rapidement. Il est important d’ajouter des contrôles de sécurité automatisés à cette phase. Cela peut inclure l'analyse des bibliothèques et dépendances tierces, des tests unitaires et des tests de sécurité des applications statiques. Il est également important de déployer des contrôles d’accès basés sur les rôles pour protéger votre infrastructure d’intégration continue et de livraison continue contre les attaquants cherchant à exécuter du code malveillant ou à voler des informations d’identification.

  • Construction et tests

    L'exécution de scripts de sécurité automatisés sur l'environnement de test permet de découvrir des problèmes potentiels qui n'avaient pas été détectés auparavant. Certains des tests de sécurité que vous pouvez exécuter au cours de cette phase incluent les tests de sécurité dynamiques des applications, l'analyse de l'infrastructure, l'analyse des conteneurs, la validation de la configuration cloud et les tests d'acceptation de sécurité.

  • Production

    Une fois l’application déployée en production, certaines organisations effectuent des tests d’intrusion pour tenter de détecter les faiblesses de l’environnement réel. Lors des tests d’intrusion, les utilisateurs adoptent l’état d’esprit d’un attaquant et recherchent des moyens de pirater l’application.

  • Opération

    Même le meilleur processus DevSecOps ne parvient pas à tout détecter, il est donc essentiel de surveiller en permanence les applications pour détecter les vulnérabilités et les menaces. Les données analytiques peuvent vous aider à évaluer si votre posture de sécurité s'améliore et à mettre en évidence les domaines à optimiser.

Outils et technologies DevSecOps

Lors du choix des outils de sécurité, il est important de sélectionner ceux qui fonctionnent bien avec votre technologie DevOps actuelle. Cela facilitera l’intégration de la sécurité dans l’ensemble de votre processus. Voici quelques-uns des types d’outils dont vous pourriez avoir besoin :

  • Infrastructure comme analyse de code

    Pour améliorer leur efficacité, les équipes DevSecOps utilisent généralement des outils open source comme Terraform pour gérer et provisionner des infrastructures telles que des réseaux, des machines virtuelles et des équilibreurs de charge via du code plutôt que de le faire manuellement. Terraform permet de garantir que l'infrastructure est configurée et mise à jour de manière cohérente sur des centaines ou des milliers de serveurs. Pour réduire le risque de déploiement de mauvaises configurations dans l'environnement de production, l'infrastructure en tant qu'outils d'analyse de code vérifie automatiquement l'infrastructure au niveau du code pour détecter toute non-conformité aux politiques et normes de sécurité.

  • Tests de sécurité des applications statiques

    Avant que leur code ne soit compilé, les développeurs DevSecOps commencent à tester leur code personnalisé pour détecter les vulnérabilités de sécurité. Cela les aide à résoudre les problèmes sans affecter la version. Les outils de test de sécurité des applications statiques facilitent ce processus grâce à des vérifications automatiques et des commentaires en temps réel. De nombreux outils identifient exactement quel code présente un risque et proposent des suggestions de correctifs.

  • Analyse de la composition du logiciel

    Une façon pour les équipes de créer des applications et des fonctionnalités plus efficacement consiste à utiliser des plug-ins et des frameworks tiers. Ces outils prédéfinis permettent de gagner du temps, mais ils peuvent également introduire des risques, tels que des problèmes de licence, un code mal écrit ou des failles de sécurité. Les outils d'analyse de la composition logicielle identifient les composants open source des applications et les évaluent par rapport à des bases de données propriétaires ou gratuites pour détecter les violations de licence et les problèmes de sécurité et de qualité.

  • Tests de sécurité des applications interactifs

    Lors des tests d'assurance qualité ou lorsqu'une application est utilisée, des outils interactifs de sécurité des applications analysent le code pour détecter les vulnérabilités et fournissent des rapports identifiant où se situe le problème dans le code.

  • Tests de sécurité des applications dynamiques

    Les tests dynamiques de sécurité des applications émulent les méthodes qu’un acteur malveillant pourrait utiliser pour attaquer une application. Ces tests ont lieu pendant l'exécution de l'application et sont basés sur des cas d'utilisation prédéfinis.

  • Analyse des conteneurs

    Les conteneurs sont largement utilisés dans DevSecOps car ils aident les développeurs à déployer facilement des unités de code autonomes. Dans un conteneur se trouve une image de conteneur qui inclut le code qui exécute les processus pour le conteneur. Cependant, ces images sont souvent créées à partir d’images existantes ou extraites de référentiels publics. Outils d'analyse des conteneurs, analysez les conteneurs et comparez-les à des bases de données de vulnérabilités publiques ou propriétaires pour découvrir les problèmes de sécurité potentiels.

Meilleures pratiques DevSecOps

DevSecOps concerne autant le changement de culture que les processus et les outils. Voici quelques bonnes pratiques pour vous aider à rendre l’adoption de ce cadre aussi fluide que possible.

  • Changer la culture

    Reconnaissez que les gens peuvent avoir du mal à changer leur façon de travailler et que des conflits peuvent survenir. Pour les aider à s'adapter, communiquez clairement les objectifs et les attentes de l'organisation, offrez de nombreuses opportunités de dialogue ouvert et prévoyez que vous devrez faire preuve de flexibilité jusqu'à ce que les équipes trouvent les outils, les processus et la cadence qui leur conviennent le mieux.

  • Définir les exigences et les indicateurs

    Établissez une base de sécurité minimale. Pour obtenir des conseils, reportez-vous aux exigences industrielles et réglementaires ou aux dix principaux risques critiques pour les applications Web de l'Open Worldwide Application Security Project® (OWASP) et aux 25 principales erreurs logicielles du SANS. Une fois que vous avez défini les exigences, déterminez les mesures que vous souhaitez suivre pour vous aider à suivre vos progrès.

