Qu'est-ce que le contrôle d'accès ?

Le contrôle d'accès est un élément essentiel de la sécurité qui formalise qui est autorisé à accéder à certaines applications, données et ressources et dans quelles conditions.

Définition du contrôle d’accès

Le contrôle d'accès est un élément incontournable de la sécurité et détermine qui est autorisé à accéder à certaines données, applications et ressources, et dans quelles circonstances. De la même manière que les clés et les listes d'invités pré-approuvés protègent les espaces physiques, les stratégies de contrôle d'accès protègent les espaces numériques. En d'autres termes, ils laissent entrer les bonnes personnes mais pas les mauvaises. Les stratégies de contrôle d'accès reposent en grande partie sur des techniques telles que l'authentification et l'autorisation, qui permettent aux organisations de vérifier explicitement que les utilisateurs sont bien ceux qu'ils prétendent être et que ces utilisateurs se voient accorder le niveau d'accès approprié en fonction du contexte (appareil, emplacement, rôle, etc.).

Le contrôle d'accès empêche le vol d’informations confidentielles, telles que les données des clients et la propriété intellectuelle, par des acteurs malveillants ou d'autres utilisateurs non autorisés. Il réduit également le risque d'exfiltration de données par les employés et prévient les menaces émanant du web. Plutôt que de gérer les autorisations manuellement, la plupart des organisations axées sur la sécurité s'appuient sur des solutions de gestion des identités et des accès pour mettre en œuvre des stratégies de contrôle d'accès.

Différents types de contrôle d'accès

Il existe quatre principaux types de contrôle d'accès, chacun permettant de gérer l'accès aux informations sensibles d'une manière unique.

  • Contrôle d'accès discrétionnaire (DAC)

    Dans les modèles DAC, chaque objet d'un système protégé a un propriétaire, et celui-ci accorde l'accès aux utilisateurs à sa discrétion. Le contrôle d’accès discrétionnaire permet un contrôle au cas par cas des ressources.

  • Contrôle d’accès obligatoire (MAC)

    Dans les modèles MAC, les utilisateurs se voient accorder un accès sous forme d'autorisation. Une autorité centrale régule les droits d'accès et les organise en niveaux, qui s'étendent uniformément. Ce modèle est très courant dans les contextes gouvernementaux et militaires.

  • Contrôle d’accès en fonction du rôle (RBAC)

    Dans les modèles RBAC, les droits d'accès sont accordés selon des fonctions métier définies, plutôt que de l'identité ou de l'ancienneté des personnes. L'objectif consiste à fournir aux utilisateurs les seules données dont ils ont besoin pour exercer leurs fonctions, et pas plus.

  • Contrôle d’accès en fonction de l’attribut (ABAC)

    Dans les modèles ABAC, l'accès est accordé de manière flexible en fonction d'une combinaison d'attributs et de conditions environnementales, telles que l'heure et le lieu. Le contrôle d’accès en fonction de l’attribut est le modèle de contrôle d'accès le plus granulaire et permet de réduire le nombre d'affectations de rôles.

Fonctionnement du contrôle d’accès

Dans sa forme la plus simple, le contrôle d'accès consiste à identifier un utilisateur sur la base de ses informations d'identification, puis à autoriser le niveau d'accès approprié une fois cet utilisateur authentifié.

Les mots de passe, les codes PIN, les jetons de sécurité, voire les analyses biométriques, sont autant d'informations d'identification couramment utilisées pour identifier et authentifier un utilisateur. L’authentification multifacteur (MFA) une autre couche de sécurité en exigeant que les utilisateurs soient soumis à plusieurs méthodes de vérification.

Une fois l'identité d'un utilisateur authentifiée, les stratégies de contrôle d'accès accordent des autorisations spécifiques et permettent à cet utilisateur de poursuivre comme il le souhaite.

Valeur du contrôle d'accès

L’objectif du contrôle d'accès consiste à veiller à ce que les informations sensibles ne tombent pas entre les mains d’acteurs malveillants. Les attaques contre les données confidentielles peuvent être lourdes de conséquences parmi lesquelles, la fuite de la propriété intellectuelle, l'exposition des informations personnelles des clients et des employés, voire la perte de fonds pour l’entreprise.

Le contrôle d'accès est un élément essentiel de la stratégie de sécurité. C'est également l'un des meilleurs outils dont disposent les organisations qui souhaitent limiter le risque d'accès non autorisé à leurs données, notamment celles stockées dans le cloud.

Plus la liste des appareils susceptibles de faire l’objet d’un accès non autorisé s'allonge, plus les organisations dépourvues de stratégies de contrôle d'accès sophistiquées sont exposées. Les solutions de gestion des identités et des accès simplifient l'administration de ces stratégies, mais la première étape consiste à reconnaître le besoin de régir quand et comment les données sont accessibles.

