SOA EDGE

Alors que les architectures orientées services (SOA) étaient souvent employées par les entreprises comme une façon d'améliorer l'agilité de leurs systèmes informatiques centraux, des innovations ont permis de repousser les limites de la SOA aux frontières de l'entreprise et même au-delà. Les services peuvent ainsi contribuer à créer de nouveaux types d'applications dynamiques, pour Internet, l'usine ou les équipements mobiles. Microsoft a investi dans de nouvelles technologies SOA qui aident nos clients et nos partenaires à bâtir de nouvelles applications SOA pour le monde réel, couvrant toute l'entreprise. Trois annonces ont été faites récemment :

Applications pour Web 2.0 et un Internet riche


Les entreprises qui dévelopent des services pour leurs applications internes cherchent des techniques pour exposer ces services à leurs clients via le Web, afin de faire participer les utilisateurs d'une façon plus interactive et d'établir des relations clients plus soutenues. Toutefois, les clients aiment des expériences utilisateur riches, qui mélangent médias en temps réel et interactivité.

Lors de la conférence Mix 2007, à Las Vegas, Ray Ozzie et Scott Guthrie ont annoncé une nouvelle plateforme extraordinaire pour le développement Web, nommée Silverlight. Silverlight permet de développer une nouvelle génération d'applications Web, désignées par les termes « applications Internet riches ». En prenant en charge la programmation .NET dans un environnement multiplateforme et multinavigateur, Silverlight autorise la création d'une nouvelle génération d'applications orientées service accessibles à tous ceux qui ont accès à Internet.

Fondé sur Microsoft .NET Framework, Silverlight permet aux développeurs et aux concepteurs de facilement exploiter leurs outils et leurs compétences pour fournir des expériences multimédia et des applications interactives riches. Son intégration simple dans les technologies Web existantes permet à Silverlight de travailler en symbiose avec n'importe quelle technologie Web installée sur un serveur : aucun remplacement de technologie n'est à prévoir. Silverlight s'intègre dans votre infrastructure et vos applications existantes, y compris Apache et PHP côté serveur, javaScript et XHTML côté client.

Pour développer des applications riches Web 2.0, les développeurs retrouvent les mêmes outils (Visual Studio) et le même modèle de programmation (.NET Framework) qu'ils utilisent pour construire leur infrastructure SOA en interne. Ils peuvent donc facilement développer des applications Web 2.0 riches. Ils peuvent aussi exploiter les performances remarquables des sites Web compatibles AJAX, grâce à la puissance, aux performances et à la flexibilité de Silverlight et des logiciels Microsoft .NET.

Pour en savoir plus sur l'architecture des applications Web Silverlight

Lisez Prenez le temps de découvrir Silverlight. C'est important (TechCrunch)

Visitez le Centre MSDN du développeur Silverlight

RFID et la mobilité

L'identification par fréquence radio (ou RFID : Radio Frequency Identification) existe déjà dans les industries manufacturières et dans le commerce de détail : elle permet de tracer les produits en temps réel, depuis l'usine jusqu'à la sortie du magasin. Toutefois, bien que l'usage de cette technologie commence à se répandre à grande échelle dans d'autres secteurs, les clients doivent faire des efforts importants pour gérer en continu le matériel associé à cette technologie, pour faire face au nombre importants d'événements en temps réel, pour l'intégrer dans des applications et des processus existants, et pour financer l'ensemble de la solution.

Microsoft est persuadé qu'une architecture orientée service (SOA) constitue une solution pour aider les clients à s'y retrouver dans le nombre considérable d'informations remontées par les étiquettes RFID et par les capteurs. Ces informations alimentent un système d'analyse décisionnelle qui permet de prendre de meilleures décisions. Pour cela, des technologies comme BizTalk RFID connectent facilement des équipements intelligents (vus comme des services Web) aux processus métier temps réel du site central de l'entreprise (PGI ou systèmes de chaîne logistique). Ainsi, des applications analytiques riches de nouvelle génération voient le jour. Ces applications peuvent superviser des services temps réel à l'usine ou dans le magasin. La visibilité de bout en bout s'améliore pour vous donner un meilleur contrôle de vos processus métier critiques.

