Barcelone devient ville du futur

Barcelone devient ville du futur
Fondée au troisième siècle avant Jésus-Christ, Barcelone est la deuxième plus grande ville d'Espagne. Elle compte 1,6 million d'habitants et environ 14 000 fonctionnaires. Véritable force novatrice mondiale en matière de commerce, de tourisme, d'informatique et d'architecture, la ville de Barcelone travaille activement à ses réalisations à venir (et à celles d'autres villes) avec l'appui des technologies.
Les entreprises barcelonaises utilisent toutes des systèmes et des outils tiers différents pour gérer des processus, tels que l'informatique décisionnelle. Avant 2013, cela impliquait que le personnel devait consigner manuellement des données disparates pour obtenir un aperçu des services administratifs, notamment liés aux transports et aux équipes de réponse d'urgence. Non seulement ces processus manuels ralentissaient l'efficacité, mais ils faisaient également gonfler les coûts. Avec l'émergence des médias sociaux et d'autres nouvelles technologies, d'imposants volumes de données publiques étaient rendus disponibles sans toutefois pouvoir être exploités ni par le personnel administratif, ni par les citoyens.
Afin d'encourager le progrès, Barcelone a décidé de créer une solution de masses de données conviviale et abordable située dans un Cloud. « Nous sommes en train de préparer une nouvelle ère, où il sera possible d'utiliser les masses de données pour optimiser la qualité de vie des individus grâce à une croissance économique et à des services améliorés », explique Lluis Sanz Marco, responsable des informations à l'Institut municipal des informations de la ville de Barcelone.
Après avoir passé en revue les technologies de cloud computing, Barcelone a décidé de concevoir une solution pilote de masses de données sur la plateforme de Microsoft. La solution utilise les logiciels Windows Azure, Windows Azure HDInsight Service et Microsoft SQL Server 2012 Enterprise Edition ; ainsi que le système d'exploitation Windows 8 et le logiciel de gestion de feuilles de calcul Microsoft Excel 2010. Marco affirme : « Grâce à Windows Azure HDInsight, nous pouvons analyser des masses de données complexes à un coût raisonnable, en comparaison avec d'autres technologies de processus très similaires ». Afin de concevoir et de mettre en œuvre sa solution pilote de masses de données, la ville a fait appel à Bismart, partenaire de masses de données Microsoft et partenaire de l'année en informatique décisionnelle Microsoft.
En 2011, une équipe d'ingénieurs de Bismart et de la ville a créé un Cloud hybride en transférant certains systèmes départementaux vers Windows Azure et en en conservant d'autres sur le réseau privé de la ville. Barcelone a également collaboré avec Bismart pour créer trois nouveaux services : le portail Open Data, l'outil bigov Better City Indicators et le festival de La Mercé. Ces trois services, actuellement en phase de test pilote, peuvent aider la ville à atteindre ses objectifs grâce à de meilleurs services et à une certaine transparence administrative.
Bigov Better City Indicators
Afin d'accroître la transparence administrative, la ville a travaillé avec Bismart pour créer un tableau de bord connu sous le nom de « Bigov Better City Indicators ». Conçu pour être utilisé par les fonctionnaires et par les citoyens, ce tableau de bord fournit des aperçus pratiquement en temps réel de 120 indicateurs de performances clés qui mesurent les données relatives à des sujets tels que des procédures administratives, des services de la ville, tels que le taux d'utilisation du vélo et le nombre de personnes empruntant chaque ligne de bus, l'économie et la démographie. Par ailleurs, Bismart a développé l'application Windows 8 à l'aide de Microsoft Visual Studio 2010 Premium.
Festival de La Mercé
Afin de simplifier la planification du plus grand festival annuel d'Espagne, La Mercé, et de tester la possibilité d'utiliser des masses de données sur le terrain, Barcelone a collaboré avec Bismart pour créer le service La Mercé. Il fournit aux fonctionnaires un aperçu des données structurées et non structurées associées au festival, afin de pouvoir améliorer les services fournis par la ville et permettre une fréquentation supérieure. Les données recueillies concernent les lieux de restauration et de divertissement du festival, la satisfaction et l'intérêt des citoyens, la mobilité des personnes et la détection d'incidents. D'autres sources de données fournissent des informations relatives aux transactions par carte de crédit, aux visites de sites Web, aux demandes adressées au service clientèle, aux données GPS, à l'état du trafic, aux données météo et au stationnement. La ville peut également récolter de précieuses informations sur le nombre de personnes ayant accédé au site du festival par une certaine entrée, ainsi que des statistiques relatives aux urgences médicales et à la criminalité. Cela permet d'éviter que les problèmes du passé se reproduisent.
Amélioration de la qualité de vie et des opportunités professionnelles
Par ailleurs, les services Open Data gratuits permettent à des entreprises de créer de nouvelles applications et des services en ligne. En outre, la possibilité de tirer parti des masses de données améliore significativement les services que la ville peut fournir ; le personnel peut, en effet, mieux identifier les besoins des citoyens sur la base d'enregistrements liés aux systèmes administratifs, aux médias sociaux et aux signaux GPS, qui fournissent des renseignements sur la manière dont les personnes se déplacent en ville.
À titre d'exemple, Barcelone peut utiliser sa connaissance améliorée des données afin d'optimiser son service public de location de vélos, un programme baptisé « bicing ». Comme le souligne Lluis Sanz Marco : « Les transports constituent l'un des problèmes caractéristiques de grandes villes comme Barcelone. Nous effectuons le suivi des bus, mais également celui d'autres moyens de transport tels que le bicing. En traitant les données, nous savons que nous pouvons obtenir des informations qui permettront de parvenir à une répartition différente des bicyclettes, afin que les usagers puissent les utiliser pour rejoindre d'autres moyens de transport, tels que le bus ou le train. En outre, nous pouvons présenter au public plus de possibilités de transports publics et créer ainsi un modèle plus durable ».
Grâce à sa nouvelle solution de masses de données, Barcelone peut favoriser une plus grande collaboration avec les citoyens, les chefs d'entreprise et les touristes. « Nos solutions d'informatique décisionnelle et de masses de données Windows Azure sont de véritables projets internationaux », affirme Marco. « En plus d'aider notre ville, elles pourraient permettre la création d'une infrastructure urbaine intelligente proposée par la communauté City Protocol Society. En cas d'accueil favorable de la démarche, d'autres villes pourraient utiliser ce cadre pour améliorer leurs services et aider les individus du monde entier à déterminer où ils souhaitent vivre et investir en effectuant des comparaisons entre différents lieux ».