  • Commencer petit

    Les outils d'automatisation de la sécurité offrent de nombreuses options pour vérifier les problèmes dans le code, mais les activer toutes, en particulier au début de votre adoption de DevSecOps, peut submerger votre équipe. Soyez judicieux quant aux outils que vous mettez en œuvre et au nombre de problèmes que vous recherchez.

  • Effectuer une modélisation des menaces

    Développez un processus de modélisation des menaces, qui peut être aussi simple ou aussi détaillé et technique que vous le souhaitez. Utilisez cette approche pour documenter une vue réaliste de la sécurité de votre application qui comprend :

    • Comment les attaquants peuvent abuser de la conception de l'application.
    • Comment corriger les vulnérabilités.
    • Priorité des différents enjeux.
  • Mettre en œuvre l'automatisation

    L'automatisation est essentielle pour garantir à la fois la qualité et la rapidité du processus DevSecOps. En intégrant des analyses de sécurité automatisées pendant toutes les phases du cycle de vie de l’intégration continue et de la livraison continue, vous serez en mesure d’améliorer la sécurité de vos applications sans ralentir considérablement le processus.

  • Gérer les dépendances

    La plupart des développeurs utilisent des packages et des bibliothèques tiers pour créer efficacement des applications. Le problème est que certaines de ces solutions présentent des failles de sécurité et que les développeurs ne font pas toujours preuve de diligence pour les maintenir à jour. Pour réduire vos risques, assurez-vous que les composants que vous utilisez sont vérifiés pour détecter les risques de sécurité et développez un processus standardisé pour leur mise à jour.

  • Évaluer et améliorer

    Évaluez régulièrement le fonctionnement du processus et ajustez-le si nécessaire pour vous assurer que votre organisation atteint ses objectifs. Une autopsie sans reproche après la fin d’un sprint peut aider à découvrir des opportunités d’amélioration. Les données analytiques et les renseignements sur les menaces peuvent également vous aider à déterminer s'il existe des besoins en matière de sécurité qui ne sont pas satisfaits par votre approche actuelle.

DevSecOps pour les applications cloud natives

Les applications cloud natives sont conçues pour le cloud et sont généralement indépendantes du fournisseur, ce qui leur permet d'être portées d'un cloud à un autre. Conçus pour être hautement évolutifs et résilients, les équipes de développement les construisent généralement à l'aide de micro-services, de conteneurs et d'automatisation, ce qui les rend parfaitement adaptés à un processus DevSecOps. L'intégration d'une sécurité continue, d'une intégration continue et d'une livraison continue dans le processus de développement des applications cloud natives permet une évolutivité sans compromettre la sécurité. Utilisez des solutions de sécurité automatisées, comme Microsoft Defender pour DevOps, pour vous aider à sécuriser votre code et l'ensemble du pipeline DevOps. Une fois que vous avez déployé votre application sur le cloud, continuez à la surveiller pour détecter les risques. Les plateformes de protection des charges de travail cloud (CWPP) aident à protéger ces applications et les données sous-jacentes en détectant et en atténuant les menaces pesant sur les charges de travail dans les environnements multi-cloud. Les solutions de gestion de la posture de sécurité dans le cloud (CSPM) découvrent et corrigent les erreurs de configuration et les vulnérabilités dans votre environnement.

En savoir plus sur la sécurité Microsoft

Microsoft Defender pour le cloud

Protégez les environnements multi-cloud et hybrides, du développement à l'exécution, grâce à une plateforme complète de protection des applications cloud native.

Microsoft Defender for Cloud Apps

Modernisez la façon dont vous sécurisez vos applications, protégez vos données et améliorez la sécurité de vos applications avec ce logiciel en tant que solution de service.

Microsoft Defender pour la gestion de la posture de sécurité du cloud

Concentrez-vous sur vos risques les plus critiques dans votre environnement multi-cloud grâce à la gestion contextuelle de la posture de sécurité du cloud.

Microsoft Defender pour DevOps

Bénéficiez d’une gestion unifiée de la sécurité DevOps dans les environnements multi-cloud et multi-pipeline.

Foire aux questions

  • DevSecOps est un processus qui intègre la sécurité dans l'ensemble du cycle de vie du développement logiciel. Les organisations adoptent cette approche pour réduire le risque de publication de code présentant des failles de sécurité. Grâce à la collaboration, à l'automatisation et à des processus clairs, les équipes partagent la responsabilité de la sécurité, plutôt que de s'en remettre à la fin, alors qu'il peut être beaucoup plus difficile et coûteux de résoudre les problèmes.

  • DevSecOps signifie développement, sécurité et opérations. Il fait référence au processus d'intégration de la sécurité dans toutes les phases du développement logiciel.

  • Décaler vers la gauche est un concept de DevSecOps qui fait référence à l'intégration de pratiques de sécurité dès le début du processus de développement.

  • Le cadre DevSecOps comprend l'intégration continue, la livraison continue et la sécurité continue. Il s'agit d'une méthode par laquelle les équipes de sécurité, d'exploitation et de sécurité travaillent ensemble et partagent la responsabilité de fournir rapidement des logiciels de qualité, tout en réduisant les vulnérabilités de sécurité.

  • Il n'existe pas de processus DevSecOps unique, mais une manière courante de gérer ces projets consiste à diviser le travail en sprints dont chacun comprend les composants suivants : planification et développement, construction et test, et production. Tout au long du sprint, les équipes utilisent l'automatisation pour résoudre en permanence les problèmes d'assurance qualité, intégrer et tester en permanence les risques de sécurité.

Suivez Microsoft