La technologie RFID concerne aussi les équipements mobiles. Par exemple, Microsoft et Intel travaillent en étroite collaboration pour développer le chipset Intel R1000 qui intègre tous les composants nécessaires pour construire un lecteur RFID dans un composant de 8 millimètres de côté. Cela résout les problèmes posés par la première génération de lecteurs qui étaient trop chers, trop complexes, trop variables d'un constructeur à un autre. Ce nouveau composant permet de concevoir des lecteurs RFID qui s'intégreront dans des téléphones portables et des équipements mobiles.

Dans les prochaines versions, la plateforme RFID de Microsoft fonctionnera sur les appareils Windows CE qui s'interfaceront tous de façon simple avec l'interface transpondeur RFID d'Intel. Cela permettra de développer des applications intelligentes sur les chaînes de production ou dans les lieux de vente, qui prendront en charge la découverte automatique des équipements, la sécurité, la gestion des mises à jour, la supervision et le dépannage, de la source de données jusqu'à l'intégration dans le système central de l'entreprise. Ainsi, le coût total de possession diminuera, et le retour sur investissement des solutions verticales RFID s'améliorera.

Pour en savoir plus sur la gestion des processus métier RFID

Lisez comment Microsoft fait des remous avec sa solution RFID (NetworkWorld)

Lisez l'article Microsoft et Intel ensemble pour des projets RFID (InternetNews)

Combiner services et logiciels

La vision de Microsoft consiste à permettre aux clients de choisir avec pertinence entre services hébergés ou applications sur site. Nos clients expliquent que l'approche qui consiste à choisir une solution pour répondre à tous les besoins est coûteuse. Ils souhaitent de la flexibilité entre logiciels et services. Nous souhaitons donc protéger nos clients de la tyrannie du « Ou ». Aujourd'hui, certaines organisations sont totalement orientées services. Nous pensons qu'elles ont à moitié raison. Le couplage applications + services est plus intéressant. La stratégie de l'entreprise et certaines contraintes légales imposent à maintenir certaines données et certains processus à l'intérieur du pare-feu. Notre objectif consiste à réconcilier les applications et les services. Alors que le « Ou » sonne comme un choix, il est en fait un ultimatum. Les clients souhaitent un vrai choix et ils veulent pouvoir changer et évoluer sans avoir à réinventer leur architecture à chaque fois.

Microsoft a démontré son engagement dans la vision Services + Logiciels lors de la diffusion de la version CTP de BizTalk Services. BizTalk Services est le premier élément d'une vague de services pour l'entreprise que Microsoft va proposer. Ces services, qui ont incubé en interne l'année dernière, représentent des versions hébergées de certaines technologies développées dans la Division Systèmes connectés. Fondamentalement, BizTalk Services est un bus de services Internet (ISB - Internet Service Bus) qui combine un ensemble de services de plateforme incluant l'identité, le relais de message et les événements, dans un tout cohérent.

Bien qu'un ISB présente certaines caractéristiques d'un bus de services d'entreprise (ESB), l'objectif est très différent. Aujourd'hui, un ESB fournit la connectivité nécessaire sur le réseau à l'intérieur d'un pare-feu. La prochaine génération d'applications doit être capable de passer d'un réseau à un autre, d'intégrer en toute sécurité des services situés à l'intérieur du pare-feu avec des services hébergés chez un partenaire ou même sur l'Internet public. Au-delà de la connectivité, les développeurs ont besoin d'un workflow intégré, d'une administration des services et des accès, et de la capacité de passer facilement des données entre des points terminaux, indépendamment de l'emplacement du pare-feu. Le bus ISB de BizTalk Services apporte ces fonctionnalités, en complément de BizTalk Server et de .NET Framework utilisés sur site. Cela répond aux besoins de Web 2.0 et des entreprises pour construire des applications composites et fédérées.

Présentation de l'annonce de Steven Martin sur les services BizTalk de Microsoft

Lisez une discussion technique des services BizTalk (John Shewchuk)

Lisez comment les services BizTalk de Microsoft simplifient l'architecture orientée service (eWeek)

Lisez comment Microsoft soutient une plateforme de services qui vient d'être dévoilée (InfoWorld)