Le bailleur social Mon Logis s’appuie sur ses outils Microsoft pour mieux piloter son activité

L’univers du logement social ne donne pas beaucoup d’occasions à ses acteurs de se différencier. Mon Logis, leader de la location dans l’Aube, a choisi l’informatique décisionnelle de Microsoft pour développer un avantage concurrentiel. Un projet coloré métiers et contrôle de gestion qui donne désormais à un large panel de collaborateurs, des agences jusqu’au siège, les moyen de suivre leur activité au jour le jour et de contribuer à un pilotage fin des finances de la société. A la clé : des actions mieux ciblées et une rentabilité optimisée.

Témoignage

Mon Logis est une filiale du groupe Plurial, acteur majeur du logement social sur l’axe Paris- Strasbourg. Le groupe a développé des synergies fortes entre ses 31 sociétés pour devenir le partenaire des entreprises désireuses de bénéficier d’un accompagnement du parcours résidentiel de leurs salariés. Il dispose ainsi du troisième parc immobilier national parmi les acteurs dépendant d’Action Logement. Mon Logis, elle, est n°1 de la location sur le département de l’Aube, avec 12 000 logements gérés dans 91 communes, pour 24 000 locataires. La société comporte 160 salariés et son chiffre d’affaires s’élève à 64 millions d’euros.

Développer un avantage concurrentiel grâce au décisionnel
Soumise à d’importantes contraintes réglementaires, l’activité de Mon Logis permet peu de différenciation par l’offre. C’est pourquoi, en 2007, la société a instauré une dynamique de changement et d’innovation à laquelle elle a associé ses collaborateurs. Serge Laurent, Directeur général de Mon Logis, insiste : « nous sommes très attachés à l’innovation, pour essayer d’avoir un avantage concurrentiel ».

C’est notamment en matière de suivi de l’activité qu’il y avait à améliorer l’outillage. Mon Logis éprouvait les limites de son ERP. « Nos outils informatiques sont très performants sur le coeur de métier, mais moins sur les aspects périphériques », déplore M. Laurent, qui pense tout particulièrement au reporting et au pilotage de l’activité principale : le quittancement et la gestion des 12 000 logements. « Avec notre progiciel, nous ne disposions que d’informations statiques, des successions de photos. Le cahier des charges était donc d’obtenir de l’information rapide fiable, et malléable ». Précisions du Directeur administratif et financier, Fabrice Nozay : « nous souhaitions obtenir des tableaux de bord qui permettaient d’avoir une vision couvrant autant les niveaux stratégiques que tactiques et opérationnels, en agences. Nous souhaitions des outils plus dynamiques pour suivre notre rentabilité et maîtriser nos finances ».

monlogis-photo.png
« C’est un très bon GPS qui nous permet de mieux piloter notre activité, en temps réel ; là où il nous fallait près de deux semaines auparavant ».
Marie-Catherine Simonian, Responsable d’agence

Un décisionnel construit sur un socle Microsoft existant
C’est auprès de la société Bial-X que Mon Logis a trouvé les moyens de sa business intelligence. Le cabinet d’experts en informatique décisionnelle a proposé au bailleur social une de ses Bial Box, solutions pré-paramétrées reposant sur les technologies Microsoft. Bruno Bestion, Directeur associé de Bial-X, apporte son éclairage : « une des clés du succès du projet réside dans le fait de s’être appuyé sur une base Microsoft déjà installée chez Mon Logis, notamment la suite SQL Server et les outils qui la composent ». Ce socle existant a permis de faire rapidement porter les échanges entre le consultant et l’entreprise troyenne sur un dialogue concret autour des thématiques métiers, bien connues de Bial-X. « Notre connaissance de l’habitat social nous a permis de nous concentrer sur des notions importantes pour Mon Logis, telles que la gestion locative, la gestion et le suivi des impayés », complète M. Bestion.

C’est au cours d’ateliers transversaux que ces notions ont été affinées avec les principaux acteurs. Fabrice Nozay se souvient : « nous avons balayé les grands domaines structurants du pilotage de notre activité pour constituer un dictionnaire de données : qu’est-ce qu’un logement ? Comment définir un local commercial ? Qu’est-ce qu’une vacance ? ». Autant de notions qui ont requis la participation de nombreux profils chez Mon Logis. Car c’était là une volonté de la société auboise : étendre l’usage de l’informatique décisionnelle à d’autres utilisateurs que le contrôle de gestion et les impliquer dès la phase d’analyse des besoins et de de définition. Et ne surtout pas faire de ce projet un projet d’informaticiens.

Voilà pourquoi les métiers ont été des contributeurs importants. « Je voulais une solution qui permette un accès large à l’informatique décisionnelle, car les problématiques sont très variées entre la campagne profonde et le centre ville. Aujourd’hui, tous les collaborateurs de Mon Logis sont éclairés », insiste M. Laurent.

Une information actualisée pour des actions plus fines
Aujourd’hui, lorsque les utilisateurs (experts métiers ou simples « consommateurs de données ») accèdent à la solution décisionnelle via le portail Web dédié, ils accèdent à des données rafraîchies tous les soirs. Ils y trouvent ainsi des informations relatives au travail fourni par les collaborateurs dans la journée même. La granularité des chiffres leur donne une visibilité totale sur l’activité de la société, d’une agence, d’un secteur, ou bien même d’une résidence. « C’est un très bon GPS qui nous permet de mieux piloter notre activité, en temps réel ; là où il nous fallait près de deux semaines auparavant », se réjouit Marie- Catherine Simonian, Responsable d’agence.

De fait, l’accès aux indicateurs clés s’est particulièrement simplifié. Fini, les requètes en langage SQL et les recours au service informatique, le contrôle de gestion a repris la main sur la production du reporting d’activité. « Nous pouvons très rapidement exploiter nous-mêmes les indicateurs au travers de nombreux axes d’analyse », rapporte Fabrice Nozay.
« Le retour sur investissement est patent », affirme M. Laurent. Outre la réactivité obtenue grâce à une vision temps réel de l’activité, le Directeur général de Mon Logis se félicite des actions bien plus ciblées et plus fines que celles qui étaient engagées sur la base d’instantanés qui se comparaient d’un mois sur l’autre.

« Je voulais une solution qui permette un accès large à l’informatique décisionnelle, car les problématiques sont très variées entre la campagne profonde et le centre ville. Aujourd’hui, tous les collaborateurs de Mon Logis sont éclairés ».
Serge Laurent, Directeur général

Problématique

  • Déployer des outils innovants d’informatique décisionnelle
  • Mettre à la disposition de nombreux collaborateurs des données fraîches et accessibles
  • Améliorer le pilotage de l’activité de Mon Logis
  • Introduire des outils accessibles et performants
  • Organiser un projet métier et non informatique
  • S’appuyer sur les outils existants
  • Obtenir des résultats rapides et tangibles

Bénéfices

  • Des données toujours à jour car actualisées quotidiennement
  • Des décisions plus fines et plus pertinentes
  • Une rentabilité améliorée