Comment implémenter le contrôle d’accès

  • Communiquez sur les objectifs

    Alignez-vous avec les décideurs sur les raisons pour lesquelles il est important de mettre en place une solution de contrôle d'accès. Ces raisons sont nombreuses et ne se limite pas à la seule réduction des risques pour votre organisation. Parmi les autres raisons justifiant la mise en place d’une solution de contrôle d'accès figurent les suivantes :

     

    • Productivité : Accorder un accès autorisé aux applications et aux données dont les employés ont besoin pour atteindre leurs objectifs, au moment précis où ils en ont besoin.
    • Sécurité : Protéger les données ainsi que les ressources sensibles et réduire les frictions d'accès des utilisateurs moyennant des stratégies réactives qui s'intensifient en temps réel lorsque des menaces surviennent.
    • Libre-service : Déléguer la gestion des identités, la réinitialisation des mots de passe, la surveillance de la sécurité ainsi que les demandes d'accès pour gagner du temps et de l'énergie.

  • Sélectionnez une solution

    Choisissez une solution de gestion des identités et des accès qui vous permette de protéger vos données et de garantir une excellente expérience à l'utilisateur final. L'idéal consiste à fournir un service de premier ordre à vos utilisateurs et à votre service informatique, qu'il s'agisse de garantir un accès à distance transparent aux employés ou de faire gagner du temps aux administrateurs.

  • Définissez de solides stratégies

    Après avoir lancé la solution choisie, définissez les utilisateurs qui pourront accéder à vos ressources, précisez ces dernières, ainsi que les conditions de cet accès. Les stratégies de contrôle d'accès peuvent être conçues pour accorder l'accès, limiter l'accès moyennant des contrôles de session, voire bloquer l'accès, selon les besoins de votre entreprise.

    Voici quelques questions sur lesquelles se pencher :

    • Quels utilisateurs, groupes, rôles ou identités de charge de travail seront inclus ou exclus de la stratégie ?
    • Sur quelles applications cette stratégie porte-t-elle ?
    • Quelles actions des utilisateurs seront soumises à cette stratégie ?

  • Suivez les meilleurs pratiques

    Créez des comptes d'accès d'urgence pour éviter d'être bloqué en cas de mauvaise configuration d'une stratégie, dotez chaque application de stratégies d'accès conditionnel, testez les stratégies avant de les appliquer dans votre environnement, définissez des normes de nommage pour toutes les stratégies et planifiez les interruptions. La mise en place de bonnes stratégies vous allège la tâche.

Solutions de contrôle d’accès

Le contrôle d'accès est une mesure de sécurité fondamentale que toute organisation peut mettre en œuvre pour se protéger contre les violations et l'exfiltration de données.
 

Les solutions de gestion des identités et des accès de Microsoft Security garantissent la protection continue de vos ressources, même lorsque vos opérations quotidiennes se déplacent vers le cloud.
 

Protégez ce qui est essentiel à vos yeux.

En savoir plus sur la Sécurité Microsoft

Forum aux questions

|

Dans le domaine de la sécurité, un système de contrôle d'accès est une technologie qui modère intentionnellement l'accès aux ressources numériques parmi lesquelles les réseaux, sites web et ressources cloud.

 

Les systèmes de contrôle d'accès appliquent des principes de cybersécurité tels que l'authentification et l'autorisation pour s’assurer que les utilisateurs sont bien ceux qu'ils prétendent être et qu'ils ont le droit d'accéder à certaines données, sur la base de stratégies d'identité et d'accès prédéterminées.

La technologie de contrôle d'accès basée sur le cloud permet de contrôler l'ensemble du patrimoine numérique d'une entreprise, en bénéficiant de l'efficacité du cloud et sans les coûts d'exploitation et de maintenance des systèmes de contrôle d'accès locaux.

Le contrôle d'accès permet de se protéger contre le vol, la corruption ou l'exfiltration de données en veillant à ce que seuls les utilisateurs dont l'identité et les informations d'identification ont été vérifiées puissent accéder à certaines informations.

Le contrôle d'accès régule de manière sélective les personnes autorisées à consulter et à utiliser certains espaces ou informations. Il existe deux types de contrôle d'accès : physique et logique.

  • Le contrôle d'accès physique fait référence à la restriction d'accès à un emplacement physique. Cela se fait grâce à des outils tels que des verrous et des clés, des portes protégées par des mots de passe et la surveillance assurée par le personnel de sécurité.
  • Le contrôle d'accès logique consiste à restreindre l'accès aux données. Cela se fait grâce à des techniques de cybersécurité telles que l'identification, l'authentification et l'autorisation.

Le contrôle d'accès est une caractéristique de la philosophie de sécurité moderne Confiance Zéro, qui applique des techniques telles que la vérification explicite et l'accès à privilèges minimum pour sécuriser les informations sensibles et éviter qu'elles ne tombent entre de mauvaises mains.

Le contrôle d'accès repose essentiellement sur les deux principes clés que sont l'authentification et l'autorisation :

  • L'authentification consiste à identifier un utilisateur particulier sur la base de ses informations de connexion, notamment les noms d'utilisateur et les mots de passe, les analyses biométriques, les codes PIN ou les jetons de sécurité.
  • L'autorisation consiste à donner à un utilisateur le niveau d'accès qui convient tel que déterminé par les stratégies de contrôle d'accès. Ces processus sont généralement automatisés.